«

»

Août 27

Dans les mains de l’Eternel

 «Entre Tes mains

je remets mon esprit;

Tu m’as racheté, ô Éternel,

Dieu de vérité!»

(Psaume 31:6 [Darby])

.
CES MOTS ont été fréquemment prononcés par de saints hommes à l’heure de leur départ. Ce soir, tirons profit de l’étude de ce verset.

Dans la vie et dans la mort, le principal objet d’intérêt du croyant n’est pas son corps ou ses possessions, mais son esprit: c’est son plus cher trésor. Si celui-ci est à l’abri, alors tout est bien. Quelle importance a notre enveloppe charnelle comparée à notre esprit?

Le croyant remet son esprit entre les mains de son Dieu: cet esprit est venu de Lui, il Lui appartient, Il l’a soutenu jusqu’ici, Il peut encore le préserver, et c’est dans l’ordre des choses qu’il retourne vers Lui.

Toute chose est en sécurité dans les mains de l’Éternel: ce que nous confions au Seigneur est à l’abri, à la fois maintenant et au Jour des jours vers lequel nous nous hâtons. Celui qui repose sous la protection du ciel est paisible dans la vie, et glorieux dans la mort.

En tout temps, nous devons nous en remettre totalement à la main fidèle de Jésus: alors, même si la vie ne tient qu’à un fil, et que les épreuves se multiplient comme les grains de sable de la mer, notre esprit demeurera dans le lieu de repos, calme et serein.

«Tu m’as racheté, ô Éternel, Dieu de vérité!» La rédemption est une base solide pour la confiance. David n’a pas connu le Calvaire comme nous aujourd’hui, mais la rédemption était néanmoins pour lui un sujet de réjouissance, de même que notre rédemption éternelle nous réconforte avec douceur.

Les délivrances du passé nous donnent l’assurance d’une aide présente. Ce que le Seigneur a fait, Il le fera encore, car Il ne change pas. Il est fidèle à Ses promesses, et gracieux envers Ses saints: Il ne Se détournera pas de Son peuple.

Jusqu’à la mort j’aurai confiance en Toi,
Je Te louerai même depuis la poussière,
Mes mots et mes actions témoignant
Que Ton amour est inexprimable.

Tu peux me châtier et me corriger,
Mais jamais Tu ne peux me négliger;
Puisque le prix de la rançon est payé,
Je fonde mon espoir sur Ton amour.

Source: www.cyberspaceministry.org