«

»

Sep 12

L’Alcool

Que dit l’Écriture au sujet de l’alcool, du vin et des liqueurs ?

La réponse est dans la Bible — Proverbes 20.1 (SEG) :« Le vin est moqueur, les boissons fortes sont tumultueuses ; quiconque en fait excès n’est pas sage. »

 

Pourquoi est-il dangereux de boire des boissons alcoolisées ?

La réponse est dans la Bible — Éphésiens 5.18 (SEG) : « Ne vous enivrez pas de vin : c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit. »

 

Pourquoi est-il conseillé aux rois et aux chefs de ne pas consommer de boissons alcoolisées ?

La réponse est dans la Bible — Proverbes 31.4-5 (SEG) : « Ce n’est point aux rois, Lemuel, ce n’est point aux rois de boire du vin, ni aux princes de rechercher des liqueurs fortes, de peur qu’en buvant ils n’oublient la loi, et ne méconnaissent les droits de tous les malheureux. »

 

Avec quels autres péchés l’ivrognerie se trouve-t-elle classée ?

La réponse est dans la Bible — Galates 5.19-21 (SEG) : « Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, (…) l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. »

 

Quel est un des résultats de l’abus de nourriture et de boisson ?

La réponse est dans la Bible — Proverbes 23.20-21 (SEG) : « Ne sois pas parmi les buveurs de vin, parmi ceux qui font excès de viandes, car l’ivrogne et celui qui se livre à des excès s’appauvrissent, et l’assoupissement fait porter des haillons. »

 

Quel est l’effet des boissons alcooliques sur ceux qui les prennent ?

La réponse est dans la Bible — Proverbes 23.29-35 (SEG) : « Pour qui les ah ? pour qui les hélas ? Pour qui les disputes ? Pour qui les plaintes ? Pour qui les blessures sans raison ? pour qui les yeux rouges ? Pour ceux qui s’attardent auprès du vin, Pour ceux qui vont déguster du vin mêlé. Ne regarde pas le vin qui paraît d’un beau rouge, qui fait des perles dans la coupe, et qui coule aisément. Il finit par mordre comme un serpent, et par piquer comme un basilic. Tes yeux se porteront sur des étrangères, et ton coeur parlera d’une manière perverse. Tu seras comme un homme couché au milieu de la mer, comme un homme couché sur le sommet d’un mât : « On m’a frappé… je n’ai point de mal ! On m’a battu… je ne sens rien ! » »

 

Le jus de raisin pur est pour l’homme une boisson bénie.

C’est dans la Bible — Ésaïe 65.8 (SEG) : « Ainsi parle l’Éternel : quand il se trouve du jus dans une grappe, on dit : « Ne la détruis pas, car il y a là une bénédiction ! » »