↑ Return to Meditations

Etudes de Matthieu 24

Études de Matthieu 24, basées sur les propres paroles de Jésus,

nous éclairant sur Son identité du fait qu’elles sont prophétiques

et que l’Histoire les précise : Jésus dans cet échange avec ses disciples,

place la notion prophétique sur la ligne du temps en amont et en aval

par rapport au temps de Sa Présence au sein de l’Humanité.

Les Écritures le nomment « Fils de Dieu »: Il le prouve une fois de plus, ici,

Lui qui nous témoigne de son omniscience dans ce « simple discours ».

Matthieu 24 – Jésus sur le mont des oliviers

Études de Matthieu 24, basées sur les propres paroles de Jésus, nous éclairant sur Son identité du fait qu’elles sont prophétiques et que l’Histoire les précise : Jésus dans cet échange avec ses disciples, place la notion prophétique sur la ligne du temps en amont et en aval par rapport au temps de Sa Présence …

Voir la page »

Matthieu 24 – Signes de la fin

La chute de Jérusalem et les événements qui entourent la chute de cette ville sont au centre de ce chapitre et Jésus va utiliser ces événements pour faire comprendre les événements qui vont entourer les derniers moments de l’histoire de l’humanité.

Voir la page »

Matthieu 24 – Les paroles de Jésus

Dans son discours en Matthieu 24, Jésus insiste sur le fait que plus le monde avance vers son échéance, vers « la fin des temps », plus la foi sera mise à l’épreuve. .

Voir la page »

Savez-vous quelle heure il est à l’horloge de Dieu ?

Si on veut savoir quelle heure il est à l’horloge de Dieu ?, il nous faut aller voir dans les prophéties.

Voir la page »

Matthieu 24 – Savez-vous qu’il y a quelque chose à faire ?

Alors que sur la terre les choses se passent normalement, il y a quelque chose qui se passe dans le ciel à l’insu de l’humanité mais qui est déterminante pour cette humanité !

Voir la page »

Matthieu 24 – Savez-vous qu’il y a de quoi se réjouir ?

Le chapitre 24 est centré sur les signes qu’Il annonce ; mais il est évident qu’il faut que nous regardions ensemble cet enseignement de Jésus par rapport à son Retour.

Voir la page »