↑ Return to Ecole du Sabbat

S’occuper de ceux qui sont dans le besoin

1.
29 juin- 5 juillet
2.
6-12 juillet
3.
13-19 juillet
4.
20-26 juillet
5.
27 juillet-2 aout
6.
3-9 aout

7.

10-16 aout
8.
17-23 aout
9.
24-30 aout

10.

31 aout-6 septembre
11.
7-13 septembre
12.
14-20 septembre
13.
21-27 septembre

DIEU A CRÉÉ …

Notre monde est toujours aime de Dieu, même malgré des millénaires de péché, de violence, d’injustice, et de rébellion ouverte. Et chose plus étonnante encore, tandis que Dieu a mis en marche son plan pour racheter et recréer le monde, il nous a donné, en tant que croyants, des rôles à jouer dans la réalisation de ses plans.

Voir la page »

PROJET POUR UN MONDE MEILLEUR

Avec la création du peuple d’Israël, Dieu se mit à leur donner des lois, des règles, des fêtes, et des pratiques qui seraient une leçon de vivre de telle sorte que ceux qui étaient bénis de Dieu pourraient en bénir d’autres également.

Voir la page »

LE SABBAT : UN JOUR DE LIBERTÉ

Comme Jésus l’a dit, le sabbat du septième jour a été créé pour toute l’humanité. Quand nous nous souvenons véritablement
du jour du sabbat, il nous change, chaque jour de la semaine, et, comme Jésus l’a démontré, il peut devenir un moyen
de bénir aussi les autres.

Voir la page »

Miséricorde et Justice dans les Psaumes et le Proverbes

Bien que nous ne puissions qu’effleurer ce que disent ces livres sur le sujet, cette leçon vous inspirera peut-être et vous poussera
à devenir plus actif pour soulager les besoins des pauvres, des opprimés, et des laissés pour compte tout autour de nous,
que nous avons le devoir d’aider.

Voir la page »

LE CRI DES PROPHÈTES

Comme nous le verrons, parmi les péchés et les maux contre lesquels les prophètes  mettaient en garde les chef et le peuple, l’un des plus grands était celui de l’oppression des pauvres, des nécessiteux et des sans défense parmi eux.

Voir la page »

Adorer le Createur

Comme nous le verrons, la véritable adoration n’est pas simplement quelque chose qui a lieu lors de rituels religieux.
La véritable adoration, c’est aussi mener une vie qui partage la préoccupation qu’a Dieu pour le bien-être d’autrui,
et qui cherche à soutenir ceux qui ont été piétinés et oubliés.

Voir la page »

JÉSUS ET LES NÉCESSITEUX

Comme nous le verrons, la véritable adoration n’est pas simplement quelque chose qui a lieu lors de rituels religieux.
La véritable adoration, c’est aussi mener une vie qui partage la préoccupation qu’a Dieu pour le bien-être d’autrui,
et qui cherche à soutenir ceux qui ont été piétinés et oubliés.

Voir la page »

L’UN DE CES PLUS PETITS

Après avoir vu que Jésus a vécu en se préoccupant des autres, en particulier ceux qui souffrent et sont perdus, nous devrions
nous attendre à ce que Jésus ait également beaucoup à dire sur le fait de s’occuper d’eux. Et c’est le cas.

Voir la page »

L’ÉGLISE DU NOUVEAU TESTAMENT ET LE MINISTÈRE

S’occuper des nécessiteux, de ceux qui souffrent, de ceux qui sont incapables de prendre soin d’eux-mêmes ne constituaient pas
tant une nouvelle mission pour les disciples de Jésus, quelque chose qu’ils n’avaient jamais entendue, mais un prolongement de la mission que Jésus avait déjà commencée à accomplir parmi eux.

Voir la page »

VIVRE L’ÉVANGILE

Quand nous voyons combien Dieu nous a aimés, nous voyons également combien il aime les autres et nous appelle à les aimer aussi.

Voir la page »

Vivre L’Espérance Du Retour de Jésus

Par définition, les adventistes, ceux qui attendent le retour de Jésus et son royaume, sont un peuple d’espérance.
Mais cette espérance ne concerne pas seulement un nouveau monde encore à venir, elle se manifeste dès maintenant.

Voir la page »

AIMER LA MISÉRICORDE

C’est souvent dans la pauvreté, la violence, l’oppression, l’esclavage, l’exploitation, l’égoïsme, et la cupidité que le mal est le plus visible. Dans un tel monde, nos quartiers, nos églises, et nos familles doivent lutter contre ces maux, même si c’est parfois difficile.

Voir la page »

UNE COMMUNAUTÉ DE SERVITEURS

Tous ensembles, en tant qu’église et organisation nous sommes le corps de Christ (voir 1 Co 12.12-20).
À ce titre, nous devons, en tant que communauté, marcher comme Jésus marchait, atteindre les gens comme Jésus les atteignait, et devenir les mains, les pieds, la voix et le cœur de Jésus dans le monde d’aujourd’hui.

Voir la page »