«

»

Jan 13

Jésus-Christ : Dieu ou un dieu ?

La divinité de Jésus, sa nature,

voilà un sujet qui a fait et qui fera

encore couler beaucoup d’encre.

Cela suscite encore aujourd’hui

divers commentaires de la part

d’érudits et de chrétiens sincères.

.

Parler de trinité , cela dérange quelques uns et pour d’autres cela est une évidence même , qui ne souffre d’aucune contestation , même si souvent ils ne savent comment l’expliquer , en s’appuyant sur les Saintes Écritures.

Cette étude est une présentation de mes recherches, guidé par l’Esprit Saint, qui rend possible la compréhension des Écritures Saintes, car n’est-ce pas lui qui a inspiré les hommes, pour qu’ils écrivent de la part de Dieu ?

Nous utiliserons la version Louis Segond 1910 de la Bible comme référence.

Que dit la Bible :

Jean 1:1-3
Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.

Hébreux 1:10
Et encore: Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, Et les cieux sont l’ouvrage de tes mains;

Nul doute que ces versets nous parlent de Jésus-Christ et de manière claire, il est dit que Jésus était Dieu et avec Dieu, depuis le commencement et de plus, que « cette parole », Jésus, a créé toute chose.

Jean est claire, on peut essayer de retourner le verset dans tous les sens, il n’y a pas à se tromper.

Certain pense que ce que Jean est en train de dire c’est que Jésus était de nature divine, mais cela revient à dénaturer le texte, le modifier.

Allons plus loin dans notre analyse, toujours à la lumière de la Bible.
Ph 2:5-8
Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.

Ph 2:11
et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Col 2:6
Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus Christ, marchez en lui,

Col 2:9
Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.

Nous voyons encore une fois que la Bible est rempli de verset qui atteste que Jésus est Seigneur, Il est Dieu.

Les prophètes l’avait déjà annoncé dans les temps plus anciens remarquez les paroles de Esaïe, on pourrait qualifier ses paroles comme l’annonce d’une grande prophétie.

Es 9:5
Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

Notez bien les « titres » qui sont donnés à Jésus , Il sera appelé Dieu puissant, Père éternel .

Esaïe serait-il en train de commettre un grand blasphème en disant que Jésus sera appelé Dieu puissant et Père éternel ?

Donner les attributs de Dieu à un homme, cela serait très grave, surtout pour un hébreu !

La Bible est une merveille en elle-même, car elle est la parole de Dieu, et, la parole de Dieu ne ment pas, elle ne se contredit jamais, si nous pensons qu’un verset est tendancieux, le problème vient sûrement de notre interprétation, mais pas de la parole de Dieu.

Nous devons accepter Jésus tel qu’il est, et ne pas chercher à diminuer son pouvoir ou sa personne, juste parce que nous ne comprenons pas, à propos de sa divinité pourquoi et comment cela est possible.

Certains pensent que c’est vrai, Jésus est supérieur aux anges, mais qu’il est seulement d’essence divine .Détrompons-nous , il s’agit de plus que cela , Jésus est Dieu , il est en Dieu et non pas un dieu de la trinité .
Voyons ce que dit la Bible à ce sujet :

Es 44:6
Ainsi parle l’Éternel, roi d’Israël et son rédempteur, L’Éternel des armées: Je suis le premier et je suis le dernier, Et hors moi il n’y a point de Dieu.

Es 45:5-6
Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre, Hors moi il n’y a point de Dieu; Je t’ai ceint, avant que tu me connusses.
C’est afin que l’on sache, du soleil levant au soleil couchant, Que hors moi il n’y a point de Dieu: Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre

Selon les Saintes Écritures, il n’y a qu’un seul Dieu, et c’est Dieu lui-même qui le dit.

Alors pensez que Jésus serait un « petit » dieu, cela serait contraire à la Bible.

Par contre, Jésus est en Dieu.

