«

»

Mar 15

Prenons exemple sur les enfants!

enfant-croire-en-dieu-410x170   Mais à tous ceux qui l’ont reçue,

à ceux qui croient en son nom,

elle a donné le pouvoir de

devenir enfants de Dieu.

Jean 1:12.

.

 

Je me souviens de cet enfant qui racontait avec passion un récit mettant en avant des personnages imaginaires en forme de stylos, il parlait, discutait avec tant de conviction. Cela semblait être si réel pour lui, qu’il se mettait en colère lorsqu’on lui disait que ce n’était pas vrai !

L’enfant a donc cette capacité, cette imagination fertile, débordante. Il a une attitude candide c’est à dire qu’il croit et espère. Il possède un cœur simple. Le jeune enfant arrive facilement à se représenter des images, des concepts abstraits. Non seulement, il arrive à inventer, mais il accepte également la vision parfois déformée, féerique des plus grands.

L’esprit du jeune enfant est absorbant, malléable. D’où la nécessité, de l’aider à discerner ce qui est véritable. Il ne s’agit pas non plus de l’empêcher de rêver, d’imaginer, voire d’inventer car toutes ces choses lui permettent de se construire, de se développer, de partager avec les autres.

L’apprentissage de ce qui est bien et de ce qui est mal doit se faire dès le plus jeune âge. Pourquoi ?
Il ne faut pas négliger l’impact important du modèle que vous offrez à un enfant, cela peut être véhiculé par vous-même, par l’intermédiaire de vos croyances non fondées, transmises par la tradition, ou bien par l’ensemble des médias.

L’ enfant apprend à différencier ce qui est bien ou mal, non seulement lorsque sa mauvaise conduite est sanctionnée par une réprimande, mais aussi lorsque ses bons gestes sont encouragés par des félicitations.

Dans Luc 18:16-17, on note l’attitude de Jésus et son plan pour chaque humain. « Et Jésus les appela, et dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. »

L’enfant est également avant tout un modèle pour les grands.

Les adultes ne sont pas que des panneaux de signalisation balisant la route du nourrisson jusqu’à son adolescence, mais aussi des guides, des formateurs. « Instruis le jeune enfant selon la voie qu’il doit suivre » Proverbes 22 : 6.

L’instruction, se fait par un langage qui est multiple, en effet le langage n’est pas que paroles, il est aussi action, modèle.
C’est génial de réaliser le poids de l’éducation sur terre mais également en vue du ciel : cela commence dès maintenant.

Que Dieu soit avec chacun de nous, afin que nous ayons ce cœur simple, prêt à donner, à pardonner. Que nous soyons de véritables enfants de Dieu.

Source: www.adventlife.fr/