«

»

Fév 21

L’homme deviendrait de plus en plus bête

 Et si l’intelligence de l’homme

allait en déclinant ?

.

C’est en tout cas ce que révèle une étude réalisée par le Dr Gerald Crabtree, de l’université de Standford, aux Etats-Unis.

Le niveau d’intelligence de l’humanité aurait tendance à baisser depuis le développement de l’agriculture.

Les pesticides seraient les premiers responsables de ce déclin. La sédentarisation des hommes est également impliquée dans cette évolution de l’intelligence.

.

Les hommes préhistoriques étaient-ils plus intelligents que nous ? Possible. Pour survivre, nos ancêtres devaient faire appel à leurs capacités cognitives (pour tailler les meilleurs outils ou trouver les meilleures cachettes, par exemple).

Mais dès lors que l’homme a commencé à vivre tranquillement de ses récoltes, et donc à se sédentariser, son cerveau s’est retrouvé moins sollicité.

.

Selon le généticien Gérard Crabtree, « si un citoyen lambda de la Grèce Antique empruntait la machine à remonter le temps pour atterrir dans notre époque, il ferait probablement partie des esprits les plus brillants de la planète, serait doté d’une excellente mémoire, d’une imagination débordante et d’une clairvoyance de tous les instants. Mais pas seulement… Il ferait également preuve d’une stabilité émotionnelle exemplaire ».

.

Cette baisse de l’intelligence serait principalement causée par la présence de pesticides dans notre alimentation, qui entraîne une mutation de nos gènes. Le fluorure de plus en plus présent dans les réserves d’eau de la planète est notamment néfaste pour l’homme. Il réduit sensiblement ses capacités cognitives. Il en va de même pour les pesticides et le fructose, présent dans les sodas.