«

»

Nov 14

Jour 318

14 Novembre – Jour 318
 
 
«Entraîné par le sommeil, Eutychus tomba du troisième

étage en bas, et il fut relevé mort.»
(Actes 20:9)

 
  Actes 19:23-28  
L SURVINT, à cette époque, un grand trouble au sujet de la voie du Seigneur. Un nommé Démétrius, orfèvre, fabriquait en argent des temples de Diane, et procurait à ses ouvriers un gain considérable.

Il les rassembla, avec ceux du même métier, et dit: «Ô hommes, vous savez que notre bien-être dépend de cette industrie; et vous voyez et entendez que, non seulement à Éphèse, mais dans presque toute l’Asie, ce Paul a persuadé et détourné une foule de gens, en disant que les dieux faits de main d’homme ne sont pas des dieux.

«Le danger qui en résulte, ce n’est pas seulement que notre industrie ne tombe en discrédit; c’est encore que le temple de la grande déesse Diane ne soit tenu pour rien, et même que la majesté de celle qui est révérée dans toute l’Asie et dans le monde entier ne soit réduite à néant.»

Ces paroles les ayant remplis de colère, ils se mirent à crier: «Grande est la Diane des Éphésiens!»

 
  Ésaïe 44:9-20  
EUX qui fabriquent des idoles ne sont tous que vanité, et leurs plus belles œuvres ne servent à rien; elles le témoignent elles-mêmes: elles n’ont ni la vue, ni l’intelligence, afin qu’ils soient dans la confusion.

Qui est-ce qui fabrique un dieu, ou fond une idole, pour n’en retirer aucune utilité? Voici, tous ceux qui y travaillent seront confondus, et les ouvriers ne sont que des hommes; qu’ils se réunissent tous, qu’ils se présentent, et tous ensemble ils seront tremblants et couverts de honte.

Le forgeron fait une hache, il travaille avec le charbon, et il la façonne à coups de marteau; il la forge d’un bras vigoureux; mais a-t-il faim, le voilà sans force; ne boit-il pas d’eau, le voilà épuisé. Le charpentier étend le cordeau, fait un tracé au crayon, façonne le bois avec un couteau, et marque ses dimensions avec le compas; et il produit une figure d’homme, une belle forme humaine, pour qu’elle habite dans une maison.

Il se coupe des cèdres, il prend des rouvres et des chênes, et fait un choix parmi les arbres de la forêt; il plante des pins, et la pluie les fait croître. Ces arbres servent à l’homme pour brûler, il en prend et il se chauffe. Il y met aussi le feu pour cuire du pain; et il en fait également un dieu, qu’il adore, il en fait une idole, devant laquelle il se prosterne.

Il brûle au feu la moitié de son bois, avec cette moitié il cuit de la viande, il apprête un rôti, et se rassasie; il se chauffe aussi, et dit: «Ha! Ha! Je me chauffe, je vois la flamme!» Et avec le reste il fait un dieu, son idole, il se prosterne devant elle, il l’adore, il l’invoque, et s’écrie: «Sauve-moi! Car tu es mon dieu!»

Ils n’ont ni intelligence, ni entendement, car on leur a fermé les yeux pour qu’ils ne voient point, et le cœur pour qu’ils ne comprennent point. Il ne rentre pas en lui-même, et il n’a ni l’intelligence, ni le bon sens de dire: «J’en ai brûlé une moitié au feu, j’ai cuit du pain sur les charbons, j’ai rôti de la viande et je l’ai mangée; et avec le reste je ferais une abomination! Je me prosternerais devant un morceau de bois!»

Il se repaît de cendres, son cœur abusé l’égare, et il ne sauvera point son âme, et ne dira point: «N’est-ce pas du mensonge que j’ai dans ma main?»

 
  Ésaïe 45:14-22  
INSI parle l’Éternel: «Les gains de l’Égypte et les profits de l’Éthiopie, et ceux des Sabéens à la taille élevée, passeront chez toi et seront à toi; ces peuples marcheront à ta suite, ils passeront enchaînés, ils se prosterneront devant toi, et te diront en suppliant: “C’est auprès de toi seulement que Se trouve Dieu, et il n’y a point d’autre Dieu que Lui.”»

Mais Tu es un Dieu qui Te caches, Dieu d’Israël, Sauveur! Ils sont tous honteux et confus, ils s’en vont tous avec ignominie, les fabricateurs d’idoles. C’est par l’Éternel qu’Israël obtient le salut, un salut éternel; vous ne serez ni honteux ni confus, jusque dans l’éternité.

