«

»

Mar 03

Impossible n’est pas Dieu

[…] nous avons été excessivement accablés,

au-delà de nos forces, de telle sorte que

nous désespérions même de conserver la vie.

Et nous regardions comme certain

notre arrêt de mort, afin de ne pas placer

notre confiance en nous-mêmes,

mais de la placer en Dieu qui ressuscite les morts. »

2 Corinthiens 1.8-9

.
Lorsque la poursuite de votre rêve, de difficile devient impossible, que la situation paraît sans issue, félicitations ! Vous êtes en bonne compagnie.

Même Paul a connu des impasses. « Nous avons été excessivement accablés, au-delà de nos forces, de telle sorte que nous désespérions même de conserver la vie. Et nous regardions comme certain notre arrêt de mort, afin de ne pas placer notre confiance en nous-mêmes, mais de la placer en Dieu qui ressuscite les morts » (2 Corinthiens 1.8-9).

Si Dieu est capable de ressusciter des êtres physiquement, il peut faire de même pour ceux qui sont morts émotionnellement. Il peut faire revivre un mariage, une carrière, vous délivrer d’un problème de santé. Si Dieu peut ressusciter les morts, il peut tout faire !

Dieu avait promis à Abraham de faire de lui le père d’une nation. Mais après cela, Abraham dut attendre d’avoir quatre-vingt-dix ans pour engendrer son premier enfant. La Bible montre que la situation d’Abraham, de difficile, devint impossible. Considérant son corps, il dit : « Impossible ! » Puis, regardant sa femme, il déclara : « Doublement impossible ! » Mais Sarah devint enceinte et ils en rirent. Quand l’enfant vint au monde, ils l’appelèrent Isaac, ce qui signifie rire.

Dieu laisse souvent les problèmes devenir des impossibilités. Les disciples avaient décidé de suivre Jésus. Mais voilà que celui qu’ils pensaient être le Messie se retrouvait pendu à une croix, en train de mourir. Étaient-ils dans une impasse ? Pendant trois jours, tout portait à le croire. Puis Jésus sortit du tombeau.

Face à une situation sans issue, vous pouvez demander : « Seigneur, que se passe-t-il ? Ai-je mal compris ta volonté ? Ton plan ? Suis-je passé à côté de ta vision ? » N’oubliez pas que les impasses font partie du plan de Dieu pour vous.

Un parole de foi pour aujourd’hui

Quelle est la meilleure réponse à une impasse ? « C’est lui qui nous a délivrés et qui nous délivrera d’une telle mort, lui de qui nous espérons qu’il nous délivrera encore ! » (2 Corinthiens 1.10).