«

»

Nov 22

Des louanges joyeuses!

« Rejouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous. »

Philippiens 4:4.

 

Priez. Priez avec ferveur; priez sans cesse. Mais n’oubliez pas la louange.

Tout enfant de Dieu doit rendre justice au caractère du Christ.

Exaltez le Seigneur; démontrez la puissance de sa grâce et de son appui.

Des multitudes de gens n’apprécient pas son grand amour ni sa compassion.

Des milliers de personnes éprouvent même du mépris pour la grâce incomparable dont témoigne le plan du salut.

Tous les participants à ce salut magnifique ne sont pas clairs à cet égard. Ils ne cultivent pas la gratitude.

 

Pourtant, les anges eux-mêmes aspirent à sonder le thème de la rédemption.

Celui-ci sera à la base de la connaissance et des louanges des rachetés tout au long de l’éternité.

N’est-ce pas un sujet digne d’une réflexion et d’une étude en profondeur?

Ne devrions-nous pas louer bien haut Dieu du fond du cœur pour ses œuvres merveilleuses?

 

Louez le Seigneur dans les assemblées de son peuple.

Lorsque les paroles du Seigneur étaient transmises aux anciens Hébreux, on prononçait le commandement suivant:

“Et tout le peuple répondra et dira: Amen!” Deutéronome 27:15.

Quand l’arche de l’alliance fut apportée dans la ville de David, on entonna un cantique de joie et de triomphe:

“Alors, tout le peuple dit: Amen! et loua l’Eternel.” 1 Chroniques 16:36.

Cette réponse fervente montrait qu’il comprenait les paroles prononcées et qu’il se joignait au culte rendu à Dieu.

 

Nos services religieux ont un caractère trop formel.

Le Seigneur aimerait que ses ministres, lorsqu’ils prêchent la parole, soient revitalisés par le Saint-Esprit.

Les membres qui les écoutent ne devraient pas rester assis plongés dans une somnolence indifférente, ni regarder dans le vague, sans réagir à ce qui est dit.

L’impression ainsi donnée aux incroyants n’est guère favorable à la religion chrétienne.

Ces soi-disant chrétiens, ternes et indifférents, ne manquent pas de zèle et d’ambition lorsqu’ils se consacrent à leurs affaires.

Mais tout ce qui touche à l’éternité les laisse insensibles.

Peut-être trouvent-ils musicale la voix de Dieu qui s’adresse à eux par l’intermédiaire de ses messagers; mais ils négligent de prêter attention à ses avertissements sacrés, à ses réprimandes, à ses reproches et à ses encouragements.

L’esprit du monde les a paralysés.

Les vérités de la parole de Dieu tombent dans des oreilles plombées et sur des cœurs endurcis.

Les Eglises devraient être éveillées et actives, encourageant et soutenant les ministres du Christ, les aidant à sauver des âmes.

Là où l’Eglise marche dans la lumière, il y aura toujours des réponses chaleureuses et des louanges joyeuses.

 

(Par Ellen G. White  – Vous recevez une puissance)

louange-9a22a