↑ Return to Meditations

Le visage de Dieu défiguré

Si Dieu se penche aujourd’hui sur terre

pour chercher le visage de l’homme

et s’y regarder comme dans un miroir,

que voit-Il? Est-ce Son image?

 

Une des séquelles les plus insupportables des guerres et du terrorisme survient lorsque non seulement les corps sont mutilés mais les visages défigurés par une explosion, une blessure irréparable.

Entre les deux grandes guerres on avait trouvé un nom pour ceux qui étaient ainsi marqués à vie: « les gueules cassées ». Que de tragédies sous un tel vocable!

Des blessures de l’âme et du corps, si longues à guérir, celles qui touchent le visage semblent briser irrémédiablement la personnalité de la victime.

Les regards familiers qui se posaient sur elle ne retrouvent plus les traits aimés; c’est une souffrance profonde pour l’entourage et la personne lésée.

.

Cette situation tragique d’un visage défiguré, Dieu la connaît actuellement par rapport à Ses créatures, l’homme en particulier.

Le Dieu du ciel, notre Créateur avait dit: « Faisons l’homme à notre image, créons-le à notre ressemblance ».

Un homme et une femme, d’une beauté parfaite, au visage rayonnant d’amour étaient sortis des mains divines, avec cette mission extraordinaire: représenter l’image de Dieu.

Mais, au lieu de rester sous Sa dépendance, ils se placèrent sous le joug d’un autre maître, trompeur et cruel et trahirent la confiance accordée par Dieu.

Désormais la race humaine allait ressembler au prince de ce monde, celui qu’elle s’était choisi comme guide.

Et, peu à peu, le corps et le visage que Dieu avait donnés à l’homme allaient devenir hideux.

Les forces et l’intelligence n’étant plus alimentés à la seule source de vie, s’affaiblirent et même les plus forts devinrent sujets à la maladie et à la mort.

L’image de Dieu n’était plus dans l’homme.

A part quelques exceptions, la majorité des êtres humains se tenait à distance de Lui et ne se souciait plus guère de la mission qui lui avait été confiée.

Dieu affirme par Sa Parole qu’Il avait créé l’homme droit, mais que celui-ci a cherché beaucoup de détours.

De loyal et droit qu’il était, il est passé à l’infidélité aggravée par la ruse.

Si Dieu se penche aujourd’hui sur terre pour chercher le visage de l’homme et s’y regarder comme dans un miroir, que voit-Il? Est-ce Son image?

.

On a beaucoup parlé de soucoupes volantes et d’êtres étranges qui, par leur moyen, viendraient examiner le mode de vie des terriens.

Sans vouloir spéculer sur l’authenticité de ces faits, reconnaissons que si quelqu’un venait d’un autre monde pour chercher en l’homme l’image de Dieu, il serait non seulement déçu, mais souvent effrayé.

Saisies d’angoisse, beaucoup d’âmes s’écrient: « Où est Dieu? Que fait-Il? »

La haine, le mensonge, les cruautés, la corruption ont envahi le monde; non seulement les grandes villes sont touchées, mais même dans les campagnes et les montagnes reculées, loin de la civilisation se développent l’esclavage, la prostitution, la faim, la pauvreté si aiguë qu’elle finit par détruire les sentiments les plus légitimes qui unissent parents et enfants.

.

Dieu va-t-Il reculer d’horreur en voyant ce que nous avons fait de Son image en nous?

Sa douleur et Son indignation seront-elles si grandes qu’Il va abandonner l’homme à son sort?

Va-t-Il se décourager, lassé d’avoir comme le dit Sa Parole « tendu les mains tout le jour à un peuple rebelle » sans obtenir de réponse satisfaisante? Et bien non!

Il ne l’a pas fait et ne le fera pas car ce serait contraire à Sa nature même qui est amour et fidélité.

« Même si nous sommes infidèles, Dieu demeure fidèle car Il ne peut se renier Lui-même ».

Il le répète constamment dans Sa Parole en termes sans équivoque:

« Je pardonnerai tous vos péché… J’effacerai vos transgressions… J’oublierai vos iniquités… » de tels mots donnent la mesure de Son engagement envers nous, mais plus encore.

Il ajoute sans cesse: « Je te rétablirai, Je te restaurerai… »

Non seulement Dieu veut oublier nos trahisons, mais Il désire nous renouveler, nous rendre Sa confiance et nous replacer dans les conditions initiales prévues à la création.

.

Tout cela n’est possible que parce que Jésus a porté le poids des abandons de l’homme.

Grâce à cela Dieu va faire quelque chose d’extraordinaire pour remettre en nous Son image.

Il va commencer par le cœur plutôt que par l’extérieur.

« J’écrirai Mes lois dans leur cœur, Je mettrai en eux un esprit nouveau ».

Et si leur cœur est changé, le visage redeviendra un reflet de la gloire de Dieu.

.

Ce projet de Dieu n’a pas encore été complètement réalisé dans l’humanité.

Mais notre monde ne verra pas sa fin avant qu’il le soit, au moins dans la dernière génération vivant sur cette terre; il doit y avoir au moins un groupe d’hommes et de femmes qui seront un fidèle reflet du visage de Dieu.

Ils auront « Son nom sur leur front » dit la Parole sainte.

Ceci veut dire qu’ils posséderont enfin le caractère qui fera d’eux de dignes représentants de la gloire de Dieu.

Sur leur visage, plus de haine, de ruse, de méchanceté, d’orgueil ou de lâcheté.

Ils auront retrouvé la noblesse d’âme qui fera d’eux des témoins fidèles.

.

Les étoiles brillent davantage quand le ciel est bien noir.

Ainsi, au milieu d’une « génération perverse et corrompue », telle que la nôtre, ces fidèles brilleront d’un tel éclat, qu’en les voyant, l’humanité sera convaincue de la grandeur, de la justice et de l’amour de Dieu.

Ce témoignage sera irréfutable et aura un effet, annoncé par la Parole de Dieu, mais dont nous n’imaginons pas encore l’ampleur.

C’est ainsi que Dieu achèvera Son œuvre de salut envers les hommes, et qu’enfin, Il pourra dire avec vérité: « Je les ai créés pour Ma gloire ».

.