«

»

Fév 25

Prends ta croix

  «Qu’il se charge de sa croix,

et qu’il Me suive.»

(Marc 8:34)

.

CHER AMI, ce n’est pas à toi de fabriquer ta propre croix, quoique dans ce domaine, l’incrédulité est experte en menuiserie. Il ne t’est pas davantage permis de choisir ta croix, bien que ton caractère voudrait s’imposer comme seigneur et maître.

Ta croix a été préparée et ajustée pour toi par l’amour divin, et tu dois l’accepter avec joie. Tu dois cesser de te plaindre, et adopter cette croix comme un emblème de choix et un fardeau personnel.

Ce soir, Jésus t’ordonne de soumettre ton épaule à Son doux joug. Ne regarde pas cette croix avec mauvaise humeur, ne la foule pas aux pieds avec mépris, ne t’affaisse pas sous le poids du désespoir, et ne t’en éloigne pas dans la crainte. Charge-toi plutôt de cette croix comme un véritable disciple de Jésus.

Jésus porta Sa croix: Il te montrera le chemin sur le sentier de la douleur. Tu ne peux certes pas désirer un meilleur guide! Et si Lui-même a porté Sa croix, quel fardeau plus noble pourrais-tu souhaiter? La voie de la croix est le chemin le plus sûr: ne crains pas de marcher sur son sentier épineux.

Bien-aimé, la croix n’est pas faite de plumes, ni cousue de velours: elle écorche les épaules rebelles. Mais ce n’est pas une croix de fer, bien que tes craintes te font la voir ainsi. Elle est faite de bois, et un homme peut la porter. Bien avant toi, l’Homme de douleur en a éprouvé la charge.

Prends ta croix et, par la puissance de l’Esprit de Dieu, tu apprendras à l’aimer à un point tel que, tout comme Moïse, tu «regarderas l’opprobre de Christ comme une richesse plus grande que les trésors de l’Égypte.»

Souviens-toi que Jésus l’a portée, et alors un doux parfum s’en dégagera pour toi. Souviens-toi qu’elle sera bientôt suivie de la couronne, et la pensée de la gloire à venir allégera grandement le poids de l’épreuve présente.

Puisse le Seigneur t’aider à soumettre ton esprit à Sa divine volonté, avant que tu ne t’endormes ce soir. Ainsi, lorsque tu te réveilleras demain matin, tu te chargeras avec joie de ta croix, dans un esprit sanctifié et soumis, comme il convient au disciple du Crucifié.