«

»

Oct 07

Jour 280

7 Octobre – Jour 280
 
 
«Pendant qu’ils mangeaient, Jésus dit:

 “Je vous le dis en vérité, l’un de vous Me livrera.”»
(Matthieu 26:21)

 
  Marc 14:17-21  
E SOIR étant venu, Il arriva avec les douze. Pendant qu’ils étaient à table et qu’ils mangeaient, Jésus dit: «Je vous le dis en vérité, l’un de vous, qui mange avec Moi, Me livrera.»

Ils commencèrent à s’attrister, et à lui dire, l’un après l’autre: «Est-ce moi?» Il leur répondit: «C’est l’un des douze, qui met avec Moi la main dans le plat. Le Fils de l’homme S’en va selon ce qui est écrit de Lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né.»

 
  Luc 22:21-23  
ÉSUS dit: «Cependant voici, la main de celui qui Me livre est avec Moi à cette table. Le Fils de l’homme S’en va selon ce qui est déterminé. Mais malheur à l’homme par qui Il est livré!» Et ils commencèrent à se demander les uns aux autres qui était celui d’entre eux qui ferait cela.
 
  Matthieu 26:20-25  
E SOIR étant venu, Il Se mit à table avec les douze. Pendant qu’ils mangeaient, Il dit: «Je vous le dis en vérité, l’un de vous Me livrera.» Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à Lui dire: «Est-ce moi, Seigneur?»

Il répondit: «Celui qui a mis avec Moi la main dans le plat, c’est celui qui Me livrera. Le Fils de l’homme S’en va, selon ce qui est écrit de Lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né.» Judas, qui Le livrait, prit la parole et dit: «Est-ce moi, Rabbi?» Jésus lui répondit: «Tu l’as dit.»

 
  Jean 13:18-30  
ÉSUS dit: «Ce n’est pas de vous tous que Je parle; Je connais ceux que J’ai choisis. Mais il faut que l’Écriture s’accomplisse: “Celui qui mange avec Moi le pain a levé son talon contre Moi.”

«Dès à présent Je vous le dis, avant que la chose arrive, afin que, lorsqu’elle arrivera, vous croyiez à ce que Je suis. En vérité, en vérité, Je vous le dis, celui qui reçoit celui que J’aurai envoyé Me reçoit, et celui qui Me reçoit, reçoit Celui qui M’a envoyé.»

Ayant ainsi parlé, Jésus fut troublé en Son esprit, et Il dit expressément: «En vérité, en vérité, Je vous le dis, l’un de vous Me livrera.» Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui Il parlait. Un des disciples, celui que Jésus aimait, était couché sur le sein de Jésus. Simon Pierre lui fit signe de demander qui était celui dont parlait Jésus.

Et ce disciple, s’étant penché sur la poitrine de Jésus, Lui dit: «Seigneur, qui est-ce?» Jésus répondit: «C’est celui à qui Je donnerai le morceau trempé.» Et, ayant trempé le morceau, Il le donna à Judas, fils de Simon, l’Iscariot.

Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit: «Ce que tu fais, fais-le promptement.» Mais aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi Il lui disait cela; car quelques-uns pensaient que, comme Judas avait la bourse, Jésus voulait lui dire: «Achète ce dont nous avons besoin pour la fête,» ou qu’Il lui commandait de donner quelque chose aux pauvres. Judas, ayant pris le morceau, se hâta de sortir. Il était nuit.

 
  Psaume 41:10  
ELUI-LÀ même avec qui J’étais en paix, qui avait Ma confiance et qui mangeait Mon pain, lève le talon contre Moi.
 
  Jean 13:31-35  
ORSQUE Judas fut sorti, Jésus dit: «Maintenant, le Fils de l’homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en Lui. Si Dieu a été glorifié en Lui, Dieu aussi Le glorifiera en Lui-même, et Il Le glorifiera bientôt.

«Mes petits enfants, Je suis pour peu de temps encore avec vous. Vous Me chercherez; et, comme J’ai dit aux Juifs: “Vous ne pouvez venir où Je vais,” Je vous le dis aussi maintenant. Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme Je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. À ceci tous connaîtront que vous êtes Mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.»

 
  1 Jean 3:13-21  
E VOUS étonnez pas, frères, si le monde vous hait. Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui.

Nous avons connu l’amour, en ce qu’Il a donné Sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. Si quelqu’un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui?

Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. Par là nous connaîtrons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons nos cœurs devant Lui; car si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et Il connaît toutes choses. Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu.

 
  1 Thessaloniciens 4:9-12  
OUR ce qui est de l’amour fraternel, vous n’avez pas besoin qu’on vous en écrive; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres, et c’est aussi ce que vous faites envers tous les frères dans la Macédoine entière.

Mais nous vous exhortons, frères, à abonder toujours plus dans cet amour, et à mettre votre honneur à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l’avons recommandé, en sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors, et que vous n’ayez besoin de personne.

 
  1 Pierre 1:22-25  
YANT purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre cœur, puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la Parole vivante et permanente de Dieu.

Car toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe. L’herbe sèche, et la fleur tombe; mais la Parole du Seigneur demeure éternellement. Et cette Parole est celle qui vous a été annoncée par l’Évangile.

 
  Luc 22:14-20  
’HEURE étant venue, Il Se mit à table, et les apôtres avec Lui. Il leur dit: «J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir; car, Je vous le dis, Je ne la mangerai plus, jusqu’à ce qu’elle soit accomplie dans le royaume de Dieu.»

Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, Il dit: «Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous; car, Je vous le dis, Je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu’à ce que le royaume de Dieu soit venu.»

Ensuite Il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, Il le rompit, et le leur donna, en disant: «Ceci est Mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de Moi.» Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: «Cette coupe est la nouvelle alliance en Mon sang, qui est répandu pour vous.»

 
  Matthieu 26:26-29  
ENDANT qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, Il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: «Prenez, mangez, ceci est Mon corps.»

Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, Il la leur donna, en disant: «Buvez-en tous; car ceci est Mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. Je vous le dis, Je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où J’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de Mon Père.»

 
  Marc 14:22-25  
ENDANT qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, Il le rompit, et le leur donna, en disant: «Prenez, ceci est Mon corps.»

Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, Il la leur donna, et ils en burent tous. Et Il leur dit: «Ceci est Mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs. Je vous le dis en vérité, Je ne boirai plus jamais du fruit de la vigne, jusqu’au jour où Je le boirai nouveau dans le royaume de Dieu.»

 
  1 Corinthiens 11:17-34  
N DONNANT cet avertissement, ce que je ne loue point, c’est que vous vous assemblez, non pour devenir meilleurs, mais pour devenir pires. Et d’abord, j’apprends que, lorsque vous vous réunissez en assemblée, il y a parmi vous des divisions, et je le crois en partie, car il faut qu’il y ait aussi des sectes parmi vous, afin que ceux qui sont approuvés soient reconnus comme tels au milieu de vous.

Lors donc que vous vous réunissez, ce n’est pas pour manger le repas du Seigneur; car, quand on se met à table, chacun commence par prendre son propre repas, et l’un a faim, tandis que l’autre est ivre. N’avez-vous pas des maisons pour y manger et boire? Ou méprisez-vous l’Église de Dieu, et faites-vous honte à ceux qui n’ont rien? Que vous dirai-je? Vous louerai-je? En cela je ne vous loue point.

Car j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné; c’est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où Il fut livré, prit du pain, et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: «Ceci est Mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de Moi.» De même, après avoir soupé, Il prit la coupe, et dit: «Cette coupe est la nouvelle alliance en Mon sang; faites ceci en mémoire de Moi toutes les fois que vous en boirez.»

Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’Il vienne. C’est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur.

Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe; car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même.

C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup d’infirmes et de malades, et qu’un grand nombre sont morts. Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

Ainsi, mes frères, lorsque vous vous réunissez pour le repas, attendez-vous les uns les autres. Si quelqu’un a faim, qu’il mange chez lui, afin que vous ne vous réunissiez pas pour attirer un jugement sur vous. Je réglerai les autres choses quand je serai arrivé.

 
 
Le plan analogique de lecture biblique de Cyberspace Ministry vous offre une toute nouvelle façon de lire l’ensemble de la Bible en une année.

Tous les passages bibliques ont été redistribués par thème, en suivant la chronologie des événements rapportés par la Bible: depuis la Création de l’Univers jusqu’à l’inauguration de la Nouvelle Terre.

Pour uniformiser le temps alloué, chaque lecture quotidienne contient un nombre similaire de versets, tout en respectant les coupures naturelles dans le récit biblique.

Essayez ce plan de lecture stimulant et novateur, vous l’adopterez vite! À demain!