Le Père et le Christ sont un, tout en gardant leur identité, car ce sont des « personnes » à part entière.

Pour un esprit limité comme le notre, cela défit la compréhension, mais nous parlons de Dieu le créateur, le maître de l’univers, celui qui est au dessus de tout, celui qui donne la connaissance.

De plus ce n’est pas parce que nous ne comprenons pas une chose qu’elle n’est pas vraie, surtout quand nous parlons de choses qui concernent la nature de Dieu, le créateur.
Que dit la Bible au sujet de la création, et surtout sur le créateur ? Qui a créé la terre ?

Es 45:18
Car ainsi parle l’Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, Qui l’a créée pour qu’elle ne fût pas déserte, Qui l’a formée pour qu’elle fût habitée: Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.

Esaïe 44 : 24
Ainsi parle l’Éternel, ton rédempteur, Celui qui t’a formé dès ta naissance: Moi, l’Éternel, j’ai fait toutes choses, Seul j’ai déployé les cieux, Seul j’ai étendu la terre.

Jean 1 : 1-3
Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.

Hébreux 1 :10
Et encore: Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, Et les cieux sont l’ouvrage de tes mains;

Avant de commenter ces versets, rappelons encore une fois que la Bible ne se contredit pas, elle se complète.

D’un coté Dieu nous dit que lui seul a créé la terre et de l’autre nous lisons que c’est Jésus qui a créé toute chose.

Comment Dieu a créé seule alors que Jésus a créé ?

Une simple conclusion serait de penser que Jésus et Dieu ont créé, puisqu’ils sont un ,le même Dieu a créé toute chose , remarquez que dans la Genèse , au moment de la création , Dieu dit : « faisons l’homme à notre image » …….

Que de merveilles et de choses extraordinaires dans la parole de Dieu, que de choses à découvrir, il est vrai que c’est un concept qui dépasse l’homme !

Comment imaginer encore une fois, plusieurs personnes (voir la trinité), qui forme un Dieu ?

Une chose est pourtant sur , même si je ne comprends pas encore , c’est une chose qui est juste et vrai , Jésus est Dieu , et au retour de Jésus , nous pourrons avoir toutes les réponses à nos questions , nous pourrons voir notre Dieu face à face .

Jean 14 : 11
Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces oeuvres.

Approfondissons quelque peu le sujet, comment Jésus lui-même se définissait, quel a été son enseignement sur sa nature ?

Jean 5 : 17-18
Mais Jésus leur répondit: Mon Père agit jusqu’à présent; moi aussi, j’agis.

A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.

Les juifs, encore une fois veulent faire mourir Jésus, parce qu’ils disent qu’il se fait égal à Dieu, ils veulent le lapider pour blasphème.

On pourrait penser que Jésus s’en défend, mais lisons attentivement ce que répond Jésus :

Jean 5 : 19-23
Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.

Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.

Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.
Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père.

Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.

Jésus, subtilement va donner des éléments sur sa nature divine, remarquez la fin du verset 19 :

« …. et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.» , et au verset 21 : « Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. » .

Il conforte au lieu de réprimer, les dires des Juifs, il se fait encore une fois l’égal de Dieu.
Mais je voudrais attirer votre attention sur la fin du verset 23 :
« Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. »

Ce serait une bonne conclusion n’est-ce pas, combien de fois nous n’honorons pas le fils, en lui autant ce qui lui revient de droit, c’est à dire son rôle dans La Trinité, sa nature ?

Une autre fois encore, Jésus va utiliser un terme qui revient à Dieu, les juifs veulent le faire mourir pour cela.

Jean 8 : 58-59
Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis.

Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple.

Là Jésus va plus loin encore, il dit : « avant qu’Abraham fût, je suis ».

Non, ce n’est pas une faute de français, que les traducteurs n’ont pas vu, car il est vrai, que le texte aurait du être « j’étais ou j’ai été », mais là, Jésus prend volontairement un nom attribué à Dieu.

