«

»

Août 06

Jour 217

5 Août – Jour 217
 
 
«Job dit: “Jusques à quand affligerez-vous mon âme,

et m’écraserez-vous de vos discours?”»
(Job 19:1,2)

 
  Job 18:1-21  
ILDAD de Schuach prit la parole et dit: «Quand mettrez-vous un terme à ces discours? Ayez de l’intelligence, puis nous parlerons. Pourquoi sommes-nous regardés comme des bêtes? Pourquoi ne sommes-nous à vos yeux que des brutes? Ô toi qui te déchires dans ta fureur, faut-il, à cause de toi, que la terre devienne déserte? Faut-il que les rochers disparaissent de leur place?«La lumière du méchant s’éteindra, et la flamme qui en jaillit cessera de briller. La lumière s’obscurcira sous sa tente, et sa lampe au-dessus de lui s’éteindra. Ses pas assurés seront à l’étroit; malgré ses efforts, il tombera. Car il met les pieds sur un filet, il marche dans les mailles, il est saisi au piège par le talon, et le filet s’empare de lui; le cordeau est caché dans la terre, et la trappe est sur son sentier.

«Des terreurs l’assiègent, l’entourent, le poursuivent par derrière. La faim consume ses forces, la misère est à ses côtés. Les parties de sa peau sont l’une après l’autre dévorées, ses membres sont dévorés par le premier-né de la mort. Il est arraché de sa tente où il se croyait en sûreté, il se traîne vers le roi des épouvantements.

«Nul des siens n’habite sa tente, le soufre est répandu sur sa demeure. En bas, ses racines se dessèchent; en haut, ses branches sont coupées. Sa mémoire disparaît de la terre, son nom n’est plus sur la face des champs. Il est poussé de la lumière dans les ténèbres, il est chassé du monde.

«Il ne laisse ni descendants ni postérité parmi son peuple, ni survivant dans les lieux qu’il habitait. Les générations à venir seront étonnées de sa ruine, et la génération présente sera saisie d’effroi. Point d’autre destinée pour le méchant, point d’autre sort pour qui ne connaît pas Dieu!»

 
  Psaume 37:1-40  
SAUME de David. Ne t’irrite pas contre les méchants, n’envie pas ceux qui font le mal. Car ils sont fauchés aussi vite que l’herbe, et ils se flétrissent comme le gazon vert.Confie-toi en l’Éternel, et pratique le bien; aie le pays pour demeure et la fidélité pour pâture. Fais de l’Éternel tes délices, et Il te donnera ce que ton cœur désire. Recommande ton sort à l’Éternel, mets en Lui ta confiance, et Il agira. Il fera paraître ta justice comme la lumière, et ton droit comme le soleil à son midi.

Garde le silence devant l’Éternel, et espère en Lui; ne t’irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, contre l’homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Laisse la colère, abandonne la fureur; ne t’irrite pas, ce serait mal faire. Car les méchants seront retranchés, et ceux qui espèrent en l’Éternel posséderont le pays. Encore un peu de temps, et le méchant n’est plus; tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.

Les misérables possèdent le pays, et ils jouissent abondamment de la paix. Le méchant forme des projets contre le juste, et il grince des dents contre lui. Le Seigneur Se rit du méchant, car Il voit que son jour arrive. Les méchants tirent le glaive, ils bandent leur arc, pour faire tomber le malheureux et l’indigent, pour égorger ceux dont la voie est droite. Leur glaive entre dans leur propre cœur, et leurs arcs se brisent.

Mieux vaut le peu du juste que l’abondance de beaucoup de méchants; car les bras des méchants seront brisés, mais l’Éternel soutient les justes. L’Éternel connaît les jours des hommes intègres, et leur héritage dure à jamais. Ils ne sont pas confondus au temps du malheur, et ils sont rassasiés aux jours de la famine. Mais les méchants périssent, et les ennemis de l’Éternel, comme les plus beaux pâturages; ils s’évanouissent, ils s’évanouissent en fumée.

Le méchant emprunte, et il ne rend pas; le juste est compatissant, et il donne. Car ceux que bénit l’Éternel possèdent le pays, et ceux qu’Il maudit sont retranchés. L’Éternel affermit les pas de l’homme, et il prend plaisir à Sa voie; s’il tombe, il n’est pas terrassé, car l’Éternel lui prend la main. J’ai été jeune, j’ai vieilli; et je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain. Toujours il est compatissant, et il prête; et sa postérité est bénie.

Détourne-toi du mal, fais le bien, et possède à jamais ta demeure. Car l’Éternel aime la justice, et Il n’abandonne pas Ses fidèles; ils sont toujours sous Sa garde, mais la postérité des méchants est retranchée. Les justes posséderont le pays, et ils y demeureront à jamais.

La bouche du juste annonce la sagesse, et sa langue proclame la justice. La loi de son Dieu est dans son cœur; ses pas ne chancellent point. Le méchant épie le juste, et il cherche à le faire mourir. L’Éternel ne le laisse pas entre ses mains, et Il ne le condamne pas quand il est en jugement.

Espère en l’Éternel, garde Sa voie, et Il t’élèvera pour que tu possèdes le pays; tu verras les méchants retranchés. J’ai vu le méchant dans toute sa puissance; il s’étendait comme un arbre verdoyant. Il a passé, et voici, il n’est plus; je le cherche, et il ne se trouve plus. Observe celui qui est intègre, et regarde celui qui est droit; car il y a une postérité pour l’homme de paix. Mais les rebelles sont tous anéantis, la postérité des méchants est retranchée.

Le salut des justes vient de l’Éternel; Il est leur protecteur au temps de la détresse. L’Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, parce qu’ils cherchent en Lui leur refuge.

