«

»

Nov 22

Son pardon illimité: le cadeau que vous avez déjà reçu.

Car la grâce de Dieu, source de salut

pour tous les hommes, a été manifestée.

Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété

et aux convoitises mondaines,

et à vivre dans le siècle présent

selon la sagesse, la justice et la piété,

en attendant la bienheureuse espérance,

et la manifestation de la gloire du grand Dieu

et de notre Sauveur Jésus-Christ. Tite 2: 11 à 13

Cette grâce illimitée est donnée entièrement et gratuitement, « à chacun de nous »,

Éphésiens 4:7.

A vous et à moi, tels que nous sommes. Nous avons besoin d’exactement autant de grâce pour nous rendre tels que le Seigneur nous veut.

Et justement, il a cette bienveillance de nous la donner entièrement et gratuitement, pour que nous soyons vraiment tels qu’Il nous veut.

Le Seigneur désire que chacun de nous soit sauvé, et ce, avec toute la richesse du salut.

Il a donc donné à chacun de nous la plénitude même de la grâce, puisque c’est la grâce qui apporte le salut. Il est écrit:

« Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée ».

« Cela est bon et agréable devant Dieu notre Seigneur, qui veut que tous les hommes soient sauvés », (1 Timothée 2: 4), et Il donne donc à tous sa grâce, apportant ainsi le salut à tous.

« La grâce de Dieu qui apporte le salut à tous les hommes, est apparue. »

[Le texte grec de Tite 2: 11 permet cette lecture].

La totalité de la grâce de Dieu est donnée gratuitement à chacun, apportant le salut à tous.

Que tous la reçoivent ou non, c’est une autre question. Ce que nous étudions ici est la vérité: Dieu l’a donnée.

Puisqu’il l’a donnée entièrement, sa position est claire, même s’il arrive que des hommes la rejettent.

Dieu a envoyé la grâce et la paix, apportant la justice et le salut à tous les êtres humains, même à vous, qui que vous soyez, et à moi.

Ne prenez pas cela comme un compliment ou comme une simple formule de salutation, mais comme la parole créatrice qui vous apporte personnellement toutes les bénédictions de la paix de Dieu.

Cette parole est pour nous la même parole que celle que Jésus a adressée à une femme en disant: « Tes péchés sont pardonnés… Va en paix. », Luc 7: 48 et 50.