«

»

Nov 11

Jour 315

11 Novembre – Jour 315
 
 
«Quoique je vous aie attristés par ma lettre,

je ne m’en repens pas.»
(2 Corinthiens 7:8)

 
  Actes 18:4-6  
AUL discourait dans la synagogue chaque sabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs. Mais quand Silas et Timothée furent arrivés de la Macédoine, il se donna tout entier à la Parole, attestant aux Juifs que Jésus était le Christ.

Les Juifs faisant alors de l’opposition et se livrant à des injures, Paul secoua ses vêtements, et leur dit: «Que votre sang retombe sur votre tête! J’en suis pur. Dès maintenant, j’irai vers les païens.»

 
  Romains 9:30-33  
UE DIRONS-NOUS donc? Les païens, qui ne cherchaient pas la justice, ont obtenu la justice, la justice qui vient de la foi, tandis qu’Israël, qui cherchait une loi de justice, n’est pas parvenu à cette loi.

Pourquoi? Parce qu’Israël l’a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des œuvres. Ils se sont heurtés contre la Pierre d’achoppement, selon qu’il est écrit: «Voici, Je mets en Sion une Pierre d’achoppement et un Rocher de scandale, et celui qui croit en Lui ne sera point confus.»

 
  Romains 10:1-8  
RÈRES, le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu pour eux, c’est qu’ils soient sauvés. Je leur rends le témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence: ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu.

Car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient. En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi: «L’homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.»

Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi: «Ne dis pas en ton cœur: “Qui montera au ciel?”, c’est en faire descendre Christ; ou: “Qui descendra dans l’abîme?”, c’est faire remonter Christ d’entre les morts.» Que dit-elle donc? «La Parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur.» Or, c’est la Parole de la foi, que nous prêchons.

 
  Romains 10:19-21  
AIS je dis: Israël ne l’a-t-il pas su? Moïse le premier dit: «J’exciterai votre jalousie par ce qui n’est point une nation, Je provoquerai votre colère par une nation sans intelligence.»

Et Ésaïe pousse la hardiesse jusqu’à dire: «J’ai été trouvé par ceux qui ne Me cherchaient pas, Je Me suis manifesté à ceux qui ne Me demandaient pas.» Mais au sujet d’Israël, il dit: «J’ai tendu Mes mains tout le jour vers un peuple rebelle et contredisant.»

 
  Ésaïe 65:1-7  
’AI EXAUCÉ ceux qui ne demandaient rien, Je Me suis laissé trouver par ceux qui ne Me cherchaient pas,» dit l’Éternel. «J’ai dit: “Me voici, Me voici!”, à une nation qui ne s’appelait pas de Mon nom.

«J’ai tendu Mes mains tous les jours vers un peuple rebelle, qui marche dans une voie mauvaise, au gré de ses pensées; vers un peuple qui ne cesse de M’irriter en face, sacrifiant dans les jardins, et brûlant de l’encens sur les briques; qui fait des sépulcres sa demeure, et passe la nuit dans les cavernes, mangeant de la chair de porc, et ayant dans ses vases des mets impurs; qui dit: “Retire-toi, ne m’approche pas, car je suis saint!”

«De pareilles choses, c’est une fumée dans Mes narines, c’est un feu qui brûle toujours. Voici ce que J’ai résolu par devers Moi: loin de Me taire, Je leur ferai porter la peine, oui, Je leur ferai porter la peine de vos crimes,» dit l’Éternel, «et des crimes de vos pères, qui ont brûlé de l’encens sur les montagnes, et qui M’ont outragé sur les collines; Je leur mesurerai le salaire de leurs actions passées.»

 
  Actes 18:7-11  
T SORTANT de là, Paul entra chez un nommé Justus, homme craignant Dieu, et dont la maison était contiguë à la synagogue. Cependant Crispus, le chef de la synagogue, crut au Seigneur avec toute sa famille. Et plusieurs Corinthiens, qui avaient entendu Paul, crurent aussi, et furent baptisés.

Le Seigneur dit à Paul en vision pendant la nuit: «Ne crains point; mais parle, et ne te tais point, car Je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal: parle, car J’ai un peuple nombreux dans cette ville.» Il y demeura un an et six mois, enseignant parmi les Corinthiens la Parole de Dieu.

 
  1 Corinthiens 1:1-3  
AUL, appelé à être apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, et le frère Sosthène, à l’Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Jésus-Christ, appelés à être saints, et à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur Seigneur et le nôtre: Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ!
 
  1 Corinthiens 16:13-24  
EILLEZ, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous. Que tout ce que vous faites se fasse avec charité!

Encore une recommandation que je vous adresse, frères. Vous savez que la famille de Stéphanas est les prémices de l’Achaïe, et qu’elle s’est dévouée au service des saints. Ayez vous aussi de la déférence pour de tels hommes, et pour tous ceux qui travaillent à la même œuvre. Je me réjouis de la présence de Stéphanas, de Fortunatus et d’Achaïcus; ils ont suppléé à votre absence, car ils ont tranquillisé mon esprit et le vôtre. Sachez donc apprécier de tels hommes.

