↑ Return to Les origines

Création et éthique

On aime beaucoup parler des « droits de l’homme ».

De la grande Charte des libertés d’Angleterre (1215) à la Déclaration française des droits de l’homme et du citoyen (1789) et aux diverses déclarations des Nations Unies, l’idée selon laquelle les êtres humains possèdent des « droits inaliénables » a persisté, des droits dont personne ne peut légitimement les priver.

Ce sont nos droits parce que nous sommes des êtres humains (au moins en théorie).

Des questions demeurent en suspens : Quels sont ces droits? Comment les déterminer Peut-on les changer et, dans l’affirmative, de quelle façon ? Pourquoi, en tant qu’êtres humains, ces droits nous reviennent-ils?

Dans certains pays, par exemple, les femmes n’ont obtenu le « droit de vote qu’au XXe siècle (certaines nations le leur refusent encore). Comment un gouvernement peut-il accorder ces « droits », alors qu’ils sont inaliénables?

Ce sont la des questions difficiles dont les réponses sont indissociablement liées à la question des origines, l’étude de cette semaine.

Merci de cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder aux leçons de la semaine:

« Création et éthique »

.

Pour aller plus loin:

« Commentaires bibliques sur la leçon »

« A l’écoute du texte: Actes 17:24-31 »

« Complément d’études bibliques N°1 à la leçon »

« Complément d’études bibliques N°2 à la leçon »

.

Découvrez aussi un commentaire de la leçon en vidéo: