«

»

Sep 11

Jour 254

11 Septembre – Jour 254
 
 
«Vous, pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat,

et à l’intérieur vous êtes pleins de rapine et de méchanceté.»
(Luc 11:39)

 
  Luc 11:37-41  
ENDANT que Jésus parlait, un pharisien Le pria de dîner chez lui. Il entra, et Se mit à table. Le pharisien vit avec étonnement qu’Il ne S’était pas lavé avant le repas.

Mais le Seigneur lui dit: «Vous, pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et à l’intérieur vous êtes pleins de rapine et de méchanceté. Insensés! Celui qui a fait le dehors n’a-t-Il pas fait aussi le dedans? Donnez plutôt en aumônes ce qui est dedans, et voici, toutes choses seront pures pour vous.»

 
  Marc 7:1-13  
ES PHARISIENS et quelques scribes, venus de Jérusalem, s’assemblèrent auprès de Jésus. Ils virent quelques-uns de Ses disciples prendre leurs repas avec des mains impures, c’est-à-dire, non lavées.

Or, les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s’être lavé soigneusement les mains, conformément à la tradition des anciens; et, quand ils reviennent de la place publique, ils ne mangent qu’après s’être purifiés. Ils ont encore beaucoup d’autres observances traditionnelles, comme le lavage des coupes, des cruches et des vases d’airain.

Et les pharisiens et les scribes Lui demandèrent: «Pourquoi Tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures?» Jésus leur répondit: «Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu’il est écrit: “Ce peuple M’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de Moi. C’est en vain qu’ils M’honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.” Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes.»

Il leur dit encore: «Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. Car Moïse a dit: “Honore ton père et ta mère;” et: “Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort.” Mais vous, vous dites: “Si un homme dit à son père ou à sa mère: ‘Ce dont j’aurais pu t’assister est corban,’” c’est-à-dire, une offrande à Dieu, vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou pour sa mère, annulant ainsi la Parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d’autres choses semblables.»

 
  Matthieu 15:1-5  
LORS des pharisiens et des scribes vinrent de Jérusalem auprès de Jésus, et dirent: «Pourquoi Tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas.»

Il leur répondit: «Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition? Car Dieu a dit: “Honore ton père et ta mère;” et: “Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort.” Mais vous, vous dites: “Celui qui dira à son père ou à sa mère: ‘Ce dont j’aurais pu t’assister est une offrande à Dieu,’ n’est pas tenu d’honorer son père ou sa mère.”»

 
  Proverbes 28:24  
ELUI qui vole son père et sa mère, et qui dit: «Ce n’est pas un péché!», est le compagnon du destructeur.
 
  Matthieu 15:6-9  
OUS annulez ainsi la Parole de Dieu au profit de votre tradition. Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit: «Ce peuple M’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de Moi. C’est en vain qu’ils M’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.»
 
  Ésaïe 29:13,14  
E SEIGNEUR dit: «Quand ce peuple s’approche de Moi, il M’honore de la bouche et des lèvres; mais son coeur est éloigné de Moi, et la crainte qu’il a de Moi n’est qu’un précepte de tradition humaine. C’est pourquoi Je frapperai encore ce peuple par des prodiges et des miracles; et la sagesse de ses sages périra, et l’intelligence de ses hommes intelligents disparaîtra.»
 
  Ézéchiel 8:16-18  
T IL me conduisit dans le parvis intérieur de la maison de l’Éternel. Et voici, à l’entrée du temple de l’Éternel, entre le portique et l’autel, il y avait environ vingt-cinq hommes, tournant le dos au temple de l’Éternel et le visage vers l’orient; et ils se prosternaient à l’orient devant le soleil.

Et Il me dit: «Vois-tu, fils de l’homme? Est-ce trop peu pour la maison de Juda de commettre les abominations qu’ils commettent ici? Faut-il encore qu’ils remplissent le pays de violence, et qu’ils ne cessent de M’irriter? Voici, ils approchent le rameau de leur nez. Moi aussi, J’agirai avec fureur; Mon œil sera sans pitié, et Je n’aurai point de miséricorde; quand ils crieront à haute voix à Mes oreilles, Je ne les écouterai pas.»

 
  Marc 7:24-30  
ÉSUS, étant parti de là, S’en alla dans le territoire de Tyr et de Sidon. Il entra dans une maison, désirant que personne ne le sût; mais Il ne put rester caché. Car une femme, dont la fille était possédée d’un esprit impur, entendit parler de Lui, et vint se jeter à Ses pieds. Cette femme était grecque, syro-phénicienne d’origine.

Elle Le pria de chasser le démon hors de sa fille. Jésus lui dit: «Laisse d’abord les enfants se rassasier; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens.» «Oui, Seigneur,» Lui répondit-elle, «mais les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des enfants.»

