«

»

Oct 29

Jour 302

29 Octobre – Jour 302
 
 
«Saul tomba par terre; il entendit une voix qui lui disait:

“Saul, Saul, pourquoi Me persécutes-tu?”»
(Actes 9:4)

 
  Actes 8:26-35  
N ANGE du Seigneur, s’adressant à Philippe, lui dit: «Lève-toi, et va du côté du midi, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, celui qui est désert.» Il se leva, et partit. Et voici, un Éthiopien, un eunuque, ministre de Candace, reine d’Éthiopie, et surintendant de tous ses trésors, venu à Jérusalem pour adorer, s’en retournait, assis sur son char, et lisait le prophète Ésaïe.

L’Esprit dit à Philippe: «Avance, et approche-toi de ce char.» Philippe accourut, et entendit l’Éthiopien qui lisait le prophète Ésaïe. Il lui dit: «Comprends-tu ce que tu lis?» Il répondit: «Comment le pourrais-je, si quelqu’un ne me guide?» Et il invita Philippe à monter et à s’asseoir avec lui.

Le passage de l’Écriture qu’il lisait était celui-ci: «Il a été mené comme une brebis à la boucherie; et, comme un agneau muet devant celui qui le tond, Il n’a point ouvert la bouche. Dans Son humiliation, Son jugement a été levé. Et Sa postérité, qui la dépeindra? Car Sa vie a été retranchée de la terre.»

L’eunuque dit à Philippe: «Je te prie, de qui le prophète parle-t-il ainsi? Est-ce de lui-même, ou de quelque autre?» Alors Philippe, ouvrant la bouche et commençant par ce passage, lui annonça la bonne nouvelle de Jésus.

 
  Ésaïe 29:17-19  
NCORE un peu de temps, et le Liban se changera en verger, et le verger sera considéré comme une forêt. En ce jour-là, les sourds entendront les paroles du Livre; et, délivrés de l’obscurité et des ténèbres, les yeux des aveugles verront. Les malheureux se réjouiront de plus en plus en l’Éternel, et les pauvres feront du Saint d’Israël le sujet de leur allégresse.
 
  Actes 8:36-40  
OMME ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l’eau. Et l’eunuque dit: «Voici de l’eau; qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé?» Philippe dit: «Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible.» L’eunuque répondit: «Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.» Il fit arrêter le char; Philippe et l’eunuque descendirent tous deux dans l’eau, et Philippe baptisa l’eunuque.

Quand ils furent sortis de l’eau, l’Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l’eunuque ne le vit plus. Tandis que, joyeux, il poursuivait sa route, Philippe se trouva dans Azot, d’où il alla jusqu’à Césarée, en évangélisant toutes les villes par lesquelles il passait.

 
  Proverbes 12:26,28  
E JUSTE montre à son ami la bonne voie, mais la voie des méchants les égare.

La vie est dans le sentier de la justice, la mort n’est pas dans le chemin qu’elle trace.

 
  Romains 10:9-18  
I TU confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu L’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Écriture: «Quiconque croit en Lui ne sera point confus.»

Il n’y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu’ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui L’invoquent. Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Comment donc invoqueront-ils Celui en qui ils n’ont pas cru? Et comment croiront-ils en Celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche? Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés, selon qu’il est écrit: «Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!»?

Mais tous n’ont pas obéi à la bonne nouvelle. Aussi Ésaïe dit-il: «Seigneur, qui a cru à notre prédication?» Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ. Mais je dis: «N’ont-ils pas entendu? Au contraire! Leur voix est allée par toute la terre, et leurs paroles jusqu’aux extrémités du monde.»

 
  Actes 9:1-22  
EPENDANT Saul, respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur, se rendit chez le souverain sacrificateur, et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s’il trouvait des partisans de la nouvelle doctrine, hommes ou femmes, il les amenât liés à Jérusalem.

Comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: «Saul, Saul, pourquoi Me persécutes-tu?» Il répondit: «Qui es-Tu, Seigneur?» Et le Seigneur dit: «Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons.»

Tremblant et saisi d’effroi, il dit: «Seigneur, que veux-Tu que je fasse?» Et le Seigneur lui dit: «Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire.» Les hommes qui l’accompagnaient demeurèrent stupéfaits; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne. Saul se releva de terre, et, quoique ses yeux fussent ouverts, il ne voyait rien; on le prit par la main, et on le conduisit à Damas. Il resta trois jours sans voir, et il ne mangea ni ne but.

Or, il y avait à Damas un disciple nommé Ananias. Le Seigneur lui dit dans une vision: «Ananias!» Il répondit: «Me voici, Seigneur!» Et le Seigneur lui dit: «Lève-toi, va dans la rue qu’on appelle la Droite, et cherche, dans la maison de Judas, un nommé Saul de Tarse. Car il prie, et il a vu en vision un homme du nom d’Ananias, qui entrait, et qui lui imposait les mains, afin qu’il recouvrât la vue.»

Ananias répondit: «Seigneur, j’ai appris de plusieurs personnes tous les maux que cet homme a faits à Tes saints dans Jérusalem; et il a ici des pouvoirs, de la part des principaux sacrificateurs, pour lier tous ceux qui invoquent Ton nom.» Mais le Seigneur lui dit: «Va, car cet homme est un instrument que J’ai choisi, pour porter Mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d’Israël; et Je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour Mon nom.»

