↑ Return to Ecole du Sabbat

La Gestion chrétienne de la vie: LES INTENTIONS DU CŒUR

PAR John H. H. Mathews

 


1.
30 décembre – 5 janvier

2.
6 – 12 janvier

3.
13 – 19 janvier

4.
20 – 26 janvier

5.
27 janvier – 2 février

6.
3 – 9 février

7.

10 – 16 février

8.
17 – 23 février

9.
24 février – 2 mars

10.

3 – 9 mars

11.
10 – 16 mars

12.
17 – 23 mars
13.
24 – 30 mars
Les conséquences
de la gestion chrétienne de la vie

 

Introduction du trimestre

La vie de l’intendant chrétien:

En tant que chrétiens, il nous faut reconnaitre notre condition
de péché avant de voir un besoin de changement. Ce changement
ne peut se produire que si le Christ agit en nous. L’une des expressions
de son œuvre en nous concerne le domaine de la gestion chrétienne
de la vie. Bien qu’elle englobe de nombreux aspects différents de
la vie chrétienne, nous la définissons à présent,
dans l’ensemble, comme la gestion de nos biens matériels et immatériels
pour la gloire de Dieu.

Comme la Bible l’enseigne, la gestion chrétienne de la vie devient,
entre autres, un outil puissant contre les dangers du matérialisme
(l’amour de posséder des choses), ou de la mondanité en général,
l’un des grands pièges spirituels que l’ennemi des âmes nous
tend. Beaucoup de gens ne comprennent pas que la richesse et les biens ne
sont que des arômes artificiels sans valeur qui finissent par perdre
leur saveur.

Malheureusement, de nombreuses âmes seront perdues pour ne pas être
parvenues à se libérer de l’amour du monde. Les voies du monde,
c’est-à-dire  » le désir de la chair, le désir
des yeux et la confiance présomptueuse en ses ressources
« 

(1 Jn 2. 16) peuvent toutes être modérées, et même
évitées, grâce aux principes de gestion chrétienne
vécus dans nos vies.

C’est la raison pour laquelle ce trimestre, nous examinerons la question
de la gestion chrétienne de la vie, et ce qu’elle peut nous enseigner
sur la manière dont nous pouvons vivre comme Dieu le voudrait, ce
qui inclut la libération de l’amour du monde, dans toutes ses manifestations.
La gestion chrétienne de la vie, l’expression concrète de ce
que signifie suivre Jésus. C’est une expression de notre amour pour
Dieu, un moyen de vivre la vérité que nous avons reçue
en Christ. Nous sommes des gestionnaires parce que Dieu nous a aimés
le premier. Notre manière de vivre en tant que tels devrait ainsi
inclure notre comportement, nos conversations, notre engagement, notre autodiscipline,
et bien plus encore. Nous sommes appelés à devenir de fidèles
et fiables serviteurs de Dieu, en vivant une vie désintéressée
dans laquelle tous nos actes et nos paroles sont soumis à Jésus.
Nous découvrons a l’école du Christ que le résultat
de la gestion chrétienne de la vie, c’est la satisfaction d’une vie
de justice. Nous devons apprendre à gérer les biens de Dieu
pour sa gloire, en finançant sa mission pour achever son œuvre.

Les gestionnaires de Dieu voient pour le moment au moyen d’un miroir, d’une
manière confuse (1 Co 13.12), mais Jésus voit clairement. Il
nous confie son œuvre. Même dans le brouillard des attraits du
monde, nous demeurons responsables de la bonne gestion de nos talents, de
nos finances, de notre santé et de l’environnement.

Ces leçons sont conçues pour nous enseigner ce que sont nos
responsabilités et comment nous pouvons, par la grâce de Dieu,
nous en acquitter, non comme moyen de gagner le salut, mais comme un fruit
montrant que nous l’avons déjà.

Nos vies de gestionnaires chrétiens reflètent le caractère
de Dieu au monde. Il y a de la beauté, du bonheur et de la sainteté
dans la vie de ceux qui osent prendre position pour les principes bibliques,
en particulier puisqu’ils sont a contre-courant de notre culture. Tout le
monde est tente de vivre une vie sans Dieu. Les tentations sont partout,
à la fois nettes et subtiles. En tant que chrétiens, et en
particulier en tant que gestionnaires chrétiens, non seulement nous
savons comment échapper à ces tentations, mais nous avons également
reçu la puissance nécessaire pour cela.

