Découverte d’un nouveau virus proche du SRAS

Un homme est hospitalisé et deux autres sont décédés après un séjour en Arabie saoudite. Les autorités sanitaires se veulent toutefois rassurantes car aucune contagion d’homme à homme n’a encore été détectée.

 

Un nouveau virus appartenant à la famille du Sras (syndrome respiratoire aigu sévère), responsable de la mort de 800 personnes en 2002, a été identifié sur un Qatarien hospitalisé à Londres dans un état grave après avoir séjourné récemment en Arabie saoudite.

C’est le troisième malade qui contracte ce coronavirus lors d’un séjour au Moyen-Orient, mais les autorités sanitaires se veulent rassurantes car aucune contamination d’homme à homme n’a pour l’instant été identifiée.

C’est l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a annoncé lundi la nouvelle via son système «d’alerte et de réponse globale».

«Le patient est toujours en vie, mais d’après ce que nous savons, dans un état grave», a déclaré Gregory Hartl, porte-parole de l’OMS. L’homme de 49 ans souffre d’insuffisance respiratoire et rénale.

Il existe un grand nombre de coronavirus. En général, ils provoquent des rhumes chez les humains. Mais une forme particulière de coronavirus à l’origine du Sras en 2002 avait tué 774 personnes dans le monde, dont 349 en Chine. Plus de 8000 personnes avaient été infectées.

Vigilance à l’approche du pèlerinage de La Mecque

À Londres, l’Agence de protection de la santé (Health Protection Agency, HPA) a indiqué que ce nouveau virus était «différent de ceux qui avaient jusqu’à présent été identifiés chez l’être humain».

Elle a noté toutefois que les premières investigations n’avaient révélé aucune contamination des personnes ayant été en contact avec le malade, y compris le personnel de santé. Le ministère saoudien de la Santé a confirmé que deux autres patients ont été diagnostiqués dans le pays. Tous deux sont décédés.

Pour Peter Openshaw, directeur du centre des infections respiratoires à l’Imperial College de Londres, le nouveau virus ne semble pas, à ce stade, devoir être un sujet de préoccupation publique. «Pour le moment, la vigilance s’impose mais pas l’inquiétude», a-t-il dit.

Même si elle n’a donné aucune consigne de restriction sur les déplacements, l’OMS surveille avec attention l’émergence potentielle de cette maladie alors que de nombreux voyageurs commencent à affluer en Arabie saoudite pour le pèlerinage (Hadj) de La Mecque.

Ce pèlerinage rassemble environ 2,5 millions de fidèles chaque année et a donné lieu à des épidémies par le passé, notamment de grippe, de méningite ou de poliomyélite.

 

Luc 21:11

il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines

Inquiétude vis-à-vis des OGM

Une étude qui a été menée sur un échantillon significatif de 200 rats en France à l’université de Caen, a révélé que la consommation de maïs OGM de la firme Monsanto provoque des effets dommageables pour la santé, comme des tumeurs mammaires et des troubles des reins et du foie.

Nouveau scandale sanitaire ou simple coup de pub anti OGM?

Le biologiste Gilles-Eric Séralini et ses collègues ont nourri des rats à l’aide de NK603, une variété de maïs génétiquement modifié et rendu résistant à l’herbicide Roundup, et les ont abreuvés d’eau.

La recherche au nom de code « In vivo », a porté, sur deux ans, sur 200 rats, divisés en quatre groupes:

 – les rats du premier groupe n’ont ingéré ni OGM ni pesticide ;

 – ceux du deuxième groupe ont bu un pesticide au taux de concentration présent dans l’eau du robinet ;

 – ceux du troisième groupe ont consommé des maïs OGM à des doses plus ou moins concentrées (sans pesticide) ;

 – ceux du dernier groupe ont été nourris au maïs OGM traité avec pesticide

 Les résultats sont sans appel: Les rats qui ont ingéré des pesticides et/ou du maïs OGM ont été touché par un taux de mortalité bien plus élevé.

 Christian Vélot, généticien moléculaire à la fac d’Orsay, et membre du conseil scientifique du Criigen, analyse les résultats :

« On pensait que le principal problème viendrait du pesticide [le Roundup de Monsanto, un herbicide], et on a découvert que l’OGM seul provoquait aussi des effets toxiques. A notre grande surprise, il n’y a pas d’effet cumulatif des deux, la mortalité est à peu près la même dans les trois groupes. »

Et si l’expérience n’était pas fiable?

