«

»

Août 07

Les obstacles de Satan

  «Satan nous en a empêchés.»

(1 Thessaloniciens 2:18)

.
DÈS LA première heure où le bien est entré en conflit avec le mal, l’expérience spirituelle n’a jamais cessé d’être confrontée aux obstacles que Satan met sur sa route.

De tous les points cardinaux, tout le long de la ligne de bataille, à l’avant-garde et à l’arrière-garde, à l’aube du jour et au milieu de la nuit, Satan nous entrave.

Si nous travaillons dans un champ, il cherche à casser le soc de la charrue; si nous construisons un mur, il essaie de renverser les pierres; si nous servons Dieu dans la souffrance ou dans l’adversité, Satan nous entrave en tout lieu.

Il nous entrave lorsque nous venons pour la première fois à Jésus-Christ. Nous avons traversé de terribles guerres contre Satan lorsque nous avons contemplé la croix pour recevoir la vie. Maintenant que nous sommes sauvés, il s’efforce de nuire à la croissance de notre caractère chrétien.

Cher lecteur, peut-être te félicites-tu en disant: «Jusqu’ici j’ai marché dans la droiture; personne ne peut douter de mon intégrité.» Évite de te vanter, car ta vertu sera vite éprouvée; Satan dirigera ses ardeurs contre cette vertu précise qui fait ta renommée.

Si tu as été jusqu’ici un croyant inébranlable, ta foi sera bientôt attaquée; si tu as été patient comme Moïse, attends-toi à subir la tentation de parler d’une manière insensée. Les oiseaux viendront picorer ton fruit le plus mûr, et le sanglier sauvage plantera violemment ses défenses dans tes plus belles vignes.

Satan ne manque pas de nous entraver lorsque nous sommes fidèles dans la prière. Il éprouve notre persévérance et tente d’affaiblir notre foi afin que, si possible, nous soyons privés de la bénédiction.

Satan s’assure également de faire obstacle à tout effort chrétien. Il n’y a jamais eu de réveil religieux sans réveil de son opposition. Dès qu’Esdras et Néhémie commencent à travailler, Sanballat et Tobija se hâtent d’agir contre eux.

Que faire alors? Ne nous alarmons pas parce que Satan cherche à nous entraver, car c’est une preuve que nous sommes aux côtés du Seigneur, et que nous accomplissons l’œuvre du Seigneur. Et, par Sa force, nous remporterons la victoire et triompherons de notre adversaire.