Exode 3 : 14
Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis.

Et il ajouta: C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël: Celui qui s’appelle ‘je suis’ m’a envoyé vers vous.

Jésus se fait le « Je suis » de l’Ancien Testament, il se fait Dieu.

Il le dit de manière à peine voilée.

La traduction n’a rien enlevé aux paroles de Jésus.
On pourrait encore citer ses quelques versets :

Jean 10 : 30
Moi et le Père nous sommes un.

Jean 14 : 9
Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père?

Refuser la divinité de Jésus, n’est-ce pas refuser Dieu lui-même, n’est-ce pas minimiser le don de Dieu sur la croix ?

Car c’est la divinité qui a été crucifié avec Jésus, le Père en donnant Jésus s’est donné lui-même.

Zacharie 11 : 12-13
Je leur dis: Si vous le trouvez bon, donnez-moi mon salaire; sinon, ne le donnez pas.

Et ils pesèrent pour mon salaire trente sicles d’argent.

L’Éternel me dit: Jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m’ont estimé! Et je pris les trente sicles d’argent, et je les jetai dans la maison de l’Éternel, pour le potier.

Zacharie 12 : 1,10
Oracle, parole de l’Éternel sur Israël. Ainsi parle l’Éternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, Et qui a formé l’esprit de l’homme au dedans de lui:
Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé.

Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né

2 Corinthiens 5 : 19
Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n`imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.

Encore une chose importante à remarquer : Le Père lui-même appelle Jésus Dieu :

Hébreux 1 : 8-9
Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité; Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.

Alors pourquoi pas nous ?
En sachant qu’il n’y a qu’un seul Dieu, nous sommes obligé de nous résigner à la lumière de la Bible, Jésus est Dieu .Le Père et Le Fils sont un.

Mais ce n’est pas tout, plusieurs fois dans les saintes Ecritures, nous voyons, Jésus et Dieu communiquer, se parler, Jésus serait-il schizophrène ?

Non pas du tout , n’oublions pas que Jésus et Dieu le Père sont des personnes à part entière , comme le Saint-Esprit aussi .

Ce qui est encore une fois difficile à comprendre pour nous , avec nos esprit quelque peu limité .Mais Dieu n’est pas limité .

Lisons encore ce qui suit sur Le Père et Le Fils.

Dieu Le Père est le premier et le dernier, l’alpha et l’oméga :

Esaïe 44 : 6
Ainsi parle l’Éternel, roi d’Israël et son rédempteur, L’Éternel des armées:

Je suis le premier et je suis le dernier, Et hors moi il n’y a point de Dieu.

Apocalypse 1 : 8
Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant.

Jésus est le premier et le dernier, l’alpha et l’oméga :

Apocalypse 1 : 18
Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts.

Apocalypse 22 : 13
Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.

Jésus et le Père sont le premier et le dernier, l’alpha et l’oméga, comment deux personnes peuvent être en même temps les premiers, si ils ne sont pas « ex aequo », c’est-à-dire sur le même pied d’égalité, et de plus, sachant qu’il n’y a qu’un seul Dieu …….

Puissions-nous comme Thomas, en reconnaissant qui est Jésus, lui dire : « mon Seigneur et mon Dieu ! ».

Jean 20 : 27-29
Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois.

Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! Jésus lui dit:
Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru!

Remarquons qu’il ne s’écrie pas « Mon Seigneur et mon Dieu » , comme on lancerait un juron en voyant quelque chose d’extraordinaire , sinon Jésus l’aurait repris vivement .

Au contraire il répond à Thomas avec amour : « Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru! » AMEN !

Cependant quelques textes semble dire que Jésus a été créé par Dieu , donc qu’il ne serait pas Dieu , du moins de la manière dont on l’imagine , qu’il serait plutôt un être supérieur aux anges , d’essence divine , mais pas Dieu lui-même , examinons de plus près quelques textes :

Colossiens 1 : 15
Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.