Car ainsi parle l’Éternel, le Créateur des cieux, le seul Dieu, qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, qui l’a créée pour qu’elle ne fût pas déserte, qui l’a formée pour qu’elle fût habitée: «Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre. Je n’ai point parlé en cachette, dans un lieu ténébreux de la terre; Je n’ai point dit à la postérité de Jacob: “Cherchez-Moi vainement!” Moi, l’Éternel, Je dis ce qui est vrai, Je proclame ce qui est droit.

«Assemblez-vous et venez, approchez ensemble, réchappés des nations! Ils n’ont point d’intelligence, ceux qui portent leur idole de bois, et qui invoquent un dieu incapable de sauver. Déclarez-le, et faites-les venir! Qu’ils prennent conseil les uns des autres! Qui a prédit ces choses dès le commencement, et depuis longtemps les a annoncées? N’est-ce pas Moi, l’Éternel? Il n’y a point d’autre Dieu que Moi, Je suis le seul Dieu juste et qui sauve.

«Tournez-vous vers Moi, et vous serez sauvés, vous tous qui êtes aux extrémités de la terre! Car Je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre.»

 
  Actes 19:29-34  
OUTE la ville fut dans la confusion. Ils se précipitèrent tous ensemble au théâtre, entraînant avec eux Gaïus et Aristarque, Macédoniens, compagnons de voyage de Paul. Paul voulait se présenter devant le peuple, mais les disciples l’en empêchèrent; quelques-uns même des Asiarques, qui étaient ses amis, envoyèrent vers lui, pour l’engager à ne pas se rendre au théâtre.

Les uns criaient d’une manière, les autres d’une autre, car le désordre régnait dans l’assemblée, et la plupart ne savaient pas pourquoi ils s’étaient réunis. Alors on fit sortir de la foule Alexandre, que les Juifs poussaient en avant; et Alexandre, faisant signe de la main, voulait parler au peuple. Mais quand ils reconnurent qu’il était Juif, tous d’une seule voix crièrent pendant près de deux heures: «Grande est la Diane des Éphésiens!»

 
  Romains 2:4-9  
U MÉPRISES-TU les richesses de Sa bonté, de Sa patience et de Sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance?

Mais, par ton endurcissement et par ton cœur impénitent, tu t’amasses un trésor de colère pour le Jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, qui rendra à chacun selon ses œuvres; réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l’honneur, la gloire et l’immortalité; mais l’irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l’injustice.

Tribulation et angoisse sur toute âme d’homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec!

 
  Actes 19:35-40  
EPENDANT le secrétaire, ayant apaisé la foule, dit: «Hommes Éphésiens, quel est celui qui ignore que la ville d’Éphèse est la gardienne du temple de la grande Diane et de son simulacre tombé du ciel? Cela étant incontestable, vous devez vous calmer, et ne rien faire avec précipitation. Car vous avez amené ces hommes, qui ne sont coupables ni de sacrilège, ni de blasphème envers notre déesse.

«Si donc Démétrius et ses ouvriers ont à se plaindre de quelqu’un, il y a des jours d’audience et des proconsuls; qu’ils s’appellent en justice les uns les autres. Et si vous avez en vue d’autres objets, ils se régleront dans une assemblée légale. Nous risquons, en effet, d’être accusés de sédition pour ce qui s’est passé aujourd’hui, puisqu’il n’existe aucun motif qui nous permette de justifier cet attroupement.» Après ces paroles, il congédia l’assemblée.

 
  Proverbes 15:1  
NE RÉPONSE douce calme la fureur, mais une parole dure excite la colère.
 
  2 Corinthiens 1:8-11  
OUS ne voulons pas, en effet, vous laisser ignorer, frères, au sujet de la tribulation qui nous est survenue en Asie, que nous avons été excessivement accablés, au delà de nos forces, de telle sorte que nous désespérions même de conserver la vie.

Et nous regardions comme certain notre arrêt de mort, afin de ne pas placer notre confiance en nous-mêmes, mais de la placer en Dieu, qui ressuscite les morts. C’est Lui qui nous a délivrés et qui nous délivrera d’une telle mort, Lui de qui nous espérons qu’Il nous délivrera encore, vous-mêmes aussi nous assistant de vos prières, afin que la grâce obtenue pour nous par plusieurs soit pour plusieurs une occasion de rendre grâces à notre sujet.