Ananias sortit; et, lorsqu’il fut arrivé dans la maison, il imposa les mains à Saul, en disant: «Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t’est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m’a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit.» Au même instant, il tomba de ses yeux comme des écailles, et il recouvra la vue. Il se leva, et fut baptisé; et, après qu’il eut pris de la nourriture, les forces lui revinrent.

Saul resta quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas. Et aussitôt il prêcha dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu. Tous ceux qui l’entendaient étaient dans l’étonnement, et disaient: «N’est-ce pas celui qui persécutait à Jérusalem ceux qui invoquent ce nom, et n’est-il pas venu ici pour les emmener liés devant les principaux sacrificateurs?»

Cependant Saul se fortifiait de plus en plus, et il confondait les Juifs qui habitaient Damas, démontrant que Jésus est le Christ.

 
  Galates 1:11-17  
E VOUS déclare, frères, que l’Évangile qui a été annoncé par moi n’est pas de l’homme; car je ne l’ai ni reçu ni appris d’un homme, mais par une révélation de Jésus-Christ.

Vous avez su, en effet, quelle était autrefois ma conduite dans le judaïsme, comment je persécutais à outrance et ravageais l’Église de Dieu, et comment j’étais plus avancé dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d’un zèle excessif pour les traditions de mes pères.

Mais, lorsqu’il plut à Celui qui m’avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m’a appelé par Sa grâce, de révéler en moi Son Fils, afin que je L’annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang, et je ne montai point à Jérusalem vers ceux qui furent apôtres avant moi, mais je partis pour l’Arabie. Puis je revins encore à Damas.

 
  1 Timothée 1:12-16  
E RENDS grâces à Celui qui m’a fortifié, à Jésus-Christ notre Seigneur, de ce qu’Il m’a jugé fidèle, en m’établissant dans le ministère, moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent. Mais j’ai obtenu miséricorde, parce que j’agissais par ignorance, dans l’incrédulité; et la grâce de notre Seigneur a surabondé, avec la foi et la charité qui est en Jésus-Christ.

C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier. Mais j’ai obtenu miséricorde, afin que Jésus-Christ fît voir en moi le premier toute Sa longanimité, pour que je servisse d’exemple à ceux qui croiraient en Lui pour la vie éternelle.

 
  1 Corinthiens 15:8-11  
PRÈS eux tous, Christ m’est aussi apparu à moi, comme à l’avorton; car je suis le moindre des apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’Église de Dieu.

Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et Sa grâce envers moi n’a pas été vaine; loin de là, j’ai travaillé plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. Ainsi donc, que ce soit moi, que ce soient eux, voilà ce que nous prêchons, et c’est ce que vous avez cru.

 
  Actes 9:23-25  
U BOUT d’un certain temps, les Juifs se concertèrent pour le tuer, et leur complot parvint à la connaissance de Saul. On gardait les portes jour et nuit, afin de lui ôter la vie. Mais, pendant une nuit, les disciples le prirent, et le descendirent par la muraille, dans une corbeille.
 
  2 Corinthiens 11:32,33  
 DAMAS, le gouverneur du roi Arétas faisait garder la ville des Damascéniens, pour se saisir de moi; mais on me descendit par une fenêtre, dans une corbeille, le long de la muraille, et j’échappai de leurs mains.
 
  Actes 9:26-30  
ORSQU’IL se rendit à Jérusalem, Saul tâcha de se joindre à eux; mais tous le craignaient, ne croyant pas qu’il fût un disciple. Alors Barnabas, l’ayant pris avec lui, le conduisit vers les apôtres, et leur raconta comment sur le chemin Saul avait vu le Seigneur, qui lui avait parlé, et comment à Damas il avait prêché franchement au nom de Jésus.

Il allait et venait avec eux dans Jérusalem, et s’exprimait en toute assurance au nom du Seigneur. Il parlait aussi et disputait avec les Hellénistes; mais ceux-ci cherchaient à lui ôter la vie. Les frères, l’ayant su, l’emmenèrent à Césarée, et le firent partir pour Tarse.

 
  Galates 1:18-20  
ROIS ans plus tard, je montai à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas, et je demeurai quinze jours chez lui. Mais je ne vis aucun autre des apôtres, si ce n’est Jacques, le frère du Seigneur. Dans ce que je vous écris, voici, devant Dieu, je ne mens point.
 
 
Le plan analogique de lecture biblique de Cyberspace Ministry vous offre une toute nouvelle façon de lire l’ensemble de la Bible en une année.

Tous les passages bibliques ont été redistribués par thème, en suivant la chronologie des événements rapportés par la Bible: depuis la Création de l’Univers jusqu’à l’inauguration de la Nouvelle Terre.

Pour uniformiser le temps alloué, chaque lecture quotidienne contient un nombre similaire de versets, tout en respectant les coupures naturelles dans le récit biblique.

Essayez ce plan de lecture stimulant et novateur, vous l’adopterez vite! À demain!