 
  Proverbes 11:5,6; 12:12; 29:6  
A JUSTICE de l’homme intègre aplanit sa voie, mais le méchant tombe par sa méchanceté. La justice des hommes droits les délivre, mais les méchants sont pris par leur malice.Le méchant convoite ce que prennent les méchants, mais la racine des justes donne du fruit.

Il y a un piège dans le péché de l’homme méchant, mais le juste triomphe et se réjouit.

 
  Job 19:1-16  
OB PRIT la parole et dit: «Jusques à quand affligerez-vous mon âme, et m’écraserez-vous de vos discours? Voilà dix fois que vous m’outragez; n’avez-vous pas honte de m’étourdir ainsi?«Si réellement j’ai péché, seul j’en suis responsable. Pensez-vous me traiter avec hauteur? Pensez-vous démontrer que je suis coupable? Sachez alors que c’est Dieu qui me poursuit, et qui m’enveloppe de Son filet. Voici, je crie à la violence, et nul ne répond; j’implore justice, et point de justice!

«Il m’a fermé toute issue, et je ne puis passer; Il a répandu des ténèbres sur mes sentiers. Il m’a dépouillé de ma gloire, Il a enlevé la couronne de ma tête. Il m’a brisé de toutes parts, et je m’en vais; Il a arraché mon espérance comme un arbre. Il S’est enflammé de colère contre moi, Il m’a traité comme l’un de Ses ennemis. Ses troupes se sont de concert mises en marche, elles se sont frayé leur chemin jusqu’à moi, elles ont campées autour de ma tente.

«Il a éloigné de moi mes frères, et mes amis se sont détournés de moi; je suis abandonné de mes proches, je suis oublié de mes intimes. Je suis un étranger pour mes serviteurs et mes servantes, je ne suis plus à leurs yeux qu’un inconnu. J’appelle mon serviteur, et il ne répond pas; je le supplie de ma bouche, et c’est en vain.»

 
  Proverbes 29:19  
E N’EST pas par des paroles qu’on châtie un esclave; même s’il comprend, il n’obéit pas.
 
  Job 19:17-22  
ON HUMEUR est à charge à ma femme, et ma plainte aux fils de mes entrailles. Je suis méprisé même par des enfants; si je me lève, je reçois leurs insultes. Ceux que j’avais pour confidents m’ont en horreur, ceux que j’aimais se sont tournés contre moi.Mes os sont attachés à ma peau et à ma chair; il ne me reste que la peau des dents. Ayez pitié, ayez pitié de moi, vous, mes amis! Car la main de Dieu m’a frappé. Pourquoi me poursuivre comme Dieu me poursuit? Pourquoi vous montrer insatiables de ma chair?
 
  Psaume 88:1-10  
ANTIQUE. Psaume des fils de Koré. Au chef des chantres. Pour chanter sur la flûte. Cantique d’Héman, l’Ezrachite.Éternel, Dieu de mon salut! Je crie jour et nuit devant Toi. Que ma prière parvienne en Ta présence! Prête l’oreille à mes supplications! Car mon âme est rassasiée de maux, et ma vie s’approche du séjour des morts. Je suis mis au rang de ceux qui descendent dans la fosse, je suis comme un homme qui n’a plus de force. Je suis étendu parmi les morts, semblable à ceux qui sont tués et couchés dans le sépulcre, à ceux dont Tu n’as plus le souvenir, et qui sont séparés de Ta main.

Tu m’as jeté dans une fosse profonde, dans les ténèbres, dans les abîmes. Ta fureur s’appesantit sur moi, et Tu m’accables de tous Tes flots. Tu as éloigné de moi mes amis, Tu m’as rendu pour eux un objet d’horreur; je suis enfermé et je ne puis sortir. Mes yeux se consument dans la souffrance; je T’invoque tous les jours, ô Éternel! J’étends vers Toi les mains.

 
  Job 19:23-29  
H! JE voudrais que mes paroles fussent écrites, qu’elles fussent écrites dans un livre; je voudrais qu’avec un burin de fer et avec du plomb elles fussent pour toujours gravées dans le roc.Mais je sais que mon Rédempteur est vivant, et qu’Il Se lèvera le dernier sur la terre. Quand ma peau sera détruite, Il Se lèvera; quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu. Je Le verrai, et Il me sera favorable; mes yeux Le verront, et non ceux d’un autre; mon âme languit d’attente au-dedans de moi.

Vous direz alors: «Pourquoi le poursuivions-nous?» Car la justice de ma cause sera reconnue. Craignez pour vous le glaive: les châtiments par le glaive sont terribles! Et sachez qu’il y a un jugement.

 
  1 Jean 2:28 – 3:3  
T MAINTENANT, petits enfants, demeurez en Lui, afin que, lorsqu’Il paraîtra, nous ayons de l’assurance, et qu’à Son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de Lui. Si vous savez qu’Il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de Lui.Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne L’a pas connu.

Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à Lui, parce que nous Le verrons tel qu’Il est. Quiconque a cette espérance en Lui se purifie, comme Lui-même est pur.

 
  1 Corinthiens 13:8-12  
A CHARITÉ ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra. Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant. Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu.
 
 
Le plan analogique de lecture biblique de Cyberspace Ministry vous offre une toute nouvelle façon de lire l’ensemble de la Bible en une année.Tous les passages bibliques ont été redistribués par thème, en suivant la chronologie des événements rapportés par la Bible: depuis la Création de l’Univers jusqu’à l’inauguration de la Nouvelle Terre.

Pour uniformiser le temps alloué, chaque lecture quotidienne contient un nombre similaire de versets, tout en respectant les coupures naturelles dans le récit biblique.

Essayez ce plan de lecture stimulant et novateur, vous l’adopterez vite! À demain!