«

»

Sep 20

Seigneur, me voici!

Ton peuple est plein d’ardeur, quand tu rassembles ton armée;

Avec des ornements sacrés, du sein de l’aurore

Ta jeunesse vient à toi comme une rosée. Psaume 110.3

Béni soit le Dieu de grâce qu’il en soit ainsi.

Il est un peuple que le Seigneur a choisi dans les temps anciens pour être sa portion particulière.

Par nature les enfants de ce peuple avaient une volonté aussi obstinée que le reste des fils pervers d’’Adam.

Mais, au jour où Dieu manifeste son pouvoir, et où sa grâce déploie sa toute-puissance, il dispose leur cœur à se repentir et à croire en Jésus.

Nul n’est sauvé contre son gré, mais le Seigneur incline doucement les volontés.

Pouvoir étonnant que celui qui jamais ne force une volonté, mais sait la diriger !

Dieu ne brise pas les serrures, mais les ouvre avec une clef, que, seul, il sait manier.

Nous avons dès lors la volonté d’’être, de faire, de souffrir ce que veut le Seigneur.

Si nous sommes tentés de nous rebeller, il sait comment nous ramener, et aussitôt nous courons dans la voie de ses commandements de tout notre cœur.

Que, dans ce jour, ma volonté soit de faire quelque généreux effort pour la gloire de Dieu et pour le bien de mes semblables. Seigneur, me voici !

Que ce soit aujourd’hui le jour de ta puissance !

Je suis à ta disposition, heureux, avide d’être employé par toi pour tes plans sacrés.

Que je ne sois pas obligé de m’écrier: « J’ai bien la volonté, mais je n’ai pas le pouvoir de l’accomplir, » mais,

donne le pouvoir après que tu m’auras donné le bon vouloir.