«

»

Juin 02

Une guerre constante

«La chair a des désirs

contraires à ceux de l’Esprit,

et l’Esprit en a de

contraires à ceux de la chair.»

(Galates 5:17) 

.
DANS le cœur de chaque croyant, une guerre constante fait rage entre la vieille nature et la nouvelle.

La vieille nature est très active: elle ne perd aucune occasion d’utiliser toutes les armes de son arsenal mortel contre le nouveau-né de la grâce. La nouvelle nature, quant à elle, veille sans cesse afin de résister et de détruire son ennemie.

La grâce en nous utilisera la prière, la foi, l’espérance et l’amour pour chasser le mal: elle revêt donc «l’armure complète de Dieu», afin de lutter vaillamment. Ces deux natures opposées ne cesseront jamais de se combattre aussi longtemps que nous serons dans ce monde.

Dans l’œuvre de Bunyan, Le Voyage du Pèlerin, Chrétien et Apollyon luttèrent l’un contre l’autre pendant trois heures; par contre, la bataille de Chrétien avec lui-même ne connut aucun répit, depuis la Porte Inique jusqu’au Jourdain. L’ennemi est si bien retranché au fond de notre être qu’il ne peut en être extirpé tant que nous sommes dans ce corps.

Mais bien qu’entourés de toutes part, et souvent en conflit sévère, nous avons une aide toute-puissante, Jésus Lui-même, le Capitaine de notre salut. Il est toujours avec nous, et nous assure que nous serons «plus que vainqueurs par Celui qui nous a aimés.» Avec un tel secours, la nouvelle nature peut résister efficacement à ses ennemis.

Cher lecteur, combats-tu aujourd’hui l’adversaire? Est-ce que Satan, le monde et la chair sont tous ligués contre toi? Ne sois ni découragé, ni effrayé. Lutte avec courage, car Dieu Lui-même est avec toi! «Jéhova Nissi» est ta bannière, et «Jéhova Rophi» guérira tes blessures.

Ne crains rien, tu vaincras, car qui peut triompher de l’Omnipotence? Poursuis la lutte, «ayant les regards sur Jésus»: quelles que puissent être la durée et la sévérité du conflit, la victoire sera douce, et la récompense promise sera glorieuse.

Persévère sans cesse, de progrès en progrès;
Lutte, combats, et prie;
Foule aux pieds les puissances des ténèbres,
Et remporte le bon combat.