Que dit la Bible sur l’évangélisation?

 

 

.

De quelle manière les chrétiens peuvent-ils s’impliquer dans l’évangélisation ?

Ils doivent assumer la responsabilité personnelle de la transmission de la Bonne Nouvelle.

C’est dans la Bible — Matthieu 9.37-38 (SEG) : « Alors Il dit à Ses disciples : « La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. » »

.

L’évangélisation est une œœuvre de dimensions mondiales assignée à tous les chrétiens.

C’est dans la Bible — Matthieu 28.19-20 (SEG) : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

.

Partager Jésus-Christ doit être un mode de vie.

C’est dans la Bible — Colossiens 1.26-29 (SEG) : « [Il s’agit de] la charge que Dieu m’a donnée auprès de vous, afin que j’annonçasse pleinement la parole de Dieu, (…) à savoir : « Christ en vous, l’espérance de la gloire. » C’est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. C’est à quoi je travaille, en combattant avec Sa force, qui agit puissamment en moi. »

.

Il faut que la Bonne Nouvelle soit prêchée partout avant le retour de Jésus.

C’est dans la Bible — Matthieu 24.14 (SEG) : « Cette Bonne Nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. »

.

Point n’est besoin, pour partager Jésus, d’être quelqu’un de raffiné, ayant bénéficié d’une éducation supérieur.

C’est dans la Bible — I Corinthiens 2.1-5 (SEG) : « Pour moi, frères, lorsque je suis allé chez vous, ce n’est pas avec une supériorité de langage ou de sagesse que je suis allé vous annoncer le témoignage de Dieu. Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié. Moi-même j’étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement ; et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance, afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. »

.

Nous sommes appelés à être des représentants de Jésus.

C’est dans la Bible — II Corinthiens 5.20 (SEG) : « Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : « Soyez réconciliés avec Dieu ! » »

.

Évangéliser, c’est parler au nom de Dieu, mais aussi proposer un modèle de la vérité.

C’est dans la Bible — Marc 16.15 et Jean 13.35 (SEG) : « Puis Il leur dit : « Allez par tout le monde, et prêchez la Bonne Nouvelle à toute la création. (…) A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » »

.

L’évangélisation va au-delà de la prédication et du témoignage.

C’est dans la Bible — Ésaïe 61.1 (SEG) : « L’esprit du Seigneur, l’Éternel, est sur moi, car l’Éternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance. »