«

»

Mai 26

Persévérer dans la foi

L’authentique conquérant,

le seul qui sera couronné à la fin,

est celui qui persévère jusqu’à ce que

la trompette de guerre ne retentisse plus.

.

«Persévérer dans la foi.»  (Actes 14:22)

LA PERSÉVÉRANCE est le marque des véritables saints.

La vie chrétienne n’est pas seulement un commencement dans les voies de Dieu, mais également une continuation dans ces mêmes voies, aussi longtemps que dure la vie.

Il en est d’un chrétien comme du grand Napoléon, lequel déclara: «La conquête a fait de moi ce que je suis, et la conquête me maintiendra là où je suis.»

Ainsi, cher croyant, la conquête sous la bannière de Dieu a fait de toi ce que tu es, et cette conquête te soutiendra.

Ta devise doit être: «Excelsior», ce qui signifie «Viser plus haut».

L’authentique conquérant, le seul qui sera couronné à la fin, est celui qui persévère jusqu’à ce que la trompette de guerre ne retentisse plus.

.

La persévérance est donc la cible de tous nos ennemis spirituels. Le monde peut tolérer que tu sois un chrétien de temps à autre, s’il lui est encore possible de t’inciter à cesser ton pèlerinage, et s’il peut t’amener à lui acheter ses choses de néant.

La chair voudra te prendre au piège, et t’empêcher de courir vers la gloire éternelle. Elle dira: «C’est une œuvre lassante que d’être un pèlerin; abandonne tout cela. Serai-je toujours mortifiée? Ne recevrai-je jamais aucune indulgence? Ne connaîtrai-je aucun répit pendant cette guerre constante?»

Satan attaquera souvent et violemment ta persévérance: elle sera la cible de toutes ses flèches.

Il cherchera à faire obstacle à ton service; il insinuera que tu ne fais rien de bon, et que tu as besoin de repos.

Il s’efforcera de t’amener à te lasser de la souffrance; il te chuchotera: «Maudis Dieu, et meurs.» Ou alors il attaquera ta constance: «À quoi bon être aussi zélé? Reste tranquille comme les autres; endors-toi comme eux, et laisse ta lampe s’éteindre comme le font les autres vierges.»

Ou encore, il s’en prendra à tes sentiments doctrinaux: «Pourquoi t’accroches-tu à ce credo de dénomination? Les hommes sensibles sont de plus en plus permissifs: ils suppriment ces vieux points de repère. Sois donc de ton temps.»

Ainsi donc, ô chrétien, tiens ton bouclier près de ton armure, et crie avec ferveur vers Dieu afin que, par Son Esprit, tu puisses «persévérer jusqu’à la fin.»