«

»

Mai 20

Des cordages d’amour

  «Je les tirai avec des liens d’humanité,

avec des cordages d’amour.»

(Osée 11:4) 

.

NOTRE Père céleste nous tire souvent vers Lui «avec des liens d’humanité, avec des cordages d’amour».

Mais comme nous sommes hésitants à courir vers Lui! Et comme nous répondons lentement à Ses douces impulsions!

Il nous invite à exercer une foi en Lui beaucoup plus simple: mais nous n’avons pas encore appris à Lui faire confiance comme Abraham.

Nous ne Lui laissons pas nos soucis terrestres: au contraire, comme Marthe, nous nous encombrons de beaucoup de choses.

Notre faible foi rend notre âme fragile; nous n’ouvrons pas assez la bouche, bien que Dieu ait promis de la remplir. Ne nous appelle-t-Il pas à Lui faire confiance?

Écoutons-Le nous dire: «Viens, Mon enfant, et crois en Moi. Le voile est déchiré: entre en Ma présence, et approche-toi avec assurance du trône de Ma grâce. Je suis digne de ta confiance la plus entière: pose tes soucis sur Moi. Secoue-toi de la poussière de tes tracas, et enfile tes beaux vêtements de fête.»

Mais, hélas! bien qu’invités avec une voix aimante à nous prévaloir de cette grâce réconfortante, nous refusons de venir.

À un autre moment, Il nous appelle à partager une communion plus étroite avec Lui. Nous nous asseyons sur le seuil de la maison de Dieu, et Il nous invite à la salle de banquet afin de souper avec Lui, mais nous déclinons cet honneur. Des chambres secrètes, jamais ouvertes, nous attendent: Jésus nous invite à y entrer, mais nous reculons.

Honte à nous et à notre cœur froid!

Nous ne sommes que de pauvres amants de notre doux Seigneur Jésus, indignes d’être Ses serviteurs, encore moins d’être tous ensemble Son épouse. Et cependant, Il nous a élevés pour être les os de Ses os et la chair de Sa chair, unis à Lui par un glorieux acte de mariage.

Voilà l’amour authentique! Mais celui-ci n’admet aucun refus.

Si nous n’obéissons pas aux douces invitations de Son amour, Il enverra l’affliction pour nous amener à une intimité plus étroite avec Lui. Il est résolu à nous rapprocher de Lui.

Quels enfants insensés nous sommes de refuser Ses «cordages d’amour», et ainsi d’attirer sur nous-mêmes une douloureuse discipline qu’Il appliquera pour notre bien!

Source: http://www.cyberspaceministry.org