«

»

Sep 20

Jour 263

20 Septembre – Jour 263
 
 
«Mes brebis entendent Ma voix; Je les connais, et elles Me suivent.

Je leur donne la vie éternelle; elles ne périront jamais.»
(Jean 10:27,28)

 
  Jean 8:37-40  
ÉSUS dit: «Je sais que vous êtes la postérité d’Abraham; mais vous cherchez à Me faire mourir, parce que Ma parole ne pénètre pas en vous. Je dis ce que J’ai vu chez Mon Père; et vous, vous faites ce que vous avez entendu de la part de votre père.»

Ils Lui répondirent: «Notre père, c’est Abraham.» Jésus leur dit: «Si vous étiez enfants d’Abraham, vous feriez les œuvres d’Abraham. Mais maintenant vous cherchez à Me faire mourir, Moi qui vous ai dit la vérité que J’ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l’a point fait.»

 
  Galates 3:15-18  
RÈRES, je parle à la manière des hommes, une disposition en bonne forme, bien que faite par un homme, n’est annulée par personne, et personne n’y ajoute. Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n’est pas dit: «et aux postérités», comme s’il s’agissait de plusieurs, mais en tant qu’il s’agit d’une seule: «et à ta postérité», c’est-à-dire, à Christ.

Voici ce que j’entends: une disposition, que Dieu a confirmée antérieurement, ne peut pas être annulée, et ainsi la promesse rendue vaine, par la loi survenue quatre cent trente ans plus tard. Car si l’héritage venait de la loi, il ne viendrait plus de la promesse; or, c’est par la promesse que Dieu a fait à Abraham ce don de Sa grâce.

 
  Romains 9:6-8  
E N’EST point à dire que la Parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d’Israël ne sont pas Israël, et, pour être la postérité d’Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants.

Mais il est dit: «En Isaac sera nommée pour toi une postérité,» c’est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité.

 
  Galates 3:26-29  
AR VOUS êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ.

Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.

 
  Jean 8:41-47  
ÉSUS dit: «Vous faites les œuvres de votre père.» Ils Lui dirent: «Nous ne sommes pas des enfants illégitimes; nous avons un seul Père, Dieu.»

Jésus leur dit: «Si Dieu était votre Père, vous M’aimeriez, car c’est de Dieu que Je suis sorti et que Je viens; Je ne suis pas venu de Moi-même, mais c’est Lui qui M’a envoyé. Pourquoi ne comprenez-vous pas Mon langage? Parce que vous ne pouvez écouter Ma parole.

«Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge.

«Et Moi, parce que Je dis la vérité, vous ne Me croyez pas. Qui de vous Me convaincra de péché? Si Je dis la vérité, pourquoi ne Me croyez-vous pas? Celui qui est de Dieu, écoute les paroles de Dieu; vous n’écoutez pas, parce que vous n’êtes pas de Dieu.»

 
  1 Jean 3:7-10  
ETITS enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme Lui-même est juste. Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.

Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère.

 
  1 Jean 5:18-21  
OUS savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas. Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin.

Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’Il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en Son Fils Jésus-Christ. C’est Lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. Petits enfants, gardez-vous des idoles.

 
  Jean 10:22-39  
N CÉLÉBRAIT à Jérusalem la fête de la Dédicace. C’était l’hiver. Et Jésus Se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. Les Juifs L’entourèrent, et Lui dirent: «Jusques à quand tiendras-Tu notre esprit en suspens? Si Tu es le Christ, dis-le nous franchement.»

Jésus leur répondit: «Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que Je fais au nom de Mon Père rendent témoignage de Moi. Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de Mes brebis.

«Mes brebis entendent Ma voix; Je les connais, et elles Me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de Ma main. Mon Père, qui Me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de Mon Père. Moi et le Père, Nous sommes Un.»

Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour Le lapider. Jésus leur dit: «Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de Mon Père: pour laquelle Me lapidez-vous?» Les Juifs Lui répondirent: «Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous Te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que Toi, qui es un Homme, Tu Te fais Dieu.»

Jésus leur répondit: «N’est-il pas écrit dans votre loi: “J’ai dit: ‘Vous êtes des dieux’”? Si elle a appelé “dieux” ceux à qui la Parole de Dieu a été adressée, et si l’Écriture ne peut être anéantie, Celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous Lui dites: “Tu blasphèmes!” Et cela parce que J’ai dit: “Je suis le Fils de Dieu.”

