«

»

Mar 20

Avons-nous perdu Jésus ?

 perdu

.

Parfois, nous avons le sentiment d’être un plus éloigné de Dieu, alors que nous essayons avec ardeur de rester connecter à lui.

Il n’y a rien de plus angoissant que de perdre un enfant dans la foule ou dans un endroit étranger. Les quelques secondes d’absence ressemblent à des heures alors que nous le cherchons désespérément.

Imaginez trois jours.

C’est exactement ce qui est arrivé à Marie et Joseph quand ils ont perdu leur enfant (Luc 2:41-52). Perdre le chien de quelqu’un ? On peut le gérer. Perdre le fils de Dieu, le Sauveur du monde ? Inimaginable.

Ils ont perdu Jésus. Et nous aussi, cela nous arrive. Nous regardons ailleurs alors que nous sommes affairés, quand, un jour,  nous ressentons une distance avec lui. Il ne s’agit pas de perdre son salut, mais il s’agit de perdre cette proximité ou cette communication avec Jésus.

Voici quelques endroits où nous avons tendance à perdre Jésus dans nos vies ou dans nos pratiques religieuses.

Nous perdons Jésus dans des endroits familiers.

Le voyage en famille de Marie et Joseph vers Jérusalem pour célébrer la Pâque était quelque chose qu’ils avaient l’habitude de faire chaque année. C’était un voyage familier. Et ils ont perdu Jésus alors qu’ils faisaient des choses qu’ils avaient l’habitude de faire.

De la même manière, on perd souvent Jésus dans notre routine quotidienne. Pressé, stressé, abordé par le quotidien, notre conscience est endormie comme hypnotisée.

Nous perdons Jésus quand nous donnons plus de place à nos routines religieuses.

Marie et Joseph n’ont pas perdu Jésus juste dans leur routine quotidienne mais également dans leur routine spirituelle. Ils étaient dans la cité de Dieu pour offrir des sacrifices d’adoration, faisant les bonnes choses pour les bonnes raisons.

Le seul bémol était qu’alors qu’ils faisaient toutes ces bonnes choses pour Dieu, Dieu n’était pas avec eux.

Nous avons besoin de saintes routines, mais nous ne devons pas les laisser prendre la place de notre relation avec Jésus.

Nous perdons Jésus dans des hypothèses

Luc 2:43-44 raconte que “ses parents ne sont pas inquiétés au début car ils pensaient qu’ils étaient avec les autres voyageurs”.

Il est facile de supposer que Jésus est là où il est supposé être. La nature de Jésus, pleine de bonté et les principes de son royaume ne changent pas, mais cela ne signifie pas qu’il est prévisible, stationnaire ou même qu’il stagne.

Tradition et répétition peuvent nous conduire à de pratiques pieuses qui nous éloignent de Dieu. Quand nous laissons nos suppositions remplacer ce que Jésus dit ou fait, alors nous arrêtons d’être ses disciples. Nous commençons à nous diriger nous-même.

La bonne nouvelle est que Marie et Joseph ont réalisé qu’ils avaient perdu Jésus. Ils ont alors changé de direction pour le chercher. Ils n’ont pas continué leur chemin en espérant qu’il les trouverait. Ils ont fait demi-tour pour aller vers lui.

Il y a quelques endroits où Marie et Joseph étaient sûrs de trouver Jésus et nous aussi nous pouvons le trouver :

Nous trouvons Jésus dans les lieux saints

Parfois, nous pensons que parce que nous avons perdu Jésus dans un lieu saint, qu’on ne pourra plus le retrouver. Beaucoup de personnes refusent de regarder à Jésus à travers tout ce qui touche au religieux parce que la religion ou les lieux saints sont responsables de leurs souffrances.

Le problème est lié à la définition de lieu saint. « Saint » signifie séparé, mis à part. Nous pouvons être saints lorsque nous mettons notre plaisir en Dieu et pas en nous même. Le lieu saint que nous pouvons offrir est notre cœur s’abandonnant à lui. « Si vous me cherchez de tout votre cœur, vous me trouverez ». Jérémie 29.13

Nous trouvons Jésus quand nous sommes désespérés

Le fait que Marie et Joseph aient trouvé Jésus dans le temps ne signifie pas que chaque personne a besoin nécessairement d’aller à l’église pour trouver Jésus. Ils ont cherché trois jours dans Jérusalem et n’ont jamais pensé à regarder dans le Temple. Ils sont venus dans le temple au bout du rouleau. Ils avaient épuisé toutes les options ; et, dans leur désespoir, ils ont trouvé celui qu’il n’espérait plus revoir.

Que cela plaise ou non, c’est la même chose dans toute la Bible. Une recherche rapide ne permet pas de trouver Jésus. Jésus est trouvé par ceux qui sont désespérés, ceux qui ont le cœur brisé et contrit. Psaumes 34.18

Nous trouvons Jésus dans le Service

Jésus était surpris de leur étonnement à le trouver là où il était. « Ne savez-vous pas qu’il faut que je m’occupe des affaires de mon Père » (v49).

Nous devrions chercher Jésus non parce qu’il se cache mais parce qu’il est en mouvement. Son objectif sera toujours de s’occuper des affaires de son Père – là où la Vérité de Dieu est prêchée, là où les besoins sont importants, là où les cœurs brisés ont besoin d’être réconfortés, là où les relations pieuses deviennent charitables, là où les veuves et les orphelins ont besoin de soutien.

Quand Jésus semble distant, nous nous retrouverons proches de lui quand nous nous occuperons des affaires de son Père.

Auteur : John Driver, Pasteur, orateur et auteur de plusieurs livres avec Tim Hawkins et Reggie Dabbs. Il est le president de Ignition7, une initiative de discipleship par la video.

Source: www.adventlife.fr/