«

»

Mai 26

La repentance

« Il disait: Repentez-vous,

car le royaume des cieux est proche. »

Matthieu 3:2

.

 

1 Le jour de la Pentecôte, lorsque la prédication de Pierre apporta à la foule la conviction du péché, quelle question posa-ton à l’apôtre ?
Actes 2:37
 
2 Que répondit Pierre sur l’acte essentiel à l’accomplir ?
Actes 2:38;3:19
 
Note – « La repentance comprend la douleur d’avoir commis le péché et le délaissement de celui-ci. Impossible d’abandonner le péché avant d’en avoir vu la gravité ; point de vrai changement de vie jusqu’à ce que l’on se soit détourné du péché de tout son coeur. » Le meilleur chemin, p. 21.
 
 
 
 LA SIGNIFICATION DE LA REPENTANCE
 
 3 Quelle est la signification de la repentance ?
 Esa 1:16,17
 
 Note – « La repentance comporte, d’une part la reconnaissance et la cessation du péché, d’autre part la résolution et l’amorce d’une vie nouvelle. Elle se situe entre le péché et le salut. » Vocabulaire biblique, p. 248.(???) « Ils sont nombreux ceux qui ne comprennent pas la véritable nature de la repentance. Beaucoup de personnes gémissent sur leurs péchés et se réforment même extérieurement parce qu’elles craignent les conséquences de leurs mauvaises actions. Ce n’est pas là la repentance dans le sens biblique du terme. C’est redouter la souffrance plutôt que le péché lui-même. Telle fut la douleur d’Esaü quand il vit qu’il avait perdu à jamais son droit d’aînesse. Balaam, terrifié par l’apparition sur son chemin d’un ange armé d’une épée nue, confessa son péché dans la crainte de perdre la vie ; mais il n’y avait pas en lui de repentance véritable, pas de changement de disposition, pas d’horreur du mal. Le meilleur chemin, p. 21.
 
4 En quels termes le psalmiste décrit-il sa propre repentance ?
Psaume 51:3-16
 
5 Quelle déclaration de Jésus nous montre qu’il est prêt à nous accueillir, avant même que nous nous soyons repentis ?
Matthieu 11:28
 
6 De qui peut-on recevoir la véritable repentance ?
Actes 5:31
 
Note – « L’Ecriture n’enseigne nulle part que le pécheur doive se repentir avant de répondre à cette invitation du Sauveur : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. » (Matthieu 11 : 28.) C’est une puissance émanant de Jésus qui nous donne la véritable repentance.  L’apôtre Pierre a éclairci cette question quand il a fait aux Israélites cette déclaration : « Dieu l’élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés. » (Actes 5 : 31.) Il est tout aussi impossible de se repentir sans avoir la conscience réveillée par l’Esprit de Dieu que d’obtenir le pardon sans Jésus-Christ. » Le meilleur chemin, p. 24.
 
 
 
 LA NECESSITE D’UN CHANGEMENT DE COEUR
 
7 Malgré une observation extérieure des commandements de Dieu, dans quelle condition peut-on encore être ?
 Matthieu 19:16-22
 
8 Qu’est-il nécessaire d’avoir en plus de la connaissance de la loi ?
Jean 12:32
 
Note – La connaissance des exigences de la loi et l’observation extérieure de ces exigences sont insuffisantes dans la vie chrétienne. Le pécheur doit avoir la vision de la croix du Calvaire ; il doit comprendre la signification de ce Sauveur et de son sacrifice dans sa vie personnelle. Le pécheur doit percevoir la perfection immaculée du sacrifice du Christ ; il doit ressentir son besoin d’un Sauveur ; il doit être attiré par cet amour incommensurable et lui abandonner sa vie pleinement et complètement. Son moindre cri d’appel sera entendu par Celui qui a promis : « J’attirerai tous les hommes à moi. »
 