 Pour Marc Fellous, professeur de génétique à l’Inserm, président de l’Association française de biotechnologie végétale (AFBV) et opposant historique à Gilles-Eric Séralini (qu’il a diffamé), les rats utilisés dans l’expérience ne seraient que des « rats de cirque »:

« Le rat albinos Sprague Dawley est extrêmement sensible à la cancérogénèse. Près de 80% de ces animaux ont un cancer à 2 ans. De plus, ils sont très sensibles au stress et à l’alimentation. On aimerait savoir comment ces rats ont été nourris individuellement, s’ils ont été stressés car ça peut influencer les résultats. »

 Pour Sylvie Berthier, chargée depuis dix ans, au sein de la Mission Agrobiosciences, de concevoir et d’animer des débats sur les tensions de l’alimentation, l’agriculture, les sciences et les techniques du vivant et la société de M. Sérélini fait manger du maïs à ses rats. Il faut bien ici faire la distinction : » les humains ne sont pas amenés à manger de maïs transgénique.

Aucun aliment transgénique n’existe dans notre alimentation. Ces aliments sont destinés aux animaux. On pourrait donc, à la limite, nous poser des questions sur l’alimentation des animaux d’élevage qui sont nourris depuis 12 ans, depuis l’arrêt des farines animales, avec des aliments transgéniques en provenance des Etats-Unis. »

 Et puis, « pour que la conclusion de cette étude soit validée, il faut donc que d’autres études obtiennent les mêmes résultats dans des conditions identiques avec des protocoles scientifiques identiques » ajoute Sylvie Berthier.

Qui croire?

 Critiqué pour le trop faible nombre de rats participant à l’étude, le Criigen, qui a déjà eu du mal à réunir les 3,2 millions d’euros qu’a coûté l’étude, répond:

« On aurait aimé que nos détracteurs soient aussi critiques vis-à-vis des études de Monsanto qui n’ont jamais porté sur plus de dix rats par groupe, ce qui ne les a pourtant jamais dérangés.»

 Selon un sondage Ifop réalisé pour Dimanche Ouest France, 79% des personnes interrogées s’inquiètent de la présence éventuelle d’OGM dans l’alimentation.

 Alors, que faire? Interdire les OGM ou simplement renforcer les contrôles en matière de sécurité sanitaire portant sur l’utilisation d’OGM?

Et puis, ne serait-il pas simplement trop tard pour faire machine arrière?

 

Sources: AFP, Rue89, Atlantico, Les Echos.

Lecture Daniel 1:3-16

Le roi donna l’ordre à Aschpenaz, chef de ses eunuques, d’amener quelques-uns des enfants d’Israël de race royale ou de famille noble, de jeunes garçons sans défaut corporel, beaux de figure, doués de sagesse, d’intelligence et d’instruction, capables de servir dans le palais du roi, et à qui l’on enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens.

Le roi leur assigna pour chaque jour une portion des mets de sa table et du vin dont il buvait, voulant les élever pendant trois années, au bout desquelles ils seraient au service du roi.

Il y avait parmi eux, d’entre les enfants de Juda, Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria.

Le chef des eunuques leur donna des noms, à Daniel celui de Beltschatsar, à Hanania celui de Schadrac, à Mischaël celui de Méschac, et à Azaria celui d’Abed Nego.

Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l’obliger à se souiller.

Dieu fit trouver à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques.

Le chef des eunuques dit à Daniel: Je crains mon seigneur le roi, qui a fixé ce que vous devez manger et boire; car pourquoi verrait-il votre visage plus abattu que celui des jeunes gens de votre âge? Vous exposeriez ma tête auprès du roi.

Alors Daniel dit à l’intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, de Hanania, de Mischaël et d’Azaria: 

Éprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu’on nous donne des légumes à manger et de l’eau à boire; tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d’après ce que tu auras vu.

Il leur accorda ce qu’ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours.

Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d’embonpoint que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi.

L’intendant emportait les mets et le vin qui leur étaient destinés, et il leur donnait des légumes.

