«

»

Avr 12

Un autre regard… une autre vie…

 Il y a de fortes chances que si Dieu

ou même les saints anges étaient visibles, 

nous nous efforcerions de

ne pas commettre la moindre faute.

.

Et pourtant, Jésus ne s’était-il pas révélé directement à Adam comme il le fit avec Moise?

Lorsque nous faisons notre prière du soir, nous demandons à Dieu de pardonner nos fautes occasionnées par de mauvaises pensées, de mauvais actes et même inconsciemment….

.

Mais réfléchissons un instant. Imaginons qu’un ange soit visible à nos yeux et qu’il nous accompagne toute la journée un calepin à la main.

J’imagine que je serai ponctuelle au travail, car de nos jours avoir un emploi est plus qu’un grâce, je m’imagine de bonne humeur, laissant couler les remarques de mes supérieurs, allant même jusqu’à les apprécier, me remettre en question et faire de mon possible.

Je m’imagine prier avant de prendre mon repas, donner un ticket restaurant ou de l’argent aux pauvres, non pas 10,20 ou 50 cts mais bien plus. Je m’imagine étudier la Bible, me rendre aux réunions de prière, je m’imagine jeûner plus souvent. Je m’imagine éviter de passer des soirées devant des jeux vidéos, des séries et autres. Je m’imagine veiller au bon rangement de ma maison. Veiller à faire du sport…

 .

Que ferions-nous réellement si un ange se trouait là devant moi, un cahier et un stylo à la main?

 Méditons sur cela, et prenons le temps de confesser réellement ce que nous appelons fautes par omission, pensées et actes.

 .

La liste sera certainement longue, étonnante mais vaut mieux tard que jamais car une liste est mise à jour nous concernant dans le ciel.

Cette même liste peut aujourd’hui soit nous disculper soit nous confondre.

.

Apocalypse 20.15

« Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans

le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. »