«

»

Mai 27

Est-il possible de corriger un mauvais caractère ?

Ce n’est pas l’homme

qui peut transformer

le caractère, mais

la puissance divine.

.

La personne qui a un mauvais caractère souffre d’un déséquilibre sur le plan émotionnel. Elle est instable.

Ses émotions deviennent vives lorsqu’elle fait face à une situation difficile ou à une différence d’opinion. Elle acquiert peu à peu l’habitude de résoudre tout conflit de manière brusque.

.

Dans le cadre d’un couple, étant donné que les habitudes, par définition, n’exigent pas d’effort pour se manifester, les époux qui ont mauvais caractère ne tardent pas à résoudre leurs différends en se fâchant, en criant et en gesticulant violemment.

Dans une discussion, ces personnes trouvent plus facile de faire taire l’autre avec des cris, avec des paroles peu courtoises, et en ridiculisant l’autre, au lieu d’analyser la situation calmement, avec respect, en donnant et en recevant des explications sensées et adéquates.

Le mauvais caractère constitue, en partie, une disposition acquise.

L’enfant apprend à réagir de manière désagréable et avec colère lorsque ses parents agissent de la même manière. L’épouse, qui peut avoir un bon caractère, devient chicanière et agitée sous l’influence du mauvais caractère du mari.

.

Les personnes qui présentent ce trait négatif dans leur personnalité doivent éviter son développement en détectant les premières manifestations de colère.

Même si une personne est née avec un tempérament nerveux, la prédisposant à avoir mauvais caractère, elle peut obtenir la victoire.

Ce serait si merveilleux que les personnes qui ont tendance à se mettre en colère puissent s’arrêter à temps, avant de déclencher les mécanismes qui leur font perdre la maîtrise d’elles-mêmes et qui annulent l’effet de la réflexion et de la volonté.

Dans de nombreux cas, le soleil peut se coucher plusieurs fois sur la colère de deux personnes qui disent aimer. Si l’offenseur ne fait rien pour remédier à la situation, alors l’offensé devrait tenter un rapprochement. Il convient de laisser de côté l’orgueil, qui empêche si souvent la conclusion d’un accord raisonnable.

Si vous et votre mari prenez en considération les indications que nous vous avons données, vous aurez plutôt des relations conjugales heureuses, des relations qui vous rapprocheront et vous uniront, en tant qu’époux, avec des liens d’amour que personne ne pourra délier.