Signe des temps: Fonte record de la banquise arctique

La superficie de la banquise arctique

n’a jamais été aussi faible.

Elle s’est réduite à 3,4 millions

de kilomètres carrés.

En cause : le réchauffement climatique.

A ce rythme, « on pourrait bien traverser l’océan Arctique en bateau en août d’ici 20 ans », a estimé Mark Serreze le directeur du Centre national américain de la neige et de la glace (NSIDC).

Le centre a annoncé mercredi un triste record : la superficie des glaces de l’Arctique a été la plus faible jamais enregistrée en été, tombant largement au-dessous du précédent record de 2007.

Les images prises par satellite montrent que la banquise s’est réduite jusqu’à 3,4 millions de kilomètres carré au 16 septembre, ce qui paraît être la plus petite étendue de l’année, précisent le NSIDC (National Snow and Ice Data Centre) sur son site internet.

C’est également la moitié de la surface minimale que les glaces arctiques occupaient normalement durant l’été il y a plus de trois décennies, selon le NSIDC.

« Nous sommes désormais en territoire inconnu »

« Nous sommes désormais en territoire inconnu », estime le directeur du Centre Mark Serreze. « Alors que nous savons depuis longtemps que la planète se réchauffe et que les changements les plus prononcés sont tout d’abord observés dans l’Arctique, peu parmi nous s’attendaient à ce qu’ils soient aussi rapides », ajoute-t-il dans un communiqué.

Le record de fonte de 2007 avait été franchi le 18 août quand la superficie minimum des glaces arctiques était tombée à 4,10 millions de km2 contre 4,17 millions de km2 en 2007.

Le 4 septembre, l’étendue de glace était passée sous les quatre millions de km2, brisant un nouveau record depuis que les mesures par satellites ont commencé il y a 33 ans, précise le NSIDC.

Réagissant à ces résultats, un responsable de l’organisation Greenpeace, Kumi Naidoo, a estimé qu’il s’agissait d’un tournant dans l’histoire de l’humanité.

« Cette annonce représente un tournant dans l’histoire humaine : en un peu plus de 30 ans nous avons altéré l’aspect de notre planète vue de l’espace et bientôt le Pôle Nord pourrait être complètement libéré des glaces en été », déclare-t-il dans un communiqué.

Lecture: Apocalypse 16:7-9

Et j’entendis l’autel qui disait:

Oui, Seigneur Dieu tout puissant, tes jugements sont véritables et justes.

Le quatrième versa sa coupe sur le soleil.

Et il lui fut donné de brûler les hommes par le feu;

et les hommes furent brûlés par une grande chaleur,

et ils blasphémèrent le nom du Dieu qui a l’autorité sur ces fléaux,

et ils ne se repentirent pas pour lui donner gloire.

Allaitement maternel

Allaitement maternel:

Les françaises mauvaises élèves

 

Des résultats contrastés.

Alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande clairement un allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de six mois, une étude réalisée par l’Unité de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (Usen) montre que les Françaises sont en retard.

Ainsi, plus de 69 % des nourrissons reçoivent du lait maternel à la maternité, soit deux tiers des bébés.

Parmi les Françaises, 9% font la tétée en association avec des formules lactées et 60% au sein.

Si ce chiffre apparaît en forte progression étant donné qu’en 2003 elles n’étaient que 63% à allaiter, le pourcentage chute dès le premier mois suivant l’accouchement.

Après un mois, seules 54% des mères continuent à pratiquer l’allaitement, dont 35% de manière exclusive. Et ce chiffre va en dégringolant plus les mois passent.

« Ce constat est dû au fait que la montée de lait apparaît en général au troisième jour après l’accouchement, or à ce moment-là les mères sont déjà de retour à leur domicile.

Elles ont alors tendance à utiliser du lait en poudre car elles n’ont personne pour leur expliquer comment allaiter », a affirmé Benoit Salanave, épidémiologiste et auteur de l’étude Epifane.

Cette étude a été réalisée auprès de 3.500 nourrissons nés entre le 16 janvier et le 5 avril 2012 dans 140 maternités. Au final, les résultats concernent 2.936 mères.

La France est loin d’être une bonne élève en matière d’allaitement sachant qu’en Norvège, par exemple, le taux d’allaitement atteint les 98%.