9 Quand le pécheur aperçoit le caractère immaculé et la pureté du Christ, quel effet cela a-t-il sur lui ?
 Esaïe 6:1-5; Daniel 10:8
 
Note – « Un rayon de la gloire de Dieu, une lueur de la pureté de Jésus-Christ pénétrant notre âme, en fait douloureusement et nettement ressortir chaque tache. Il met en évidence la difformité et les défauts du caractère humain, les désirs non sanctifiés, l’incrédulité du coeur, l’impureté des lèvres. Les actions déloyales du pécheur, Actions qui outragent la loi divine, éclatent à ses yeux. Son esprit est humilié et affligé sous l’influence scrutatrice du caractère pur et immaculé de Jésus. » Le meilleur chemin, p.26, 27.
 
 
10 Comment Paul décrit-il sa propre expérience ?
Philippiens 3:6;Romains 7:24,25
 
Note – « L’apôtre Paul – parlant de sa conduite – se disait « irréprochable à l’égard de la justice de la loi » (Philippiens 3 : 6) ; mais quand il discerna la spiritualité de la loi, il se vit pécheur. A se juger par la lettre de la loi, en l’appliquant seulement aux actes extérieurs, comme peuvent le faire les hommes, il se trouvait sans péché. Mais quand il plongea ses regards dans les profondeurs des saints préceptes et se vit tel que Dieu le voyait, il dut baisser la tête et confesser sa culpabilité. « tant autrefois sans loi, dit-il, je vivais ; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus. » (Romains 7 : 9) Le péché lui apparut alors dans toute son horreur, et la bonne opinion qu’il avait de lui-même disparut. » Le meilleur chemin, p. 27.
 
11 Qu’est-ce que l’homme ne peut pas faire pour lui-même ?
Jérémie 13:23
 
 

LE TEMPS DE LA REPENTANCE

 
12 Quel est le moment favorable pour tourner nos coeurs vers Dieu ?
2Corinthiens 6:2; Hébreux 3:7,8
 
 Note – « Jésus-Christ est tout prêt à nous affranchir du péché, mais il ne force pas notre volonté. Si, en persistant dans la transgression, nous nous tournons complètement vers le mal, si nous ne désirons pas être affranchis, si nous ne voulons pas accepter sa grâce, que peut-il faire pour nous ? Nous nous sommes condamnés nous-mêmes en rejetant obstinément  son amour.  …  «  ,,L’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au coeur » (1 Samuel 16 : 7), à ce coeur humain avec ses émotions contradictoires de joie et de tristesse, à ce coeur inconstant et vacillant, qui recèle tant d’impureté et de fraude. Il en connaît les desseins, les intentions et même les mobiles. Allez à lui tel que vous êtes, l’âme toute maculée. Avec le psalmiste, ouvrez-en toutes grandes les avenues à l’oeil auquel rien n’échappe, en vous écriant : « Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon coeur ! Eprouve-moi, et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie et conduis-moi sur la voie de l’éternité. (Psaume 139 : 23, 24.) Le meilleur chemin, p. 31, 32.
 
13 Quelle doit être la prière de chaque individu ?
 Psaume 51:12
 
14 Sans la repentance, pleine et complète, quel espoir reste-t-il pour l’homme ?
Hébreux 12:14
 
Note – La sainteté, c’est la ressemblance avec Dieu.  Elle suppose une entière repentance, un pardon complet, et une communion intime avec Dieu et Jésus-Christ. Le Sauveur a dit : « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. « (Matthieu 5 : 48.) Au sujet de l’unité qui s’établit entre lui et le croyant pleinement repentant et entièrement converti, il déclare : « Moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un » (Jean 17 : 23, première partie.) Quand cette plénitude de la repentance, de la conversion et de l’abandon à Jésus est atteinte, la sainteté en résulte. Elle doit pénétrer dans notre vie si nous voulons voir Dieu.
 
15 Dans quel but suprême Jésus est-il venu dans ce monde ?
1Timothée 1:15