«

»

Oct 15

Le jour de sa venue

   «Qui pourra soutenir

le jour de Sa venue?»

(Malachie 3:2)

.

LA PREMIÈRE venue de Christ survint sans éclatante démonstration de force, et pourtant, peu de gens passèrent avec succès l’épreuve de Sa puissance.

Hérode et tout Jérusalem avec lui furent profondément secoués à l’annonce de la merveilleuse naissance. Ceux qui prétendaient eux-mêmes L’attendre avec vigilance, montrèrent que leur profession n’était qu’un mensonge lorsqu’ils Le rejetèrent à Sa venue.

Sa vie sur la terre s’avéra un grand van qui cribla l’énorme amas de prétentions religieuses, et très peu d’individus supportèrent cette épreuve.

Mais que sera Son second avènement? Quel pécheur peut supporter de seulement y penser? «Il frappera la terre de Sa parole comme d’une verge, et du souffle de Ses lèvres Il fera mourir le méchant.»

Dans Son humiliation, lorsqu’Il déclara aux soldats: «C’est Moi!» ils tombèrent à la renverse: que sera l’épouvante de Ses ennemis lorsqu’Il Se révélera pleinement comme le «JE SUIS»?

Sa mort fit trembler la terre et remplit le ciel de ténèbres: que sera la splendeur terrifiante du Jour où Il fera paraître devant Lui les vivants et les morts?

Oh! puisse la terreur de Dieu persuader les hommes d’abandonner leurs péchés et d’«embrasser le Fils, de peur qu’Il ne S’irrite»! Bien qu’étant un agneau, Il demeure le Lion de la tribu de Juda, mettant Sa proie en pièces; et quoiqu’Il ne brise pas le roseau cassé, néanmoins «Il brisera Ses ennemis avec une verge de fer, Il les brisera comme le vase d’un potier.»

Aucun de Ses ennemis ne supportera l’orage de Sa colère, ni ne pourra se cacher à l’abri de la tempête de grêle de Son indignation.

Mais Son peuple bien-aimé, lavé dans Son sang, attend Son apparition avec joie, sans aucune crainte: pour Ses enfants, Il est un raffineur qui les éprouve afin qu’ils deviennent purs comme l’or.

Examinons-nous nous-mêmes ce matin et «affermissons notre vocation et notre élection», afin que la venue du Seigneur ne soit pas la cause d’une attente marquée par la terreur.

Oh! puisse la grâce chasser toute hypocrisie, afin que nous soyons trouvés par Lui sincères et sans reproche au Jour de Son apparition.

Source: www.cyberspaceministry.org