 
  Actes 20:1-6  
ORSQUE le tumulte eut cessé, Paul réunit les disciples, et, après les avoir exhortés, prit congé d’eux, et partit pour aller en Macédoine. Il parcourut cette contrée, en adressant aux disciples de nombreuses exhortations. Puis il se rendit en Grèce, où il séjourna trois mois.

Il était sur le point de s’embarquer pour la Syrie, quand les Juifs lui dressèrent des embûches. Alors il se décida à reprendre la route de la Macédoine. Il avait pour l’accompagner jusqu’en Asie: Sopater de Bérée, fils de Pyrrhus, Aristarque et Second de Thessalonique, Gaïus de Derbe, Timothée, ainsi que Tychique et Trophime, originaires d’Asie.

Ceux-ci prirent les devants, et nous attendirent à Troas. Pour nous, après les jours des pains sans levain, nous nous embarquâmes à Philippes, et, au bout de cinq jours, nous les rejoignîmes à Troas, où nous passâmes sept jours.

 
  Colossiens 4:7-9  
YCHIQUE, le bien-aimé frère et le fidèle ministre, mon compagnon de service dans le Seigneur, vous communiquera tout ce qui me concerne. Je l’envoie exprès vers vous, pour que vous connaissiez notre situation, et pour qu’il console vos cœurs. Je l’envoie avec Onésime, le fidèle et bien-aimé frère, qui est des vôtres. Ils vous informeront de tout ce qui se passe ici.
 
  Éphésiens 6:21,22  
FIN que vous aussi, vous sachiez ce qui me concerne, ce que je fais, Tychique, le bien-aimé frère et fidèle ministre dans le Seigneur, vous informera de tout. Je l’envoie exprès vers vous, pour que vous connaissiez notre situation, et pour qu’il console vos cœurs.
 
  Tite 3:12-15  
ORSQUE je t’enverrai Artémas ou Tychique, hâte-toi de venir me rejoindre à Nicopolis; car c’est là que j’ai résolu de passer l’hiver. Aie soin de pourvoir au voyage de Zénas, le docteur de la loi, et d’Apollos, en sorte que rien ne leur manque.

Il faut que les nôtres aussi apprennent à pratiquer de bonnes œuvres pour subvenir aux besoins pressants, afin qu’ils ne soient pas sans produire des fruits. Tous ceux qui sont avec moi te saluent. Salue ceux qui nous aiment dans la foi. Que la grâce soit avec vous tous!

 
  Actes 20:7-12  
E PREMIER jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre le pain. Paul, qui devait partir le lendemain, s’entretenait avec les disciples, et il prolongea son discours jusqu’à minuit. Il y avait beaucoup de lampes dans la chambre haute où nous étions assemblés.

Or, un jeune homme nommé Eutychus, qui était assis sur la fenêtre, s’endormit profondément pendant le long discours de Paul; entraîné par le sommeil, il tomba du troisième étage en bas, et il fut relevé mort. Mais Paul, étant descendu, se pencha sur lui et le prit dans ses bras, en disant: «Ne vous troublez pas, car son âme est en lui.»

Quand il fut remonté, il rompit le pain et mangea, et il parla longtemps encore jusqu’au jour. Après quoi il partit. Le jeune homme fut ramené vivant, et ce fut le sujet d’une grande consolation.

 
  2 Corinthiens 1:3-7  
ÉNI soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque affliction! Car, de même que les souffrances de Christ abondent en nous, de même notre consolation abonde par Christ.

Si nous sommes affligés, c’est pour votre consolation et pour votre salut; si nous sommes consolés, c’est pour votre consolation, qui se réalise par la patience à supporter les mêmes souffrances que nous endurons. Et notre espérance à votre égard est ferme, parce que nous savons que, si vous avez part aux souffrances, vous avez part aussi à la consolation.

 
 
Le plan analogique de lecture biblique de Cyberspace Ministry vous offre une toute nouvelle façon de lire l’ensemble de la Bible en une année.

Tous les passages bibliques ont été redistribués par thème, en suivant la chronologie des événements rapportés par la Bible: depuis la Création de l’Univers jusqu’à l’inauguration de la Nouvelle Terre.

Pour uniformiser le temps alloué, chaque lecture quotidienne contient un nombre similaire de versets, tout en respectant les coupures naturelles dans le récit biblique.

Essayez ce plan de lecture stimulant et novateur, vous l’adopterez vite! À demain!