«Si Je ne fais pas les œuvres de Mon Père, ne Me croyez pas. Mais si Je les fais, quand même vous ne Me croyez point, croyez à ces œuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en Moi et que Je suis dans le Père.» Là-dessus, ils cherchèrent encore à Le saisir, mais Il S’échappa de leurs mains.

 
  Jean 8:48-59  
ES JUIFS Lui répondirent: «N’avons-nous pas raison de dire que Tu es un Samaritain, et que Tu as un démon?» Jésus répliqua: «Je n’ai point de démon; mais J’honore Mon Père, et vous M’outragez. Je ne cherche point Ma gloire; il en est Un qui la cherche et qui juge. En vérité, en vérité, Je vous le dis, si quelqu’un garde Ma parole, il ne verra jamais la mort.»

«Maintenant,» Lui dirent les Juifs, «nous connaissons que Tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et Tu dis: “Si quelqu’un garde Ma parole, il ne verra jamais la mort.” Es-Tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort? Les prophètes aussi sont morts. Qui prétends-Tu être?»

Jésus répondit: «Si Je Me glorifie Moi-même, Ma gloire n’est rien. C’est Mon Père qui Me glorifie, Lui que vous dites être votre Dieu, et que vous ne connaissez pas. Pour Moi, Je Le connais; et, si Je disais que Je ne Le connais pas, Je serais semblable à vous, un menteur. Mais Je Le connais, et Je garde Sa parole. Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu’il verrait Mon jour: il l’a vu, et il s’est réjoui.»

Les Juifs Lui dirent: «Tu n’as pas encore cinquante ans, et Tu as vu Abraham!» Jésus leur dit: «En vérité, en vérité, Je vous le dis, avant qu’Abraham fût, JE SUIS.» Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre Lui; mais Jésus Se cacha, et Il sortit du temple.

 
  Michée 5:1  
T TOI, Bethléhem Éphrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour Moi Celui qui dominera sur Israël, et dont l’origine remonte aux temps anciens, aux jours de l’éternité.
 
  Luc 10:1-16  
PRÈS cela, le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et Il les envoya deux à deux devant Lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où Lui-même devait aller.

Il leur dit: «La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans Sa moisson. Partez; voici, Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Ne portez ni bourse, ni sac, ni souliers, et ne saluez personne en chemin.

«Dans quelque maison que vous entriez, dites d’abord: “Que la paix soit sur cette maison!” Et s’il se trouve là un enfant de paix, votre paix reposera sur lui; sinon, elle reviendra à vous. Demeurez dans cette maison-là, mangeant et buvant ce qu’on vous donnera; car l’ouvrier mérite son salaire. N’allez pas de maison en maison.

«Dans quelque ville que vous entriez, et où l’on vous recevra, mangez ce qui vous sera présenté, guérissez les malades qui s’y trouveront, et dites-leur: “Le royaume de Dieu s’est approché de vous.”

«Mais dans quelque ville que vous entriez, et où l’on ne vous recevra pas, allez dans ses rues, et dites: “Nous secouons contre vous la poussière même de votre ville qui s’est attachée à nos pieds; sachez cependant que le royaume de Dieu s’est approché.” Je vous dis qu’en ce jour Sodome sera traitée moins rigoureusement que cette ville-là.

«Malheur à toi, Chorazin! Malheur à toi, Bethsaïda! Car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre. C’est pourquoi, au Jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous. Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts.

«Celui qui vous écoute M’écoute, et celui qui vous rejette Me rejette; et celui qui Me rejette rejette Celui qui M’a envoyé.»

 
 
Le plan analogique de lecture biblique de Cyberspace Ministry vous offre une toute nouvelle façon de lire l’ensemble de la Bible en une année.

Tous les passages bibliques ont été redistribués par thème, en suivant la chronologie des événements rapportés par la Bible: depuis la Création de l’Univers jusqu’à l’inauguration de la Nouvelle Terre.

Pour uniformiser le temps alloué, chaque lecture quotidienne contient un nombre similaire de versets, tout en respectant les coupures naturelles dans le récit biblique.

Essayez ce plan de lecture stimulant et novateur, vous l’adopterez vite! À demain!