Pourtant, les bénéfices de cette pratique sont divers notamment pour la prévention des allergies, des infections gastro-intestinales, respiratoires etc…

En outre, l’allaitement protègerait des risques du cancer du sein pour la mère et du diabète pour l’enfant.

L’étude Epifane, conclut que « des efforts importants en matière de promotion de l’allaitement maternel sont donc nécessaires en France »

 

LECTURE: Esaïe 49:14-16

« Sion disait: L’Éternel m’abandonne, Le Seigneur m’oublie! –

Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles?

Quand elle l’oublierait, Moi je ne t’oublierai point.

Voici, je t’ai gravée sur mes mains; Tes murs sont toujours devant mes yeux. »

Que dit la bible sur la Paix?

 

Comment trouver la paix ? La réponse est dans la Bible —

Job 22.21 (SEG) : « Attache-toi donc à Dieu, et tu auras la paix ; tu jouiras ainsi du bonheur. »

 

La paix, s’est se mettre en accord avec Dieu. C’est dans la Bible —

Romains 5.1 (SEG) : « Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ. »

 

La paix est un cadeau de Dieu. C’est dans la Bible —

Jean 14.27 (SEG) : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. »

 

La paix provient de l’obéissance à la loi de Dieu. C’est dans la Bible —

Psaume 119.165 (SEG) : « Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment Ta loi, et il ne leur arrive aucun malheur. »

 

La paix est un objectif qui mérite les efforts qu’on lui consacre. C’est dans la Bible —

Romains 14.19 (SEG) : « Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle. »

 

La paix, c’est la sécurité. C’est dans la Bible —

Psaume 122.6-7 (SEG) : « Demandez la paix de Jérusalem. Que ceux qui t’aiment jouissent du repos ! Que la paix soit dans tes murs, et la tranquillité dans tes palais ! »

 

Une fois la paix trouvée, comment la garder ? La réponse est dans la Bible —

Ésaïe 26.3-4 (SEG) : « À celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, parce qu’il se confie en toi. Confiez-vous en l’Éternel à perpétuité, Car l’Éternel, l’Éternel est le rocher des siècles.»

 

Le bonheur vient quand on œoeuvre pour des rapports de paix. C’est dans la Bible —

Matthieu 5.9 (SEG) : « Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! »

Matthieu 11:28-30

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur;

et vous trouverez du repos pour vos âmes.

Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

Maux de société: Stress au travail

Le stress au travail accroît

le risque d’infarctus

Les personnes stressées au travail ont 23% de risque de plus

de faire un infarctus que celles non stressées, selon l’Inserm.
 

Les fortes pressions et tensions au travail peuvent être mortelles.

Le «stress professionnel» augmente considérablement le risque d’infarctus.

Ce constat est le résultat d’une étude poussée menée par une équipe de scientifiques de l’Institut français de la santé et de la recherche médicale,  publiée, hier, sur la revue scientifique Lancet. Les personnes qui subissent plus de stress au travail finissent toujours par avoir un cœur fragile. De ce fait, elles sont beaucoup plus exposées au risque d’infarctus que les autres personnes qui se préservent et se protègent un tant soit peu.

Ces personnes ont 23% de risque de plus que les personnes non stressées de faire un infarctus. L’étude a été menée sur un échantillon de 200 000 personnes dans sept pays européens, toutes en activité, autant d’hommes que de femmes, âgées en moyenne de 42,3 ans, qui ont été suivies entre 1985 et 2006. Leur stress au travail a été évalué par questionnaire.

L’excès de travail, les conflits ou le temps pour effectuer une tâche faisaient partie des critères de l’étude.

C’est ainsi que les chercheurs ont montré que les personnes stressées avaient un risque accru d’infarctus de 23%.

En étudiant la population globale (les stressés et les non-stressés), ils ont montré que les risques étaient de 3,4% de faire un infarctus.

En clair, quels que soient son âge, son sexe ou sa catégorie socioprofessionnelle ou même son mode de vie, un salarié sous pression au travail est plus vulnérable à un infarctus. Même si le stress au travail reste un facteur de risque moins grave que le tabac ou l’obésité, 15% des actifs sont concernés : de l’ouvrier travaillant à la chaîne au cadre supérieur au bureau.

