«

»

Nov 18

Prévenir le Burn-out : c’est possible !

« Mon âme est abattue au dedans de moi » – Psaumes 42. 7.

« Dieu réconforte ceux qui sont abattus« . 2 Corinthiens 7.6

Vivre de façon équilibrée est primordial dans la gestion du stress et la prévention du Burn-out.

Qu’est-ce que le Burn-out ?

Le Burn-out est un état de stress chronique qui conduit à un épuisement physique et émotionnel, au cynisme et au détachement, également un sentiment d’inefficacité « je ne peux rien faire du tout » et un manque de réalisation.

Un burn-out n’est pas le fait d’une personne fragile. Nul n’est à l’abri. L’épuisement professionnel touche les hommes comme les femmes, toutes professions confondues. Leur point commun ? «Le plus souvent, ce sont des personnes très engagées dans leur travail, qui aiment leur entreprise, des personnes ‘pilier’. Ce sont elles qui subissent le plus les tensions et le stress»*. Des individus perfectionnistes, en quête de reconnaissance, dévouées à leur société ou à l‘église… qui ne comptent ni leurs heures ni leur énergie.

Bien que le stress fasse partie de notre vie quotidienne, le burn-out peut être évité.  L’Académie de médecine américaine indique que 2 visites sur 3 chez le médecin concernent le stress : grande fatigue, troubles du sommeil, irritabilité, agressivité, ruminations, perte de concentration. Mais aussi des problèmes physiques comme pression respiratoire, maux de tête et d’estomac… Le signe qui ne trompe pas parmi tous ces symptômes ? Lorsque cette fatigue de fond ne passe pas avec les vacances et que l’accumulation de tensions et de stress reprend sitôt le retour au travail.

Ces symptômes sont des indicateurs pour nous dire de ralentir, faire une pause ou  d’équilibrer notre rythme de vie. Il est alors temps de consulter son généraliste pour un bilan de santé. A lui d’identifier les causes – burn-out ou autre problème physique – des symptômes. Et de vous arrêter, ou non. On ne sera pas un mauvais chrétien en faisant aider par un spécialiste.

Le saviez-vous ?

En 2012, 65 % des Américains ont déclaré que le travail était la principale source de stress – (American Psychological Association) dans une enquête annuelle sur le stress aux Etats Unis. Seulement 37 % des Américains interrogés disent gérer parfaitement ou très bien le stress au travail.

Que faire pour prévenir le Burn-Out ?

La Bible nous invite à revêtir la ceinture de la vérité.

« Être vrai c’est être en phase avec nous-mêmes ».

Nous citons souvent le texte « vous les reconnaîtrez à leurs fruits » – Matthieu 7:20 – pour reconnaître un chrétien et c’est juste. Si nous sommes préoccupés, pourquoi faire comme si tout va bien ? Si nous sommes en plein doute, pourquoi le cacher ?

Jésus, n’a t-il pas crié à son père sur le mont Golgotha « Pourquoi m’as-tu abandonné ? » Alors que Dieu était présent. Mais à ce moment, Jésus ne le ressentait pas. Son cri était vrai !

Plus nous sommes vrais, plus nous nous désencombrons, et plus nous nous approchons de qui nous sommes vraiment « des hommes qui ont soif de Dieu« . – Psaumes 63:1,2. Jésus nous dit que la vérité a un pouvoir libérateur. Il veut que la vérité soit présente au plus profond de notre être « Mais tu veux que la vérité soit au coeur : fais donc pénétrer la sagesse au dedans de moi » – Psaumes 51:8

Ceinturé de la vérité, voici 5 conseils qui pourrons aider prévenir le Burn-Out :

  • Faites du sport et mangez sain: l’exercice physique pour libérer les endorphines et la consommation d’aliments sains pour revitaliser votre organisme. Mangez moins, lentement et équilibré. Au lieu d’acheter tout fait, appréciez de faire vos plats. Marquez une pause, même courte. Testez la marche de prière : tout en marchant, prenez le temps d’observer ce qui vous entoure. Remerciez Dieu et bénissez ceux que vous croiserez.
  • Stimulez votre cerveau : lire est un bon moyen pour stimuler son cerveau. Peut-être pour commencer, ce sera juste quelques phrases, ou un paragraphe. Faites des activités manuelles (tricot, couture, peinture, photographie….). En nature, redécouvrez les arbres, les fleurs, les champignons…
  • Faites une introspection : la méditation apporte le calme et la sérénité. Il ne s’agit de méditation orientale, mais plutôt, ce temps de réflexion où seuls face à soi-même dans le calme, on s’interroge sur nos priorités et nos projets. Méditez c’est aussi, lutter contre les pensées destructrices qui nous minent. N’oublions pas que notre ennemi est vaincu par le nom de Jésus.
  • Allez vers les autres, cela fait du bien : Passez du temps avec vos proches, vos amis. Envoyez une carte postale, téléphonez mais surtout rencontrez les. Cela peut sembler un effort de sortir de chez soi pour voir un ami. Mais quelle joie de partager un moment convivial.
  • Célébrez les victoires : Ne pas oublier de vous récompenser ! Parce que chaque victoire est un pas vers la guérison et que cela rend heureux. Célébrez les victoires par des paroles d’appréciation, en pratiquant des activités, en aidant les autres à apprendre ce que vous appris. Lorsque les idées noires du burn-out nous assaillent (je ne suis plus bon à rien, je n’ai pas ma place, j’ai tout donné et je suis mise de côté, je n’ai pas de talents..), une victoire est de vous adressez cette parole « Préserve ta langue du mal et tes lèvres des paroles trompeuses » – Psaumes 34:14. 
  • Réjouissez-vous car Dieu nous dit que nous avons de la valeur, qu’il est avec nous (alors qui pourrait être contre nous?). Jésus est mort sur la croix pour nous sauver du mensonge (de nos propres mensonges)Confessez les promesses de Dieu (celles que vous aurez lues préalablement) et célébrez la victoire, car « nous sommes plus que vainqueurs par Celui qui nous a aimés«  – Romains 8:37.

Ma prière pour aujourd’hui :

« Seigneur, tu m’as crée(e) et je suis reconnaissant(e) de pouvoir ressentir la peine comme la joie. Merci de me libérer du fardeau du stress qui m’épuise. Merci de t’occuper de moi, même quand je n’en suis pas conscient(e). Dans ton nom Jésus, je voudrais être vrai(e) et je sais que tu m’aideras à reconnaître ce qui me détruit, afin de vivre heureux en toi ». 

Source: www.adventlife.fr/