Les Églises d’Asie vous saluent. Aquilas et Priscille, avec l’Église qui est dans leur maison, vous saluent beaucoup dans le Seigneur. Tous les frères vous saluent. Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. Je vous salue, moi Paul, de ma propre main. Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème! Maranatha. Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous! Mon amour est avec vous tous en Jésus-Christ.

 
  2 Corinthiens 1:1,2  
AUL, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, et le frère Timothée, à l’Église de Dieu qui est à Corinthe, et à tous les saints qui sont dans toute l’Achaïe: Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ!
 
  2 Corinthiens 7:2-16  
ONNEZ-NOUS une place dans vos cœurs! Nous n’avons fait tort à personne, nous n’avons ruiné personne, nous n’avons tiré du profit de personne. Ce n’est pas pour vous condamner que je parle de la sorte; car j’ai déjà dit que vous êtes dans nos cœurs à la vie et à la mort.

J’ai une grande confiance en vous, j’ai tout sujet de me glorifier de vous; je suis rempli de consolation, je suis comblé de joie au milieu de toutes nos tribulations.

Car, depuis notre arrivée en Macédoine, notre chair n’eut aucun repos; nous étions affligés de toute manière: luttes au dehors, craintes au dedans. Mais Dieu, qui console ceux qui sont abattus, nous a consolés par l’arrivée de Tite, et non seulement par son arrivée, mais encore par la consolation que Tite lui-même ressentait à votre sujet: il nous a raconté votre ardent désir, vos larmes, votre zèle pour moi, en sorte que ma joie a été d’autant plus grande.

Quoique je vous aie attristés par ma lettre, je ne m’en repens pas. Et, si je m’en suis repenti, car je vois que cette lettre vous a attristés, bien que momentanément, je me réjouis à cette heure, non pas de ce que vous avez été attristés, mais de ce que votre tristesse vous a portés à la repentance; car vous avez été attristés selon Dieu, afin de ne recevoir de notre part aucun dommage.

En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort. Et voici, cette même tristesse selon Dieu, quel empressement n’a-t-elle pas produit en vous! Quelle justification, quelle indignation, quelle crainte, quel désir ardent, quel zèle, quelle punition! Vous avez montré à tous égards que vous étiez purs dans cette affaire.

Si donc je vous ai écrit, ce n’était ni à cause de celui qui a fait l’injure, ni à cause de celui qui l’a reçue; c’était afin que votre empressement pour nous fût manifesté parmi vous devant Dieu. C’est pourquoi nous avons été consolés. Mais, outre notre consolation, nous avons été réjouis beaucoup plus encore par la joie de Tite, dont l’esprit a été tranquillisé par vous tous.

Et si devant lui je me suis un peu glorifié à votre sujet, je n’en ai point eu de confusion; mais, comme nous vous avons toujours parlé selon la vérité, ce dont nous nous sommes glorifiés auprès de Tite s’est trouvé être aussi la vérité.

Il éprouve pour vous un redoublement d’affection, au souvenir de votre obéissance à tous, et de l’accueil que vous lui avez fait avec crainte et tremblement. Je me réjouis de pouvoir en toutes choses me confier en vous.

 
  2 Corinthiens 13:11-13  
U RESTE, frères, soyez dans la joie, perfectionnez-vous, consolez-vous, ayez un même sentiment, vivez en paix; et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous. Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. Tous les saints vous saluent. Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu, et la communication du Saint-Esprit, soient avec vous tous!
 
  Actes 18:12-17  
U TEMPS que Gallion était proconsul de l’Achaïe, les Juifs se soulevèrent unanimement contre Paul, et le menèrent devant le tribunal, en disant: «Cet homme excite les gens à servir Dieu d’une manière contraire à la loi.»

Paul allait ouvrir la bouche, lorsque Gallion dit aux Juifs: «S’il s’agissait de quelque injustice ou de quelque méchante action, je vous écouterais comme de raison, ô Juifs; mais, s’il s’agit de discussions sur une parole, sur des noms, et sur votre loi, cela vous regarde: je ne veux pas être juge de ces choses.»

Et il les renvoya du tribunal. Alors tous, se saisissant de Sosthène, le chef de la synagogue, le battirent devant le tribunal, sans que Gallion s’en mît en peine.

 
  Tite 3:1,2  
APPELLE-LEUR d’être soumis aux magistrats et aux autorités, d’obéir, d’être prêts à toute bonne œuvre, de ne médire de personne, d’être pacifiques, modérés, pleins de douceur envers tous les hommes.
 
 
Le plan analogique de lecture biblique de Cyberspace Ministry vous offre une toute nouvelle façon de lire l’ensemble de la Bible en une année.

Tous les passages bibliques ont été redistribués par thème, en suivant la chronologie des événements rapportés par la Bible: depuis la Création de l’Univers jusqu’à l’inauguration de la Nouvelle Terre.

Pour uniformiser le temps alloué, chaque lecture quotidienne contient un nombre similaire de versets, tout en respectant les coupures naturelles dans le récit biblique.

Essayez ce plan de lecture stimulant et novateur, vous l’adopterez vite! À demain!