Colossiens 1 : 16-17
Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités.

Tout a été créé par lui et pour lui.

Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.

Le verset 15 nous parle de Jésus comme du « premier-né de toute la création », cela ne veut pas dire qu’il a été créé lors de la création, le terme premier né fait appel au droit d’aînesse qui existait dans l’ancien testament, ou tout devait revenir au premier né .

Dieu le Père a voulu que tout revienne à Jésus-Christ, le Fils, qu’il soit le premier en toute chose .Toutes choses subsistent en Jésus.

On pourrait se poser la question, comment peut-il être une créature, alors qu’il est le créateur de toutes choses ? Pour mieux comprendre, lisons les versets 18 et 19 :

Colossiens 1 : 18-19
Il est la tête du corps de l’Église; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier.

Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui;

Ce sont là des versets qui nous montrent que Jésus est au dessus de tout.

Il est le commencement.

Remarquez un peu plus loin qu’il est aussi dit de Jésus dans le même chapitre, qu’il est le premier-né d’entre les morts .

Jésus serait-il réellement la première personne a être ressuscité ?

Non. Avant lui, il y a eu des individus ressuscitées dans l’Ancien Testament, et même si besoin est de la rappeler , qu’il a ressuscité Lazare avant de mourir lui-même.

Donc le terme « premier-né » n’est pas, dans ce contexte à prendre dans un sens littéral.

Nous le voyons bien au verset 19 : « Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui; ».

Il y a rien avant Jésus, il est le premier, comme il n’y a rien avant Dieu.

Voyons aussi ce texte souvent avancé par les détracteurs de la divinité de Jésus :

1 Corinthiens 8 : 5
Car, s’il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs,

1 Corinthiens 8 : 6
néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

Attention, si le verset 6 est à prendre aux sens premier, cela voudrait dire que Jésus n’est pas Dieu et que Dieu, par conséquent n’est pas Seigneur.Cela est-il possible ?

Ici Paul nous dit que les idoles ne sont rien , même si certains les appellent dieux et seigneurs, le verset 6 est une réponse au verset 5 : Il y a un seul vrai Dieu et un seul vrai Seigneur .

D’ailleurs la Bible nous dit que Dieu est Seigneur, comme Jésus est Seigneur.

Daniel 9 : 19
Seigneur, écoute! Seigneur, pardonne!

Seigneur, sois attentif! agis et ne tarde pas, par amour pour toi, ô mon Dieu!

Car ton nom est invoqué sur ta ville et sur ton peuple.

Amos 3 : 13
Écoutez, et déclarez ceci à la maison de Jacob! Dit le Seigneur, l`Éternel, le Dieu des armées.

Dieu est grand, il a mis d’avance les réponses à nos questions dans sa Sainte Parole.

Il nous faut étudier d’un cœur sincère, pour éviter dans les pièges de l’ennemi, en laissant le Saint-Esprit nous éclairer et nous conduire dans la vérité. N’est-ce pas lui qui a inspiré la Bible ?

Certaines personnes utilisent le texte de Proverbes 8 :22 pour dire que Jésus a été créé, voyons cela de plus prêt :

Proverbes 8:22

L’Éternel m’a créée la première de ses œuvres, Avant ses œuvres les plus anciennes.

– Le texte originale dit que : j’ai été (qânâh)

Le verbe hébreu « qânâh » utilisé dans ce texte peut avoir diverses traductions !

Il peut également se traduire par « appartenir, posséder, acquérir, créer, concevoir).

Les témoins de Jéhovah reconnaissent que « qânâh » se traduit par « acquérir ».

En Genèse 1 :1, le verbe utilisé en hébreu pour « créer » est « bara »(Genèse 1 :1-2) or ce n’est pas ce terme qui est utilisé en Proverbes 8 :22 !

