«

»

Mar 29

Pâque: l’accomplissement du « plan de salut » des hommes

  Vous connaissez certainement

ce sentiment de satisfaction

que vous ressentez lorsque

vous venez de nettoyer

la voiture, la maison, ranger votre bureau

ou sortir un magnifique repas du four.  

.

Votre voiture est comme neuve, votre maison respire la propreté, vous retrouvez des choses dans votre bureau et avez l’eau à la bouche à l’idée du repas qui vous attend.

Ou peut-être que vous venez de recevoir une note excellente pour un devoir de classe ou terminer de faire une tache complexe.

 Ce sentiment est peut-être semblable à celui ressenti par les trois membres de la Divinité, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, après avoir travaillé pendant six jours dans un coin reculé de l’univers, quand ils regardèrent leur travail.

La terre et toute la création révélaient l’œuvre du Créateur. Tout était parfait.

Les animaux et la nature ne présentaient aucun défaut, rien ne mourait et le temps était toujours doux. La nourriture était abondante pour tous les êtres vivants et il y régnait la paix et l’harmonie absolue. La terre était une planète complètement terminée, ne manquant de rien. 

Le septième jour, Dieu visita l’homme et la femme qui devaient être les parents d’une nouvelle race.

.

Désobéissance

Au milieu de ce magnifique jardin se trouvait deux arbres spéciaux.

L’un était l’arbre de vie, dont le fruit pouvaient manger librement à tout moment.

L’autre était l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Dieu leur avait dit: «Tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car quand tu en mangeras, tu mourras certainement» (Genèse 2:16, 17).

Mais Dieu avait déjà un plan en place dans l’éventualité d’une désobéissance.

Il avait décidé, avant même que le monde eu été fait, que Jésus prendrait sur lui les péchés de tous les hommes de la terre: «Car le salaire du péché c’est la mort, mais le don gratuit de Dieu c’est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur» (Romains 6:23).

.

Donc, ce soir-là, il est allé vers le couple coupable et a commencé à les introduire dans ses plans pour leur salut (Genèse 3:15).

Puis il prit un agneau et fit «des vêtements de peau pour Adam et sa femme, et il les en revêtit » (Genèse 3:21). Ce simple sacrifice était le premier d’une longue série symbolisant Jésus lui-même semblable à un  agneau immaculé, offert innocent pour les erreurs et les méfaits de chaque personne.

Bien que cela prendrait 4000 ans pour s’accomplir, la mort de Jésus sur la croix a scellé le travail consistant à sauver les humains de la mort.

Il a également scellé le sort de Satan, l’ennemi de Dieu et de l’humanité, qui avait trompé la femme sur les conséquences de son péché.

 .

Le plan en cours

 En raison de son œuvre accomplie sur la croix, Jésus travaille aujourd’hui pour son peuple dans la cour céleste.

Ainsi, Depuis que nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons.

«Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses, au contraire il a été tenté en toutes choses sans commettre de péché » (Hébreux 4:14, 15).

Si nous le croyons, Jésus, à travers la présence de l’Esprit Saint, nous donnera une puissance pour obéir à Ses préceptes et être transformés.

Cela signifie vivre une vie dans un perpétuel changement et constamment dans la plénitude de Jésus.

 .

L’accomplissement

 Bien qu’il se soit déroulé une durée interminable depuis ce grand évènement sur la croix, Jésus a dit qu’il prépare un autre environnement parfait sur une nouvelle terre pour Ses disciples.

Il l’a promis:

« Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je m’en vais vous préparer une place. » (Jean 14:2).

Le travail pour notre avenir dans le ciel est déjà accompli.

Tout ce que nous avons à faire est de profiter de l’offre de Jésus et d’approcher le «trône [de Dieu] de la grâce avec confiance, afin que nous puissions obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins» (Hébreux 4:16).

 Et quand Jésus reviendra sur terre pour la deuxième fois, il dira:

 « à ceux à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde »(Matthieu 25:34).

 

Traduit d’après un article de Alison Buckley pour le « sign of times » magazine.