«

»

Jan 23

Déposez votre culpabilité au pied de la croix

Déchargez-vous sur Lui

de tous vos soucis,

car Lui-même prend

soin de vous

(1 Pierre 5:7).

.

Le chagrin, l’anxiété, le mécontentement, le remords, la méfiance tendent à briser les forces vives et à provoquer l’affaiblissement et la mort.

Ce sentiment de culpabilité doit être déposé au pied de la croix du Calvaire.

Ce sentiment a contaminé les sources de la vie et celles du vrai bonheur.

Maintenant, Jésus déclare: Déchargez-le entièrement sur Moi; Je prendrai votre péché et Je vous donnerai la paix.

Ne détruisez plus le respect de vous-même, car Je vous ai racheté au prix de Mon sang.

Vous M’appartenez; Je fortifierai votre volonté affaiblie et Je ferai disparaître votre remords.

Puis tournez votre cœur reconnaissant, tremblant d’incertitude, et saisissez l’espérance qui vous est proposée.

Dieu accepte votre cœur brisé, contrit. Il vous offre gratuitement le pardon.

Il vous propose de vous adopter au sein de Sa famille, avec Sa grâce pour vous soutenir dans votre faiblesse; le bien-aimé Sauveur vous guidera pas à pas si vous gardez votre main dans la sienne et si vous Le laissez vous conduire.

Satan cherche à détourner notre esprit du puissant Secours, et il nous incite à nous appesantir sur la pauvreté de notre âme.

Mais bien que Jésus voie nos fautes passées, Il nous parle de pardon; nous ne devrions pas L’offenser en doutant de Son amour…

Si vous avez le sentiment d’être le plus grand des pécheurs, Jésus-Christ est justement ce dont vous avez besoin, car Il est le plus grand des sauveurs.

Levez la tête et détournez-vous de vous-même, de votre péché, et fixez vos regards sur le Sauveur par excellence; fuyez loin de la morsure venimeuse du serpent pour entrer en contact avec l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.

Jésus-Christ a porté le fardeau de notre culpabilité.

Il soulèvera le fardeau de nos épaules fatiguées. Il nous donnera le repos.

Il portera aussi le poids de nos peines et de nos iniquités.

Il nous invite à déposer sur Lui tous nos soucis, car Il nous porte sur Son cœur.

Lorsque nous acceptons l’Évangile dans sa pureté et dans toute sa puissance, nous avons alors le remède à nos maladies issues du péché.

Pour nous, le Soleil de justice se lève avec « la guérison sous ses ailes » (Mal. 4:2)…

L’amour que le Christ répand dans l’être tout entier est une puissance vivifiante.

C’est lui qui guérit notre cœur, notre cerveau, nos nerfs.

Par lui, les plus nobles énergies de notre être sont mises en activité.

Il libère l’âme de sa culpabilité et de sa tristesse, de ses anxiétés et de ses soucis.

Il nous apporte le calme et la sérénité, et répand dans notre âme une joie, une joie dans le Saint-Esprit, qui est une source de vie et de santé, et que rien au monde ne saurait détruire.

.