«

»

Fév 17

Aucune condamnation

   «Il n’y a donc maintenant

aucune condamnation.»

(Romains 8:1)

.

VIENS, ô chrétien, et médite sur ce sujet. Puisque tu crois en Jésus, tu es bel et bien déclaré non coupable: tu es conduit hors de ta prison.

Tu n’es plus enchaîné comme un esclave; tu es maintenant délivré du joug de la loi et de l’emprise du péché; tu peux circuler tel un homme libre. Tout cela parce que le sang du Sauveur t’accorde un acquittement entier.

Tu as désormais le droit de t’approcher du trône de ton Père. Aucune flamme de vengeance ne peut t’effrayer. Aucune épée flamboyante ne s’agite devant toi, car la justice ne peut frapper un innocent. Tes imperfections ont été effacées.

Tu étais autrefois incapable de voir la face de ton Père: maintenant tu peux la voir. Tu ne pouvais non plus Lui parler: maintenant tu peux t’approcher de Lui avec assurance.

Jadis, la crainte de la destruction planait au-dessus de ta tête: mais plus aujourd’hui, car pourquoi y aurait-il un châtiment pour les non coupables? Celui qui croit n’est plus visé par la condamnation: il ne peut être puni.

Plus encore, les privilèges dont tu aurais pu jouir si tu n’avais jamais péché t’appartiennent dorénavant, car tu es justifié. Toutes les bénédictions qui auraient pu être déversées sur toi si tu avais gardé la loi t’appartiennent également, car Christ a entièrement observé la loi pour toi.

Tout l’amour et l’acceptation découlant d’une parfaite obéissance sont désormais à toi, car Christ a été parfaitement obéissant et t’a imputé tous les mérites de Sa vie sans tache. Tu es donc extrêmement riche grâce à Celui qui, par amour pour toi, accepta de devenir extrêmement pauvre.

Oui, ami croyant, comme elle est grande ta dette d’amour et de reconnaissance envers ton Sauveur!

Je suis débiteur de Ta miséricorde,
Je chante les louanges de Ton alliance;
Vêtu de Ta justice, je m’approche de Toi,
Afin de m’offrir en sacrifice vivant.

Désormais, je ne suis plus terrorisé
Par la condamnation de la loi de Dieu;
L’obéissance et le sang de mon Sauveur
Ont fait disparaître mes transgressions.