«

»

Nov 24

Cancer : les aliments à éviter !

 Fromages, confitures, charcuteries…

Parmi les aliments que nous mangeons tous les jours,

certains majorent le risque de cancer du sein,

de la prostate, du pancréas ou du côlon.

Voici ceux à éviter… ou au moins à limiter !

.

Camembert : mauvais pour la prostate !

Les fromages affinés (camembert, roquefort, cantal…) consommés en trop grandes quantités, peuvent devenir néfastes pour les personnes de plus de 50 ans, en augmentant les risques de cancer de la prostate, du sein. 

Pourquoi : La forte teneur en graisses animales saturées présentes dans les fromages gras, qui serait en partie responsable.

A savoir : « Il faut manger 3 produits laitiers par jour, mais en privilégiant les laitages demi-écrémés (lait, fromage blanc) et les yaourts natures qui apportent moins de 3% de MG », explique le Dr Béatrice de Reynal, nutritionniste.

.

Confitures : des sucres qui favoriseraient le cancer

Une étude publiée en 2006 a démontré qu’une consommation élevée de sucres (sirops, sodas, confitures…) augmentait le risque de cancer du pancréas (1). Une autre ayant suivi 5000 femmes a permis d’observer une augmentation de 12% du risque de cancer du sein quand on mange régulièrement des aliments sucrés (glaces, miel, chocolat).

Pour le Dr Béatrice de Reynal « le sucre n’a jamais provoqué de cancer ». Selon la spécialiste, la faute porterait surtout sur le sirop de glucose-fructose. « Utilisé à la place du sucre dans de nombreux produits, allant du hamburger aux barres chocolatées, biscuits, viennoiseries industrielles, et autres boissons sucrées, ces sirops sont très perturbants pour le pancréas et le foie. Leur consommation quotidienne favorise le diabète, les maladies cardiovasculaires et la constitution de stocks de graisses, notamment de triglycérides. » Des facteurs aggravant le risque de cancer.

(1)Larsson SC et al., Consumption of sugar and sugar-sweetened foods and the risk of pancreatic cancer in a prospective study. Am J Clin Nutr. 2006 Nov ; 84(5):1171-6.
(2) Rapport paru dans Annals of Oncology (Octobre 2005 )

.

Bœuf, porc et agneau augmenteraient le risque de cancer du côlon

Selon une étude américaine en 2005, une grande consommation de viande notamment rouge (boeuf, agneau) mais aussi de porc et de veau peut augmenter le risque de cancer du côlonet du rectum.Pourquoi : La forte teneur en graisses animales saturées serait en partie responsable.

Attention : A la viande cuite au barbecue en contact avec les flammes qui libèrent des composés hautement cancérogènes (hydrocarbures aromatiques polycycliques…).

.

Saucisson : des conservateurs responsables de cancer

Le saucisson (et toutes les charcuteries industrielles comme le jambon blanc, cru, le bacon, le lard) augmente les risques de cancer.


Pourquoi :
« L’effet cancer serait dû aux nitrates et aux nitrites utilisés comme conservateur (sel nitrité pour prévenir le développement de certaines bactéries), mais aussi comme colorant du jambon cuit ou des saucisses pour les rendre plus roses et plus appétissantes. Les nitrites sont transformés par la flore intestinale en produits cancérigènes », explique le Dr Béatrice de Reynal. 

Et aussi : les produits de saurisserie (poisson séché) qui sont très salés, fumés et souvent nitrités.

.

Grillades au barbecue : des risques de cancer de la bouche

Les viandes cuites au barbecue sont très toxiques et augmentent les risques de cancers du pancréas, de la prostate, voire de la bouche.

Pourquoi : « Les aliments cuits à forte température et en contact avec les flammes libèrent des composés hautement cancérogènes (hydrocarbures aromatiques polycycliques…) », explique le Dr Béatrice de Reynal.

A éviter le plus possible.

.

Alcool : 11 000 décès par cancer

Oesophage, larynx, bouche, pharynx, sein, rectum, côlon, foie… Les boissons alcoolisées toutes confondues sont responsables de près de 11 000 décès en France par cancer. Ce risque dépend de la dose consommée et non du type d’alcool.

Pourquoi : « L’alcool est transformé dans l’organisme en acétaldéhyde, une molécule cancérogène, qui  accroît les risques de cancer. Il agresse aussi directement la muqueuse et provoque des tumeurs localisées », explique le Dr Béatrice de Reynal.
 

.

Frites : une augmentation de cancer du rein

La consommation d’aliments frits augmentent le risque de nombreux cancers, comme celui du rein, de l’estomac… « Les chips sont de loin les plus toxiques », fait remarquer le Dr Béatrice de Reynal. Parmi les autres aliments frits à risque : les frites, les nuggets, les beignets, les pommes de terres Dauphine…
 

Pourquoi : Quand les glucides des féculents (pommes de terre, farine, riz, pâtes…) chauffent à très forte température avec de l’huile, cela entraîne la formation d’un composé cancérogène et toxique, l’acrylamide.

A savoir : Les snacks comme les pop corn augmentent les risques de cancer.

.

Sources

– Etude du Dr. Michael J. Thun et collègues, et du Dr Ann Chao de l’American Cancer Society à Atlanta, parue dans le Journal of the American Medical Association – 12 janvier 2005

 

Remerciements au Dr Béatrice de Reynal, nutritionniste, directrice de l’agence Nutrimarketing, et auteur du blog « http://miammiam.mabulle.com/ ».