«

»

Mar 01

Vitamine D, le plein de soleil

 Vitamine D  Un hiver peu ensoleillé…

et c’est la carence

en vitamine D assurée !

.

 

Qu’est-ce que la vitamine D ?
La vitamine D ou calciférol est une des vitamines liposolubles contenues dans notre corps.

Elle a deux origines, une alimentaire et une via l’influence d’ultraviolet B au niveau de notre peau, et c’est cette dernière origine qui en est la principale source.
Par conséquent, la quantité synthétisée est dépendante de la durée d’exposition journalière, fonction des saisons, de notre localisation géographique.

A quoi sert la vitamine D ?
Elle joue un rôle majeur dans la croissance et la construction osseuse, car elle régule nos apports en calcium, en association avec les reins et les intestins. Elle prévient également l’ostéomalacie et l’ostéoporose.
Mais elle est également à l’origine des nombreux autres contrôles, puisqu’elle agit sur plus de 250 gènes chez l’être humain !
Ainsi, elle joue également un rôle sur la régulation des développements cellulaires ( de type cancéreux notamment), mais également sur le système immunitaire, à la fois dans les défenses contre des agressions «simples» ( virus comme bactérie), mais également contre des maladies auto-immunes ( type sclérose en plaque, maladie de Crohn ou Lupus érythémateux..).

Quels sont les symptômes de carence en vitamine D ?
Tout comme nous venons de voir les nombreux rôles de la Vitamine D, une carence peut se traduire de différentes façons.
En effet, fatigue, faiblesse musculaire, peau sèche, crampes, peuvent être des symptômes de la carence en vitamine D, mais également anorexie, maux de tête chroniques…
Cependant, le seul moyen de l’affirmer, reste une prise de sang prescrite par votre médecin, s’il l’évoque.

Que faire en cas de carence ?
PARTIR AU SOLEIL EN HIVER !!….Pour ceux/celles qui le peuvent !

Pour tous les autres, deux possibilités :
Via l’alimentation :
Privilégier les poissons type saumon, hareng, anchois, sardine, thon.
Mais l’aliment le plus riche en vitamine D est l’huile de foie de morue, disponible dans le commerce, ou sous différentes formes en parapharmacie.

Via une supplémentation temporaire:
En effet, si votre taux est trop bas, il faudra lui redonner un petit coup de pouce avant que l’alimentation puisse pallier au problème.
Cette supplémentation peut se faire soit par une ampoule de vitamine D à prendre à différents intervalles (selon le taux de vitamine D), soit par comprimés ( à prises quotidiennes et fonction également du taux).

En résumé, attention à votre vitamine D, notamment durant l’hiver, une carence peut prendre différentes formes.
Rapprochez-vous de votre médecin pour toute question supplémentaire, ou en cas de doute d’une carence : il fera le nécessaire, et vous pourrait discuter des différentes voies de traitement si carence il y a.

Bibliographie :
Utilité clinique du dosage de la vitamine D, HAS, Janvier 2013

http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-vitamine-d-trop-francais-carences-medecins-inquietent-39666/

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-quels-sont-les-symptomes-du-manque-de-vitamine-d–11469.asp?1=1

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=vitamine-d-comment-ne-plus-en-manquer

Source: www.adventlife.fr