«

»

Oct 18

Que nous dit la Bible sur « la santé »?

Pourquoi devrais-je me soucier de ma santé ? La réponse est dans la Bible —

I Corinthiens 6.19-20 (SEG) : Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. »

 

Que désire Dieu pour nous ? La réponse est dans la Bible —

3 Jean 2 (SEG) : « (…) sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. »

 

À quelles conditions la protection contre toutes maladies fut-elle promise au peuple de Dieu ? La réponse est dans la Bible —

Exode 15.26 (SEG) : « Il dit : « Si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à Ses yeux, si tu prêtes l’oreille à Ses commandements, et si tu observes toutes Ses lois, je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai frappé les Égyptiens ; car je suis l’Éternel, qui te guérit. » »

 

Qu’a promis Dieu à Son peuple aux temps anciens ? La réponse est dans la Bible —

Exode 23.25 (SEG) : « Vous servirez l’Éternel, votre Dieu, et Il bénira votre pain et vos eaux, et j’éloignerai la maladie du milieu de toi. »

 

Qui est apte à guérir ? La réponse est dans la Bible —

Psaume 103.2-3 (SEG) : « Mon âme, bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de Ses bienfaits ! C’est Lui qui pardonne toutes tes iniquités, qui guérit toutes tes maladies. »

 

Pour jouir d’une vie saine, nous devons tenir en équilibre le travail et le repos. C’est dans la Bible —

Exode 20.8-10 (SEG) : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes. »

 

Mon attitude a-t-elle un effet sur ma santé ? La réponse est dans la Bible

Proverbes 17.22 (SEG) : « Un cœoeur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os. »

 

Le stress extérieur n’implique pas nécessairement un stress intérieur. C’est dans la Bible

— Philippiens 4.6-7 (SEG) : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. »

 

Que faire pour prévenir les maladies sexuellement transmissibles. La réponse est dans la Bible —

I Corinthiens 6.18 (SEG) : « Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps. » Exode 20.14 (SEG) : « Tu ne commettras point d’adultère. »

 

Quel fut le régime alimentaire originellement recommandé pour l’humanité ? Des fruits, des céréales, des oléagineux et des légumineuses. C’est dans la Bible —

Genèse 1.29 (SEG) : « Et Dieu dit : « Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence : ce sera votre nourriture. » »

 

Tout de suite après la déluge, quand il ne subsistait que peu ou pas de végétation, qu’a dit le Seigneur au sujet du régime alimentaire ? C’est dans la Bible —

Genèse 9.2-4 (SEG) : « Vous serez un sujet de crainte et d’effroi pour tout animal de la terre, pour tout oiseau du ciel, pour tout ce qui se meut sur la terre, et pour tous les poissons de la mer. ils sont livrés entre vos mains. Tout ce qui se meut et qui a vie vous servira de nourriture : je vous donne tout cela comme l’herbe verte. Seulement, vous ne mangerez point de chair avec son âme, avec son sang. »

 

Les humains devaient faire attention à leur nourriture et distinguer entre ce qui était bon pour eux et ce qui ne l’était pas. C’est dans la Bible —

Lévitique 11.47 (SEG) : « (…) afin que vous distinguiez ce qui est impur et ce qui est pur, l’animal qui se mange et l’animal qui ne se mange pas. » (Voir Lévitique 11 pour de plus amples détails).

 

La distinction entre le pur et l’impur n’était pas rien qu’une prohibition juive. Elle était en vigueur dès avant Abraham, le premier Juif. C’est dans la Bible —

Genèse 7.1,2 (SEG) : « L’Éternel dit à Noé : « Entre dans l’arche, toi et toute ta maison ; car je t’ai vu juste devant moi parmi cette génération. Tu prendras auprès de toi sept couples de tous les animaux purs, le mâle et sa femelle ; une paire des animaux qui ne sont pas purs, le mâle et sa femelle. » »

 

Cette distinction entre le pur et l’impur demeurera valide jusqu’à la fin des temps. C’est dans la Bible —

Ésaïe 66.15,17 (SEG) : « Car voici, l’Éternel arrive dans un feu, et Ses chars sont comme un tourbillon ; Il convertit Sa colère en un brasier, et Ses menaces en flammes de feu. Ceux qui se sanctifient et se purifient dans les jardins, au milieu desquels ils vont un à un, qui mangent de la chair de porc, des choses abominables et des souris, tous ceux-là périront, dit l’Éternel. »

 

Quel fut l’exemple donné par Daniel quant à l’importance d’un régime alimentaire correct ? C’est dans la Bible —

Daniel 1.8 (SEG) : « Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l’obliger à se souiller. »

 

Que mangea-t-il alors ? C’est dans la Bible —

Daniel 1.12 (SEG) : « Éprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu’on nous donne des légumes à manger et de l’eau à boire. »

 

Pourquoi devons-nous faire preuve d’autodiscipline dans nos habitudes alimentaires ? C’est dans la Bible —

I Corinthiens 10.31 (SEG) : « Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. »

 

Que dit l’Écriture à propos de l’alcool ? La réponse est dans la Bible —

Proverbes 20.1 (SEG) : « Le vin est moqueur, les boissons fortes sont tumultueuses ; quiconque en fait excès n’est pas sage. »

 

La consommation de boissons alcooliques aura-t-elle vraiment sur moi un effet nocif ? La réponse est dans la Bible —

Proverbes 23.29-35 (SEG) : « Pour qui les ah ? pour qui les hélas ? Pour qui les disputes ? Pour qui les plaintes ? Pour qui les blessures sans raison ? Pour qui les yeux rouges ? Pour ceux qui s’attardent auprès du vin, pour ceux qui vont déguster du vin mêlé. Ne regarde pas le vin qui paraît d’un beau rouge, qui fait des perles dans la coupe, et qui coule aisément. Il finit par mordre comme un serpent, et par piquer comme un basilic. Tes yeux se porteront sur des étrangères, et ton cœur parlera d’une manière perverse. Tu seras comme un homme couché au milieu de la mer, comme un homme couché sur le sommet d’un mât : « On m’a frappé,… Je n’ai point de mal !… On m’a battu,… Je ne sens rien !… Quand me réveillerai-je ?… J’en veux encore ! »

 

Quelle est la conséquence d’un excès de nourriture et de boisson ? La réponse est dans la Bible —

Proverbes 23.20-21 (SEG) : « Ne sois pas parmi les buveurs de vin, parmi ceux qui font excès des viandes : car l’ivrogne et celui qui se livre à des excès s’appauvrissent, et l’assoupissement fait porter des haillons. »