Il s’agit d’un risque «modeste» mais «non négligeable», selon l’Inserm qui souligne la nécessité de prévenir le stress au travail, une démarche qui pourrait avoir un «impact positif» sur d’autres facteurs de risque, comme le tabac ou l’alcool dont la consommation est partiellement liée au stress.

Le risque est peut-être plus grave pour les Algériens qui, en plus du stress professionnel, subissent une pression incessante et insupportable de la vie quotidienne pleine de problèmes.

Pas moins de 25 000 décès en Algérie sont d’origine cardiovasculaire.
L’infarctus du myocarde est l’une des complications majeures de l’athérosclérose des artères coronaires.

Pour diminuer les risques d’infarctus, les médecins spécialistes recommandent de soigner son hygiène de vie, particulièrement l’hygiène alimentaire. Ils conseillent également le sport, comme antistress.
On parle de stress au travail quand une personne ressent un déséquilibre entre ce qu’on lui demande de faire, dans le cadre professionnel, et les ressources dont elle dispose pour y répondre.

Les situations stressantes qui s’installent dans la durée ont toujours un coût pour la santé des individus qui les subissent.

Lecture de Matthieu 11:28-30

« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.

Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de

coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes.

Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. »

Sophonie 3:17

L’Éternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve; Il fera de toi sa plus grande joie;

Il gardera le silence dans son amour;

Il aura pour toi des transports d’allégresse.

Bible gratuite!

Recevez une Bible gratuitement en  remplissant le formulaire ci-dessous

[cispm-contact-mail]

L’Alcool

Que dit l’Écriture au sujet de l’alcool, du vin et des liqueurs ?

La réponse est dans la Bible — Proverbes 20.1 (SEG) :« Le vin est moqueur, les boissons fortes sont tumultueuses ; quiconque en fait excès n’est pas sage. »

 

Pourquoi est-il dangereux de boire des boissons alcoolisées ?

La réponse est dans la Bible — Éphésiens 5.18 (SEG) : « Ne vous enivrez pas de vin : c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit. »

 

Pourquoi est-il conseillé aux rois et aux chefs de ne pas consommer de boissons alcoolisées ?

La réponse est dans la Bible — Proverbes 31.4-5 (SEG) : « Ce n’est point aux rois, Lemuel, ce n’est point aux rois de boire du vin, ni aux princes de rechercher des liqueurs fortes, de peur qu’en buvant ils n’oublient la loi, et ne méconnaissent les droits de tous les malheureux. »

 

Avec quels autres péchés l’ivrognerie se trouve-t-elle classée ?

La réponse est dans la Bible — Galates 5.19-21 (SEG) : « Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, (…) l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. »

 

Quel est un des résultats de l’abus de nourriture et de boisson ?

La réponse est dans la Bible — Proverbes 23.20-21 (SEG) : « Ne sois pas parmi les buveurs de vin, parmi ceux qui font excès de viandes, car l’ivrogne et celui qui se livre à des excès s’appauvrissent, et l’assoupissement fait porter des haillons. »

 

Quel est l’effet des boissons alcooliques sur ceux qui les prennent ?

La réponse est dans la Bible — Proverbes 23.29-35 (SEG) : « Pour qui les ah ? pour qui les hélas ? Pour qui les disputes ? Pour qui les plaintes ? Pour qui les blessures sans raison ? pour qui les yeux rouges ? Pour ceux qui s’attardent auprès du vin, Pour ceux qui vont déguster du vin mêlé. Ne regarde pas le vin qui paraît d’un beau rouge, qui fait des perles dans la coupe, et qui coule aisément. Il finit par mordre comme un serpent, et par piquer comme un basilic. Tes yeux se porteront sur des étrangères, et ton coeur parlera d’une manière perverse. Tu seras comme un homme couché au milieu de la mer, comme un homme couché sur le sommet d’un mât : « On m’a frappé… je n’ai point de mal ! On m’a battu… je ne sens rien ! » »

 

Le jus de raisin pur est pour l’homme une boisson bénie.

C’est dans la Bible — Ésaïe 65.8 (SEG) : « Ainsi parle l’Éternel : quand il se trouve du jus dans une grappe, on dit : « Ne la détruis pas, car il y a là une bénédiction ! » »