«

»

Mai 22

Beau et aimable

  «Que Tu es beau et aimable, mon Bien-Aimé!»

(Cantique des Cantiques 1:16)

.

Notre Bien-Aimé est en tout point le plus aimable. Nos diverses expériences sont mises à profit par notre Père céleste afin de nous fournir de nouvelles perspectives d’où nous pouvons voir la beauté de Jésus.

Comme nos épreuves deviennent agréables lorsqu’elles nous permettent de voir la personne de Jésus plus clairement que nous ne pourrons jamais L’apercevoir dans la vie quotidienne!

Nous L’avons vu depuis le sommet des montagnes, et Il a brillé sur nous comme le soleil dans sa force; mais nous L’avons vu aussi depuis «les tanières des lions, et les montagnes des léopards,» et là encore Il n’avait rien perdu de Sa beauté.

Dans l’expérience de la douleur et de l’affliction, depuis le bord de la tombe, nous avons tourné le regard vers l’âme de notre Époux, et Il n’a jamais été autrement que «beau et aimable».

Plusieurs de Ses saints L’ont contemplé depuis le fond des cachots, et à travers les flammes ardentes du bûcher: et cependant, ils n’ont jamais formulé une critique à Son endroit, et ont donné leur vie en exaltant Ses charmes incomparables.

Quelle noble et agréable activité que celle de regarder notre doux Seigneur Jésus! Nous ne saurions décrire le bonheur de contempler toutes les œuvres du Sauveur, de constater comme chacune d’elles est sans égale, et d’en admirer les splendides combinaisons comme dans un kaléidoscope céleste.

Dans la crèche comme dans l’éternité, sur la croix comme sur Son trône, dans le jardin comme dans Son royaume, parmi les voleurs comme parmi les chérubins, Il est en tout lieu «entièrement aimable».

Cher lecteur, examine avec soin la moindre action de Sa vie, et chaque trait de Son caractère, et tu verras qu’Il est aussi beau que majestueux. Juge-Le autant que tu le voudras, tu ne pourras jamais Le censurer; pèse-Le comme il te plaira, Il ne sera jamais trouvé léger.

L’éternité ne permettra pas de découvrir l’ombre d’une seule tache sur notre Bien-Aimé: au contraire, au fil des siècles, Ses gloires cachées révéleront sans cesse une splendeur encore plus inimaginable, et Son indicible beauté sera un ravissement de plus en plus grand pour tous les êtres célestes.

 

Source: www.cyberspaceministry.org