Au final, nous comprendrons l’une ou l’autre de ces déclarations:
soit «  Je ne vous ai jamais connus, éloignez-vous de moi,
vous qui faites le mal
 » (Mt 7.23), soit «  C’est
bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle
en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton
maitre
 » (Mt 25.23, DRB). Nous prions et nous espérons

que ce que nous apprendrons sur la gestion chrétienne de la vie ce
trimestre contribuera à nous maintenir sur ce chemin qui nous permettra
d’entendre les paroles suivantes :  » Viens partager la joie de
ton maitre
« .

John H. H. Mathews, de l’Université Andrews, est un pasteur consacre
qui a servi en Floride, en
Alabama, en lowa, dans le Missouri, dans le Tennessee et dans le Nebraska.
Aujourd’hui, il est
responsable du Département de La Gestion chrétienne de la vie
de fa Division Nord-Américaine.

 

 

 

L’influence du matérialisme

La Parole de Dieu dit à son peuple de ne pas se conformer à ce monde-ci (Romains 12:2), mais l’attrait du matérialisme,
le désir excessif de richesses et le désir de ce que les richesses pourraient nous apporter, tout cela est très puissant.
Très peu de gens, qu’ils soient riches ou pauvres, échappent au matérialisme.
Et les chrétiens ne sont pas épargnés. 

Voir la page »

JE VOIS, JE VEUX, JE PRENDS

L’amour de l’argent et des biens matériels peuvent prendre différents aspects. Examinons quels sont ces dangers et ce que nous dit
la Parole de Dieu pour nous éviter ce piège spirituel.

Voir la page »

DIEU ou MAMON?

Servir Dieu et servir l’argent sont des actes qui s’excluent mutuellement. C’est l’un ou l’autre, Dieu ou Mamon. C’est une illusion de croire que nous pouvons avoir les deux, car vivre une double vie finit tôt ou tard par nous rattraper. . . .Merci de cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder aux leçons de …

Voir la page »

ÉCHAPPER AUX VOIES DU MONDE

Cette semaine, nous étudierons combien il est important pour notre succès spirituel de reconnaître à la fois que le monde est très puissant et que Christ est notre véritable raison de vivre.

Voir la page »

INTENDANTS APRÈS L’ÉDEN

Cette semaine, nous examinerons de plus près la définition d’intendant, mais après la Chute, après que nos premiers parents ont été chassés du jardin d’Éden.
En d’autres termes, nous sommes également des intendants, mais nous sommes des intendants dans un environnement tout à fait différent
de celui dans lequel vivaient Adam et Ève.

Voir la page »

SIGNES DISTINCTIFS D’UN INTENDANT

Cette semaine, nous examinons les traits de caractère chez les intendants de Dieu qui constituent leur marque de fabrique. Ces traits nous inspirent à attendre le retour de Jésus et à accomplir l’œuvre qui nous a été confiée en tant que fidèles intendants de sa vérité.

Voir la page »

L’HONNÊTETÉ ENVERS DIEU

Cette semaine, nous étudierons la notion spirituelle d’honnêteté dans la pratique de la dîme et nous verrons pourquoi la dîme
est d’une importance aussi vitale pour l’intendant et la gestion chrétienne de la vie.

Voir la page »

L’IMPACT DE LA DÎME

Cette semaine, nous continuerons à examiner la dîme : sa distribution, ce qu’elle signifie pour autrui, et l’impact qu’elle a sur nos vies spirituelles.

Voir la page »

Des Offrandes de gratitudes

Cette semaine, nous examinerons plusieurs aspects importants des offrandes.

Voir la page »

LE RÔLE DE LA GESTION CHRÉTIENNE DE LA VIE

Cette semaine, nous examinerons davantage les rôles qu’une gestion selon Dieu joie dans la vie chrétienne.
Nous le ferons, cependant, à travers une analogie intéressante : la roue d’un char. 

Voir la page »

L’ENDETTEMENT : UNE DÉCISION QUOTIDIENNE

Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour éviter les dettes. Bien sûr, dans certaines circonstances, comme l’achat d’une maison
ou d’une voiture, la construction d’une église ou le financement d’études, nous avons besoin d’emprunter de l’argent.
Mais on doit le faire aussi sagement que possible, avec la ferme intention d’en sortir le plus tôt possible.

Voir la page »

LES HABITUDES DE L’INTENDANT

Cette semaine, nous étudierons quelles sont les habitudes de poids qui aident l’intendant à gérer les affaires de Dieu. 

Voir la page »

LES RÉSULTATS DE LA GESTION CHRÉTIENNE DE LA VIE

Dans cette dernière leçon, nous examinerons les bénéfices personnels, l’issue spirituelle, les réussites, notre influence, et la clé
du contentement dans la vie de l’intendant, sachant que tout se résume à  » Christ en vous, l’espérance de la gloire  » (Col 1.27). 

Voir la page »