«

»

Sep 29

Celui que mon coeur aime!

«J’ai trouvé Celui

que mon cœur aime;

je L’ai saisi, et je ne

L’ai point lâché.»

(Cantique des Cantiques 3:4)

.
CHRIST nous a-t-Il reçus lorsque nous sommes venus à Lui, malgré notre lourd passé coupable? Nous a-t-Il adressé le moindre reproche parce que nous avions d’abord cherché refuge partout ailleurs?

Existe-t-il un être semblable à Lui sur cette terre? Est-Il le meilleur parmi les bons, le plus beau de tous les nobles?

Oh! alors louons-Le! Filles de Jérusalem, exaltez-Le avec le tambourin et la harpe! Jetez au sol toutes vos idoles, et élevez le Seigneur Jésus. Puissent les modèles mondains de vanité et d’orgueil être dès maintenant foulés aux pieds; puisse la croix de Jésus, que le monde méprise tant et dont il se moque, être élevée en haut lieu.

Que l’on amène un trône d’ivoire pour notre Roi! Qu’Il soit exalté à jamais, et que mon âme s’assoie à Son marchepied, embrasse Ses pieds, et les lave avec ses larmes.

Oh! comme Christ est précieux! Comment ai-je pu avoir si peu de considération à Son égard? Comment ai-je pu chercher partout ailleurs la joie et le réconfort, alors que toutes ces choses se trouvent en Lui en abondance, de manière si satisfaisante?

Ami croyant, puisse ton cœur prendre l’engagement de ne plus jamais Le quitter; demande ensuite au Seigneur de ratifier cette alliance. Invite-Le à te mettre tel un sceau sur Son doigt, et tel un bracelet à Son bras. Demande-Lui de te lier à Sa personne, «comme le fiancé s’orne d’un diadème, comme la fiancée se pare de ses joyaux.»

Je désire vivre dans le cœur de Christ; mon âme voudrait éternellement demeurer dans le creux de ce Rocher.

Le passereau s’est fait un nid pour y déposer ses petits: qu’il en soit ainsi de Tes autels, Ô Éternel des Armées, mon Roi et mon Dieu! Je veux, moi aussi, faire mon nid, ma demeure, en Toi. Que plus jamais ta tourterelle ne désire s’envoler loin de Toi: permets-moi de nicher près de Toi, Ô Jésus, mon véritable et seul repos.

Lorsque je retrouve mon précieux Seigneur,
Toutes mes passions ardentes s’enflamment;
Avec des cordes d’amour, je Le lie à mon âme,
Et plus jamais je ne Le laisserai partir.

Source: www.cyberspaceministry.org