– De plus le texte continue ainsi : Pr 8 : 23
J’ai été établie depuis l’éternité, Dès le commencement, avant l’origine de la terre.

Etablit depuis quand ? Depuis l’éternité….

Une question c’est quand le début de l’éternité?

Une seule référence à l’éternité que l’on a c’est Dieu lui-même, celui qui n’a ni commencement ni fin….

Voici une belle manière de voir le début de « La Sagesse »,le même début que Dieu lui-même, qui n’a pas de début.

Notons ces comparaisons entre Dieu le Père et Jésus dans la Bible

Esaïe 43 : 11
C’est moi, moi qui suis l’Éternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur.

1 Timothée 2 : 3
Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur,

Luc 2 : 11
c`est qu`aujourd`hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur.

Ephésiens 5 : 23
car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.

Nous voyons encore une fois que les mêmes thermes sont utilisés pour parler de Dieu et de Jésus, ils sont tous deux Seigneur et Sauveur.

En conclusion, la Bible est claire, nous ne devons adorer que Dieu.

Adorer Jésus si il n’est pas Dieu reviendrait à désobéir au premier commandement.

Que dit la Bible ?

Apocalypse 19 : 10
Et je tombai à ses pieds pour l’adorer; mais il me dit: Garde-toi de le faire!

Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus.

Adore Dieu. -Car le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie.

Et pourtant les disciples vont adorer Jésus :

Luc 24 : 51-53
Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux, et fut enlevé au ciel.

Pour eux, après l’avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie;
et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu.

Les disciples nous donnent encore une fois l’exemple à suivre ; après que Thomas ait reconnu jésus comme son Seigneur et son Dieu, voilà maintenant qu’ils adorent Jésus.

Comment comprendre que ses hommes puissent adorer Jésus, alors que remplit de l’enseignement de celui-ci ils savaient qu’ils ne devaient adorer que Dieu ?

Le Seigneur n’a rien fait au hasard, il a laissé des enseignements claires dans sa parole, accueillons les avec humilité, le Christ est digne d’être loué et adoré.

2 Corinthiens 4 : 4
pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne vissent pas briller la splendeur de l’Évangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu.

Jean 10 : 30
Moi et le Père nous sommes un.

Quand Jésus est mort sur la croix, ce n’est pas un simple homme qui s’est donné, -bien que physiquement Jésus était comme vous et moi, il a été fait chair pour nous représenter sur la croix, – le Père lui-même s’est donné en Jésus.

Cela ne veut pas dire que Dieu est mort en même temps que Jésus sur la croix, mais qu’Il a participé à ses souffrances ,il était au premières loges quand le diable le torturait , mais il fallait que cela soit fait pour que nous soyons sauvé , et pour que le mal soit éradiqué .

Malgré notre désobéissance .

A la lumière de la Bible, que Jésus puisse être Dieu, cela ne fait aucun doute ; même si cela est un fait troublant .

N’oublions pas que ce qui est impossible à l’homme est tout à fait possible pour Dieu.

Voyez quel amour le Père a témoigné pour nous en envoyant son Fils , le Père a accepté de laisser clouer une partie de la divinité ,pour moi , pauvre pécheur .

Il a accepter que ses créatures maltraitent leur créateur , qu’il soit traité comme le plus vil criminel ,lui qui n’a jamais péché .Merci Seigneur !

Aujourd’hui Jésus est assis à la droite du Père, il a retrouvé son haut rang .

Il est prêt a intercéder pour nous auprès de Dieu ; en lui nous avons la vie éternelle.

Satan est vaincu par le sang de l’agneau.

Puissions-nous accepter le sacrifice de Jésus-Christ, lui qui n’a pas trouvé cela trop dur, de ne plus être pour un temps égal à Dieu ; en endossant le poids du péché de chacun de nous.

Puissions comme Thomas dire à Jésus ,tu es : « Mon Seigneur et Mon Dieu ».

AMEN !