Alors Il lui dit: «À cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille.» Et, quand elle rentra dans sa maison, elle trouva l’enfant couchée sur le lit, le démon étant sorti.

 
  Matthieu 15:21-28  
ÉSUS, étant parti de là, Se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon. Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, Lui cria: «Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon.»

Il ne lui répondit pas un mot, et Ses disciples s’approchèrent, et Lui dirent avec instance: «Renvoie-la, car elle crie derrière nous.» Il répondit: «Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël.» Mais elle vint se prosterner devant Lui, disant: «Seigneur, secours-moi!»

Il répondit: «Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens.» «Oui, Seigneur,» dit-elle, «mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres.» Alors Jésus lui dit: «Femme, ta foi est grande; qu’il te soit fait comme tu veux.» Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.

 
  Marc 7:31-37  
ÉSUS quitta le territoire de Tyr, et revint par Sidon vers la mer de Galilée, en traversant le pays de la Décapole. On Lui amena un sourd, qui avait de la difficulté à parler, et on Le pria de lui imposer les mains.

Il le prit à part loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et lui toucha la langue avec Sa propre salive; puis, levant les yeux au ciel, Il soupira, et dit: «Ephphatha,» c’est-à-dire, «Ouvre-toi.» Aussitôt ses oreilles s’ouvrirent, sa langue se délia, et il parla très bien.

Jésus leur recommanda de n’en parler à personne; mais plus Il le leur recommanda, plus ils le publièrent. Ils étaient dans le plus grand étonnement, et disaient: «Il fait tout à merveille; même Il fait entendre les sourds, et parler les muets.»

 
  Matthieu 15:29-31  
ÉSUS quitta ces lieux, et vint près de la mer de Galilée. Étant monté sur la montagne, Il S’y assit. Alors s’approcha de Lui une grande foule, ayant avec elle des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d’autres malades.

On les mit à Ses pieds, et Il les guérit; en sorte que la foule était dans l’admiration de voir que les muets parlaient, que les estropiés étaient guéris, que les boiteux marchaient, que les aveugles voyaient; et elle glorifiait le Dieu d’Israël.

 
  Marc 8:1-10  
N CES jours-là, une foule nombreuse s’étant de nouveau réunie et n’ayant pas de quoi manger, Jésus appela les disciples, et leur dit: «Je suis ému de compassion pour cette foule; car voilà trois jours qu’ils sont près de Moi, et ils n’ont rien à manger. Si Je les renvoie chez eux à jeun, les forces leur manqueront en chemin; car quelques-uns d’entre eux sont venus de loin.»

Ses disciples Lui répondirent: «Comment pourrait-on les rassasier de pains, ici, dans un lieu désert?» Jésus leur demanda: «Combien avez-vous de pains?» «Sept,» répondirent-ils. Alors Il fit asseoir la foule par terre, prit les sept pains, et, après avoir rendu grâces, Il les rompit, et les donna à Ses disciples pour les distribuer; et ils les distribuèrent à la foule. Ils avaient encore quelques petits poissons, et Jésus, ayant rendu grâces, les fit aussi distribuer.

Ils mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta sept corbeilles pleines des morceaux qui restaient. Ils étaient environ quatre mille. Ensuite Jésus les renvoya. Aussitôt Il monta dans la barque avec Ses disciples, et Se rendit dans la contrée de Dalmanutha.

 
  Matthieu 15:32-39  
ÉSUS, ayant appelé Ses disciples, dit: «Je suis ému de compassion pour cette foule; car voilà trois jours qu’ils sont près de Moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin.»

Les disciples Lui dirent: «Comment nous procurer dans ce lieu désert assez de pains pour rassasier une si grande foule?» Jésus leur demanda: «Combien avez-vous de pains?» «Sept,» répondirent-ils, «et quelques petits poissons.» Alors Il fit asseoir la foule par terre, prit les sept pains et les poissons, et, après avoir rendu grâces, Il les rompit et les donna à Ses disciples, qui les distribuèrent à la foule.

Tous mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta sept corbeilles pleines des morceaux qui restaient. Ceux qui avaient mangé étaient quatre mille hommes, sans les femmes et les enfants. Ensuite, Il renvoya la foule, monta dans la barque, et Se rendit dans la contrée de Magadan.

 
 
Le plan analogique de lecture biblique de Cyberspace Ministry vous offre une toute nouvelle façon de lire l’ensemble de la Bible en une année.

Tous les passages bibliques ont été redistribués par thème, en suivant la chronologie des événements rapportés par la Bible: depuis la Création de l’Univers jusqu’à l’inauguration de la Nouvelle Terre.

Pour uniformiser le temps alloué, chaque lecture quotidienne contient un nombre similaire de versets, tout en respectant les coupures naturelles dans le récit biblique.

Essayez ce plan de lecture stimulant et novateur, vous l’adopterez vite! À demain!