«

»

Déc 12

Richesse, bonheur et vie éternelle …

Il est un mal grave que j’ai vu sous le soleil: des richesses conservées, pour son malheur, par celui qui les possède.

Ces richesses se perdent par quelque événement fâcheux; il a engendré un fils, et il ne reste rien entre ses mains.

Comme il est sorti du ventre de sa mère, il s’en retourne nu ainsi qu’il était venu, et pour son travail n’emporte rien qu’il puisse prendre dans sa main.

C’est encore là un mal grave…

.

…Il s’en va comme il était venu; et quel avantage lui revient-il d’avoir travaillé pour du vent?

De plus, toute sa vie il mange dans les ténèbres, et il a beaucoup de chagrin, de maux et d’irritation.  » Ecclésiaste 5:12

 Michael Jackon, Amy Winehouse, et aujourd’hui Steve Jobs, ces idéaux qui nous font miroiter des success story nous rappelle également que nous somme tous égaux face à la mort.

Il n’a jamais été aussi simple de faire reconnaître son talent, des canaux de communication, des investisseurs et des fans inconditionnels se ramassent à la pelle, les magazines, la télévision et les émissions de télé-réalité concentrent leurs énergies, leur 1ère page et  leur scoop sur ces destins extraordinaires.

« Ha! si j’était riche !!! » nous l’avons tous pensé un jour n’est-ce pas?

Mais quel genre de millionnaire rêvons nous d’être ?

Millionnaire mais condamné?, millionnaire mais dépressif?, millionaire mais seul?, millionaire mais incompris?, millionnaire MAIS PERDU ?

Paul dans une lettre à Timothée parle ainsi :
“Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions.

Recommande-leur de faire du bien, d’être riches en bonnes œuvres, d’avoir de la libéralité, de la générosité, et de s’amasser ainsi pour l’avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable.”
1 Thimotée 6 : 16

Comment expliquer la tendance actuelle des stars à financer des œuvres caritatives, à être ambassadeurs d’organisations sociales internationales… ?

Est-ce une prise de conscience générale des réels enjeux de la vie sur terre ? 

C’est ainsi que Bill Gates aurait en 2005 consacré 95% de sa fortune à la lutte contre l’analphabétisme et de maladies diverses.

Il n’est pas donné à tout le monde de gérer une multinationale, une carrière politique ou artistique de renom… mais il est donné à tout le monde de contribuer à l’avancement de l’oeuvre, au bien être des démunis.

 En tant que chrétien avons nous assez d’humilité pour prier en ce sens ? :

« Éloigne de moi la fausseté et la parole mensongère; Ne me donne ni pauvreté, ni richesse, Accorde-moi le pain qui m’est nécessaire. » Proverbes 30.8

Bien sûr, il n’est pas interdit pour un chrétien d’être riche, mais “Jésus dit à ses disciples: Je vous le dis en vérité, un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux.“ Matthieu 19.23

 Demandons néanmoins à Dieu d’être de bons gestionnaires, aidons ceux qui sont dans le besoin, aidons au financement de progammes d’évangélisation, de construction d’églises et surtout n’oublions pas que nous tous nous mourrons.

Sauvés ou perdus? Telle est la seule distinction, le seul choix, la seule destinée à choisir sur cette Terre car tous, peu importe notre vécu, nous seront jugés au même tribunal, pour la même cause.

« Je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies  » Apocalypse 3.18