«

»

Mai 13

Moi et ma maison, nous servirons l’Éternel.

  Choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir…

Moi et ma maison,

nous servirons l’Éternel. 

(Josué 24.15)

.

Si les hommes et les femmes actifs ayant une expérience dans le domaine de la réussite et des progrès de l’œuvre de Dieu, pouvaient se lever comme Josué pour fortifier la foi du peuple de Dieu en remémorant les bénédictions passées et les miséricordes divines, ils seraient une bénédiction pour eux-mêmes et pour ceux qui ne disposent pas de cette expérience.

S’ils pouvaient recenser les sacrifices réalisés par ceux qui conduisirent l’œuvre, manifester la simplicité des premiers ouvriers et évoquer la puissance que Dieu révéla pour conserver cette œuvre intacte et la libérer de l’erreur, de l’illusion et de l’extravagance, ils dispenseraient une influence bénéfique sur les ouvriers actuels.

Lorsque nous perdons de vue les actions passées de l’Éternel pour son peuple, nous ne voyons plus ce qu’il accomplit pour lui, maintenant.

Ceux qui débutent dans l’œuvre ne savent quasiment rien du reniement et du sacrifice personnels que consentirent les pionniers. Pourtant cela devrait être dit et redit…

Un rude conflit oppose encore le Prince de vie à celui des ténèbres.

Ce combat réclame une vigilance constante de la part des ouvriers dévoués…

Si les hommes et les femmes refusent de suivre les voies de Dieu, s’ils résistent aux lumières qui leur sont transmises du ciel, quelle qu’en soit la raison, ils se retrouveront parmi les ouvriers de l’iniquité…

Lorsqu’ils réalisent l’erreur qu’ils ont commise et comprennent qu’ils ne possédaient pas l’esprit adéquat en anéantissant ce que l’Éternel souhaitait faire croître, qu’ils reconnaissent ouvertement et sincèrement leur erreur.

Une révision du passé serait hautement bénéfique à ces ouvriers… Lorsqu’ils humilient leur cœur devant Dieu, comme le fit David, en confessant qu’ils ont péché, ils sont assurés d’être pardonnés…

Satan est encouragé dans sa mission.

Ceux qui ont péché par le passé, mais qui ne se sont point amendés en s’humiliant et en confessant complètement leurs erreurs, continueront à entretenir le même esprit. Ils appelleront erreur vérité et vérité erreur. Ces ouvriers se retrouveront finalement du côté de Satan.

Notre Dieu est un Dieu jaloux, il n’acceptera pas que nous nous jouions de lui…

Dieu étant fidèle à ses promesses, il le sera également à ses menaces.

Frères et soeurs, je reposerai probablement dans ma tombe, avant que ces avertissements divins ne suscitent l’effet escompté dans vos cœurs et vos esprits, mais à l’instar de Paul, je vous dis:

« Connaissant donc la crainte du Seigneur, nous cherchons à convaincre les hommes » de se repentir!